Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Perchêne : moulin dit moulin de Préchêne ou de Perchêne

Dossier IA37004930 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Château-Renault
Hydrographies Brenne la
Adresse Commune : Neuville-sur-Brenne
Lieu-dit : Perchêne
Cadastre : 1835 C 35 ; 2018 C 518

Moulin dont la plus ancienne mention remonte au 11e siècle, sous la forme Molendinus de Prato ad Quercum (1030), époque où il appartient à l'abbaye de Marmoutier. Il est la propriété de Jean de Charenton (15e siècle) et René de Jupeaux (1716). Il sert de moulin à blé, puis de moulin à tan au 19e siècle.

En 1826, il n’y a pas de déversoir, et les vannes sont placées à 10 m et 195 m en amont de la cage du moulin. Le propriétaire du moulin est dans l’obligation de construire un déversoir de 4,35 m de longueur dont le couronnement doit être arasé à 1,73 m en contrebas d’un glyphe tracé sur la cage du moulin au niveau de l’appui de la fenêtre (côté ouest). Les vannes de décharge ont une largeur libre suffisante de 2,65 m, qui ajoutée à celle de 4,35 m du déversoir à construire formera une longueur de 7 m.

En 1853, il est demandé par le préfet que le déversoir, situé à 226 m en amont de l’usine, qui a 4,50 m de longueur soit porté à 7 m, et que sa crête soit abaissée de 0,105 m ; que le vannage de décharge présentera une surface totale de 3,40 m ; que les vannes de décharge seront conservées. Le premier vannage, à 216 m de l’usine, est composé de deux vannes ayant ensemble 1,64 m de largeur libre et leur seuil à 1,36 m sous la retenue légale. Le deuxième vannage, à 15 m en amont de l’usine, est composé de deux vannes de 1,12 m de largeur.

En 1860, le niveau légal de la retenue est établie à 1,73 m en contrebas d’une entaille horizontale tracée sur la cage du moulin au niveau de l’appui de la fenêtre côté de l’ouest, servant de repère provisoire. Le déversoir est resté placé sur la rive droite à 2,27 m en amont de l’usine. Sa longueur est actuellement de 7 m. Les anciennes vannes considérées comme suffisantes, ont été conservées dans leurs emplacements et dimensions.

D’après le rapport de l'ingénieur du 30 août 1897, le vannage est composé de deux vannes de 1,64 m de largeur libre, situées à 10 m en aval du déversoir de l’usine ; deux autres vannes de 1,25 m de largeur libre situées à 10 m du moulin, que la crête des vannes doit être arasée dans le plan d’eau de la retenue. Les vannes devront être rétablies selon les conditions prescrite par l’arrêté de 1853, c’est-à-dire présenter une surface totale de débouché libre au-dessous de la retenue de 3,40 m et la crête arasée au niveau légal de la retenue.

Le moulin actuel a été reconstruit en 1875. Il a conservé sa poquerie et une partie des mécanismes fabriqués par Robin à Esvres (37).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1875, daté par source

L'édifice est à un étage carré construit en moellon crépi, pierre de taille (encadrement des baies, chaînes d'angles) et brique (chaînes d'angles) couvert d'un toit à longs pans en ardoise.

Murs pierre moellon crépi
pierre pierre de taille
brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 1749. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues dans les contenances et revenus portés sur les matrices cadastrales. 1838-1882.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5572. Rivière de la Brenne.

Documents figurés
  • Extrait du plan cadastral napoléonien, 1835. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 169).

  • Rivière de la Brenne. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5572).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud