Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Petit Villiers : moulin, dit moulin du Petit Villiers

Dossier IA37004788 réalisé en 2012

Fiche

Destinations maison
Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Hydrographies La Brenne
Adresse Commune : Neuillé-le-Lierre
Lieu-dit : Le Petit Villiers
Cadastre : 1819 C2 751, 752  ; 2011 ZB 64

Ancien moulin appartenant au début du 16e siècle à la famille de Maran. Par contrat du 19 octobre 1538 le moulin est vendu à Jean Morin, charge à lui de le réédifier. La famille Le Blanc acquiert progressivement plusieurs parties du moulin à partir de 1547. Vers 1610, il appartient en totalité à Laurent Le Blanc, seigneur de La Vallière.

A l'origine moulin à blé, il est mentionné en 1787 comme étant un moulin à fouler le drap, avant d'être à nouveau utilisé comme moulin à blé.

Au début du 19e siècle, il se compose "d'une halle dans laquelle est un petit cellier avec grenier sur une partie de la halle, deux chambres à cheminée dans l'une desquelles est un four, grenier dessus, construites en moellon et pierre de taille et couvertes de tuiles ; au nord, une écurie, une petite grange et un autre écurie construites en colombage et torchis, grenier sur les écuries et deux toits à porcs au pignon de la première écurie au midi ; au levant des chambres ci-dessus une grange construite en moellon et pierre de taille couverte en tuile". La grange mentionnée à l'est et l'écurie nord ont disparu depuis.

En 1852, lors de l'adoption du règlement général des usines de la Brenne, il est décrit comme un moulin à une roue de côté, une vanne de décharge à droite et à côté de la roue motrice, et un déversoir en charpente et enrochement rive droite en amont. En 1878, le moulin à blé est converti en bâtiment rural, il sert aujourd'hui de logis.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle

L'ancien moulin est un édifice en rez-de-chaussée et étage de comble, construit en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angles, encadrement des baies) couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. Le bâtiment qui accueillait la grange et deux écuries est construit en moellon enduit et pan de bois à grille hourdé de torchis, couvert d'un toit à longs pans et à une croupe (pignon sud-ouest) en tuile plate. La suppression d'une écurie a conduit à la transformation du mur de refend en pignon (nord-est). L'ancien toit à porcs construit en moellon enduit est couvert d'un toit en appentis en tuile plate.

Murs torchis
enduit
moellon
pan de bois
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 65 J 7. Fonds du château de La Vallière. Consistance du domaine de La Vallière.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 65 J 1. Fonds du château de la Vallière. Inventaire des titres du marquisat de la Vallière et de ses dépendances.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 65 J 7. Fonds du château de La Vallière. Consistance du domaine de La Vallière.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 1725. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues sur les matrices cadastrales.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5573. Moulins.

Documents figurés
  • Plan des rivières de Brenne, du Bourot et des prairies (entre Neuillé-le-Lierre et Reugny). Non daté (deuxième moitié du 17e siècle ?). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, H 120).

  • Neuillé-le-Lierre, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1819. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 166).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

  • TROUPEAU, Gérard. Neuillé-le-Lierre, une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime. Tours : CLD, 2005. 287 pages.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud