Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Nonac (Charente) : église Saint-Hilaire, 15 verrières de Jean Mauret

Dossier IM16004166 réalisé en 2017
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Charente
Adresse Commune : Nonac
Adresse : Place de l'Église

Les 15 vitraux de l'église de Nonac sont exécutés par Jean Mauret en 1987 et 1988, suite à la restauration de l'édifice (travaux de couverture, de charpente et de maçonnerie). Certains de ces vitraux ont remplacé des verrières XIXe de l'atelier Gesta de Toulouse.

Jean Mauret adresse un devis en février 1986 à Bernard Brochard, inspecteur des Monuments historiques, pour la création de l’ensemble des baies de l’église. La première tranche (facture d'octobre 1987) concerne les baies du bras nord du transept (3, 5 et 7), de la nef sud (8, 10, 12 et 14), de la baie ouest (13) et du bras sud du transept (6) (4,88 m²). Les six derniers vitraux de l'église (4,99 m² : nef nord et chœur) sont réalisés courant 1988 (facture de novembre 1988).

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1987, daté par source
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Les 15 vitraux réalisés par Jean Mauret pour l'église Saint-Hilaire de Nonac correspondent à une période où l'artiste propose des compositions simples et rigoureuses aux tons monochromes. Les verres employés, des gris et blancs opalescents sont gravés et animés de touches ou d'aplats de jaune d'argent. A Nonac, ces tons s'accordent particulièrement bien avec les pigments des peintures murales (Christ en majesté) de l'abside.

La composition des vitraux souligne la forme des baies (cintrées pour la plupart). Pour les six baies de la nef, des bandes blanches et grises opalescentes s'enroulent autour d'une colonne centrale jaune (jaune d'argent). Ce principe de base comporte des variantes :

- introduction de petits carrés ou de rectangles gris et jaune d’argent (baies 6, 7 et 13)

- colonne centrale jaune plus large (baie 5)

Les vitraux des baies du chœur (0, 1, 2) conservent les mêmes tonalités mais sont différents dans leur composition : bordure grise opalescente avec carrés jaunes aux angles bas, et partie centrale composée de bandes larges horizontales grises opalescentes séparées de bandes doubles et étroites (petites pièces de verre transparentes, grises et jaune d’argent).

Catégories vitrail
Structures baie libre
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

h=180. la=70 (baie 0). h=180. la=45 (baie 1). h=180. la=50 (baie 2). h=105. la=20 (baie 3). h=150. la=34 (baie 4). h=100. la=40 (baie 5). h=320. la=25 (baie 6). h=200. la=35 (baie 7). h=100. la=20 (baie 8). h=110. la=25 (baie 9). h=100. la=30 (baie 10). h=110. la=25 (baie 11). h=120. la=30 (baie 12). h=100. la=20 (baie 13). h=110. la=30 (baie 14). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques
États conservations bon état

Église classée au titre des Monuments Historiques depuis le 4 décembre 1913.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections protection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie