Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Orléans, Lycée Voltaire : ensemble de photographies, "Not So Innocent Landscape"

Dossier IM45003384 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations photographie
Titres Not So Innocent Landscape
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 3 avenue Voltaire

Les 3 photographies de Valérie Leray ont été acquises en 2009 par le biais de la procédure du 1% artistique à l'occasion de la construction du pôle artistique du Lycée Voltaire. Ces photographies sont tirées de la série "Nomades" créée dans le cadre du projet de l'artiste "Not So Innocent Landscape" autour de lieux à la mémoire effacée. Une des trois photographies est manquante, elle est intitulée "untitled", elle fut exposée en 2013.

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 2009, daté par source
Auteur(s) Auteur : Leray Valérie,
Valérie Leray (1975 - )

Voir http://www.cnap.fr/valerie-leray-1 (consulté le 20/02/2015)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
photographe, attribution par source

Les 3 photographies représentent des paysages. Elles sont au format carré : 2 mesurent 1m x 1m et 1 mesure 0.60m x 0.60m. Le cadre mesure 2 cm d'épaisseur.

Catégories photographie
Structures support, carré
Mesures :
Iconographies paysage
États conservations mauvaises conditions de conservation
oeuvre incomplète
Précision état de conservation

Le verre de protection de l'une des photographies est brisé. Une des trois photographies n'a pas été vu.

Contexte initial de la commande artistique

maîtrise d'ouvrage Région
Procédure de la commande un pour cent
Forme de la commande artistique achat
Statut de la propriété propriété de la région

Annexes

  • Note d'intention de l'artiste [2010-2014]

    La photographie documentaire soulève la question de la représentation de l'utopie. Lorsqu'elle s'attache à des lieux historiques - "lieux de mémoire" - comme les a défini l'historien Pierre Nora - la photographie explore la tension créée entre les traces de l'Histoire, sa propre capacité à se rendre visible dans un lieu où elle a pris place et un potentiel fictionnel. Il m'importe de restituer les différents niveaux temporels qui travaillent l'image, entre le présent c'est-à-dire le visible et les temps étirés ou concentrés de l'Histoire.

    Mes images s'incarnent dans des lieux et par la même en garde la mémoire. Ce qui me concerne n'est pas la photographie de l'événement mais celle qui est prise après l'événement historique. Celle qui implique le retour sur les lieux.

    Le lieu devient l'endroit d'un geste artistique ou les objets présents dans les lieux de mémoire ont valeur de traces et deviennent, dans une vision créative, allégories, symboles ou sources de fictions. Mon objectif est de rendre présent ce qui fut mais demeure invisible, en conférant une nouvelle vie émotionnelle à ces lieux.

    Depuis 2005, je développe mon projet "Not So Innocent Landscape" autour de lieux à la mémoire effacée : les camps d'internement des Roms en France pendant la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui dépourvus des traces des événements dont ils furent le théâtre, ils sont devenus communs, neutres. La mémoire y est plus une latence qu'une présence effective. On est là face à une forclusion du paysage qui se refuse comme lieu de résonnance de l'Histoire, un camouflage du temps.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Quillivic Claude - Fouré Céline