Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Montlouis (Cher) : église Saint-Martin, 8 verrières de Jean Mauret

Dossier IM18001548 réalisé en 2015
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Cher
Adresse Commune : Montlouis
Adresse : Place de l'Église

A la demande de la commune, tous les vitraux de l'église de Montlouis sont restaurés ou réalisés par Jean Mauret de 2001 à 2004. Les vitraux du chœur (baies 0, 1, 2 : Saint-Joseph et grisailles) sont restaurés en 2001 et 2002 puis ceux de la nef et de la sacristie (baie 10) font l'objet de création en 2003 (devis de mai 2002 et facture de janvier 2004). Le vitrail de la baie 4 du chœur semble avoir été refait en 2003 (reconstitution de grisailles type XIXe).

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates 2003, daté par source
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Les huit vitraux créés par Jean Mauret sont situés dans la nef (3, 5, 6, 7, 9, 12), sur la façade ouest (oculus 11) et dans la sacristie (10).

Les vitraux 5, 7, 9 et 12 de la nef présentent un quadrillage légèrement décalé. La trame est constituée de bandes de carrés et de rectangles de couleurs noirs, jaunes, orangé, verts, bleu gris sur un fond de verres transparents (grands carrés). Une bordure jaune sélénium souligne le cintre de la baie ; elle s'efface sur les côtés (gris opalescent) pour disparaître à la base du vitrail.

Les vitraux 3 et 6 de la nef consistent en un damier placé un peu en biais. Les carrés de ce damier sont blancs opalescents, jaunes, violets, noirs, orangés et rouges. Certaines pièces sont travaillées au jaune d’argent. La bordure en verres gris opalescents est gravée d'une ligne de petits points. La composition de l'oculus de la baie ouest reprend le principe de damier décalé, de même que la baie de la sacristie. Pour cette dernière, les tons sont beaucoup plus doux (blancs transparents et jaunes pales) et la bordure grise opalescente est soulignée d'une ligne de points dessinés à la grisaille.

On observe dans la composition des vitraux de Montlouis (trame légèrement décalée) une volonté d'échapper à une certaine orthogonalité propre aux réalisations des années 1985-2000. L'aspect de ces vitraux parait moins rigide, et plus vivant.

Les maquettes proposées pour l'église de Montlouis sont nombreuses et variées. On observe sur toutes le choix de la composition décalée (en biais). Deux panneaux d'essais réalisés pour Montlouis sont conservés à l'atelier : l'un est comparable aux vitraux des baies de la nef 5, 7, 9 et 12, l'autre présente un damier décalé de verres transparents et rouges très foncés.

Catégories vitrail
Structures baie libre, 9
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

Diamètre 65 (oculus ouest : baie 11). h=152 la=37 (baie 10 de la sacristie). h=170 la= 74 (baies 5, 7, 9 et 12). h=121 la=48 (baies 3 et 6). Dimensions approximatives.

États conservations bon état

L'église Saint-Martin de Montlouis est inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 2 mars 1926.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections protection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie