Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Petite Leu : ferme, actuellement maison

Dossier IA28000633 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées écurie, remise, grange, poulailler, fournil, étable, logement
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Trizay-Coutretot-Saint-Serge
Lieu-dit : La Petite Leu
Cadastre : 1811 A 199, 200, 201 ; 2019 ZA 3

Les parties les plus anciennes de cette ferme remontent certainement au 16e siècle. Il s'agit notamment des vestiges d'une cheminée (dans l'actuel pressoir) à piédroits et corbeaux sculptés de volutes, des portes sud-est et nord-ouest de la salle à encadrements chanfreinés, ainsi que les charpentes à poinçon long et sous-faîtière du bâtiment principal et de la grange. Dès cette époque, la ferme dépend des seigneurs de Montdoucet établis au lieu-dit éponyme à quelques centaines de mètres à l'ouest (commune de Souancé-au-Perche). Au 18e siècle, le bâtiment principal est remanié, avec la réfection des cheminées de la salle et de la chambre et la construction du fournil en alignement à l'ouest. Suite à la Révolution et tout au long du 19e siècle, la Petite Leu fait toujours partie du vaste domaine de Montdoucet tenu par la famille Guillier de Souancé et qui englobe sur la commune les fermes de l'Archage, du Grand Orgevaux, de la Grande Maison, de la Grande Leu ainsi que le moulin de la Sorie. Dans la seconde moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle, Henri Guiller de Souancé fait réaménager la ferme : destruction de deux petits bâtiments d'exploitation, construction de la remise, de l'écurie/étable avec logement de vacher et agrandissement de quelques ouvertures (notamment en brique).

En exploitation jusqu'au début des années 1980, la ferme a depuis été restaurée et est devenue une maison. De nouvelles ouvertures ont été percées notamment une baie géminée au niveau du pignon est.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates

La ferme de la Petite Leu se situe à l'extrémité sud de la commune. Elle comprend trois bâtiments, organisés en U autour d'une cour ouverte.

Le bâtiment principal possède une façade sur cour orientée au sud-est. Au centre se trouve le logis en rez-de-chaussée surélevé partiellement sur cave voûtée. Il se divise en deux pièces : salle et chambre qui conservent leur cheminée (à corbeau en pyramide inversée et linteau bois pour la salle, plus restreinte et en pierre calcaire pour la chambre). La bouche d'un ancien four à pain détruit (lorsque le fournil a été construit de l'autre côté du mur) est encore visible dans la cheminée de la salle. Cette pièce est accessible depuis l'extérieur en façade principale et postérieure, par une porte à encadrement chanfreiné. En alignement à l'ouest du logis se trouve le fournil. Une extension, au dernier usage de pressoir se situe dans le prolongement du logis à l'est. Il conserve les vestiges d'une cheminée (piédroits et corbeau en doucine) et d'une porte.

En retour d'équerre à l'est se trouve la grange. Deux portes en plein cintre, l'une piétonne et l'autre charretière, donnent accès à l'intérieur.

De l'autre côté de la cour, face à la grange, se situe le troisième bâtiment qui abrite les écuries/étables, toits à porcs et logement du vacher.

Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit plein ou à pierre vue. Les chaînages d'angle et les encadrements d'ouvertures sont majoritairement en pierre de taille calcaire mais également en brique. Les toits à longs pans, à croupe, et en appentis sont couverts en tuile plate.

Murs calcaire moellon
Toit tuile plate
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
appentis
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 2901-2907. Matrices cadastrales de la commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 5637-5645. Plans cadastraux des communes de Trizay, Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent