Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ozée : hameau

Dossier IA28000180 réalisé en 2008

Fiche

Parties constituantes non étudiées maison, ferme, lavoir
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Margon
Lieu-dit : Ozée
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Le hameau est attesté dès 1140 sous le toponyme de "Auzea" ("Ausée" en 1463). De 1125 à la Révolution, il dépend de l'abbaye d'Arcisses (commune de Brunelles). Dès la fin du 16e siècle, un moulin existe sur la rivière de la Cloche. Il est saisi et vendu comme bien national en 1791 pour 9 100 livres. La structure du hameau, étendue de part et d'autre du chemin rural, n'a que peu évolué depuis 1811. Les fermes et maisons présentes en plan sur le cadastre ancien ont été reconstruites (ou très remaniées) à partir de la seconde moitié du 19e siècle et tout au long du 20e siècle. En 1891, le conseil municipal souhaite acquérir un terrain pour l'établissement d'un lavoir communal au hameau d'Ozée. Le terrain est acheté en 1893 et le lavoir construit la même année. Le hameau compte 63 habitants en 1901 ; on y trouve deux charrons, un maréchal-ferrant, deux couturières, une épicerie, un coiffeur, un charretier, un chauffeur et une ouvrière en robes.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Le hameau d'Ozée se situe à l'extrémité nord-est de la commune, aux abords de la rivière de la Cloche directement au sud. Organisé en "village rue", il comprend environ une douzaine de maisons et de fermes, réparties en ordre assez lâche le long du chemin rural. Dans l'ensemble, les fermes sont de type "bloc à terre" ; les maisons, élémentaires en rez-de-chaussée (ou rez-de-chaussée surélevé) et/ou à comble à surcroît (à une ou deux pièce).

Murs calcaire
grès
torchis
enduit
moellon
pan de bois
Toit tuile plate, ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
croupe

Une ferme devenue café puis maison ainsi que deux anciennes fermes, probablement construites ou reconstruites dans la seconde moitié du 19e siècle et remaniées plus tardivement, ont été repérées.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 2182. Lavoir communal d'Ozée.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 4763 à 3 P 4771. Plans cadastraux de 1811. par Terrier, ingénieur vérificateur ; Barberi, géomètre de 1ère classe ; Sortais, maire.

Documents figurés
  • Projet d'installation d'un lavoir sur la cloche dans le hameau d'Ozée. Plan géométrique du lavoir d'Ozée, fait le 19 février 1893. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 2182).

  • Plan cadastral napoléonien, commune de Margon, section B. 1811. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4765).

  • Margon, plan de localisation des parties constituantes du lieu-dit d'Ozée. /Florent Maillard. (Parc naturel régional du Perche).

  • Carte postale ancienne, début 20e siècle. (Archives départementales d'Eure-et-Loir).

Bibliographie
  • JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire : Allan Sutton, 2011. (Mémoires en images).

    p.93-108
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent