Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Orme : ferme

Dossier IA28000527 réalisé en 2016

Fiche

  • Vue générale depuis l'ouest.
    Vue générale depuis l'ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fournil
    • écurie
    • laiterie
    • bergerie
    • grange
    • toit à porcs
    • remise
    • étable à vaches
    • hangar agricole
    • portail

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées fournil, écurie, laiterie, bergerie, grange, toit à porcs, remise, étable à vaches, hangar agricole, portail
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Brou
Adresse Commune : Frazé
Lieu-dit : L' Orme
Cadastre : 1813 C1 275, 276 ; 2016 YD 123
Précisions

La ferme de l'Orme semble remonter, en ce qui concerne la partie la plus ancienne (logis), au 17e siècle comme tend à le montrer la charpente à double faîtage et poinçon long. Également présente sur le plan cadastral de 1813, une partie du bâtiment secondaire date du troisième quart du 18e siècle (date 1789 portée sur une poutre maîtresse). À la fin du 18e siècle et au début du 19e siècle, cette ferme appartient à une famille bourgeoise de Chartres, les Bazin, également propriétaires du château de l'Orme et de la ferme du château. Les matrices cadastrales font état de la construction nouvelle d'un fournil en 1863 pour Dominique Fredon. Il s'agit très certainement de celui qui se trouve dans le bâtiment principal. La ferme semble avoir été modifiée et augmentée au cours du quatrième quart du 19e siècle pour Antoine Fredon, clerc de notaire à Thiron. La date 1882 gravée sur le linteau en bois d'une lucarne de la bergerie témoigne de cette importante campagne. Sont alors construits l'étable, les toits à porcs, la remise et l'étable à veaux ainsi que la grange. De source orale, cette dernière a été construite avec des pierres provenant de l'ancien château de l'Orme, ce qui expliquerait le nombre important de pierres de taille de grison dans le pignon sud-ouest.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1863, daté par source
1789, porte la date
1882, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Fredon Antoine, commanditaire, attribution par source

La ferme se situe à l'est de la commune, à 200 mètres à l'ouest de la maison de maître dite château de l'Orme et de la ferme du château. Les quatre bâtiments qui composent la ferme sont répartis autour d'une cour toujours ouverte mais qui a tendance à se fermer (murs de clôture et portail d'entrée).

- Le bâtiment principal comprend deux corps de bâtiments. Le corps ouest est voué à l'habitation : salle et chambres avec au nord en appentis la cave et la laiterie. Le corps est abrite le fournil, l'écurie, une remise et l'étable à veaux. Deux toits de hauteurs différentes couvrent le bâtiment : à l'ouest la charpente est à poinçon long et double faîtière reliées entre elles par des liens obliques, tandis qu'à l'est, elle est à poinçon court et simple faîtage.

- Le bâtiment secondaire abrite sous un même toit les bergeries et une remise. Au nord-est du bâtiment, cinq niches à chiens sont aménagées dans l'épaisseur du mur. Le comble à usage de grenier est accessible par trois lucarnes pendantes en bâtière.

- À l'est de la ferme se trouve l'étable, un hangar et quatre toits à porcs.

- En retour d'équerre par rapport au bâtiment principal, se situe la grange prolongée d'un hangar. Cette dernière construite en pan de bois dispose d'un pignon maçonné en moellons de silex et en pierre de taille de grison. Sous le hangar se trouve une cabane de berger. De dimensions restreintes, cette petite charrette permettait au berger qui l'emmenait aux champs de dormir à l’abri, tout en veillant sur son troupeau.

Les murs sont en moellons de silex et pierre de taille de grison couverts d'un enduit à pierre vue, ou en brique, ou en pan de bois hourdé en terre ou en terre crue. Les encadrements des baies sont en brique, tout comme les chaînages d'angle. Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate ou en ardoise (étable).

Murs torchis pan de bois enduit
silex moellon enduit partiel
grison pierre de taille
brique
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD d'Eure-et-Loir, 3 P 1265 - 1267. Matrices cadastrales.

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : AD d'Eure-et-Loir, 3 P 1265 - 1267
Documents figurés
  • AD d'Eure-et-Loir, 3 P 6748 - 6766. Plan du cadastre de 1813.

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : 3 P 6748 - 6766
Bibliographie
  • LEFEVRE, Édouard. Dictionnaire géographique des communes et hameaux, fermes, moulins, châteaux, maisons et chapelles du département d'Eure-et-Loir en 1856. Chartres : Société archéologique d´Eure-et-Loir, 2002 (fac-similé de l'édition de Chartres : Garnier, 1856).

    p. 439 - 443
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent