Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Petite Mairie : ferme, actuellement maison

Dossier IA28000642 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées logement, grange, écurie, étable, fournil, puits
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Trizay-Coutretot-Saint-Serge
Lieu-dit : La Petite Mairie
Cadastre : 1811 B2 182, 183, 185 ; 2019 C2 199

La ferme de la Petite Mairie remonte probablement au 16e siècle comme tendent à le montrer les empoutrements des planchers, le cloisonnement en pan-de-bois et la charpente du bâtiment principal (à fermes à poinçon long et sous-faîtière). A cette époque, elle dépend de la communauté des Ursulines de Nogent, à l'instar de la ferme voisine de la Grande Mairie. En 1759, date du plan de Canüel, un seul bâtiment apparaît en plan. Le second figure sur plan cadastral de 1811, probablement construit dans la seconde moitié du 18e siècle. D'après l'état de section, le bâtiment principal comprenait une maison (parcelle B 185) et une grange (B 182) tandis que le petit bâtiment (B 183) servait de fournil. L'ensemble appartient alors à un certain Eluard. Dans la première moitié du 19e siècle, le bâtiment principal est transformé : toute la façade sud est reprise (modification des ouvertures), transformation de la grange en pièce habitable (probablement un petit logis à l'origine, puis la chambre du logis principal). Les cheminées semblent dater de la seconde moitié du 19e siècle, tout comme le fournil à l'arrière de la salle. A cette même période, un bâtiment (étables) faisant la jonction entre le fournil sud-ouest et le bâtiment principal est construit, ainsi qu'une grange au sud.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

La ferme comprend trois bâtiments répartis autour d'une cour ouverte. Au nord se situe le bâtiment principal dont la façade sur cour est orientée au sud. En rez-de-chaussée surélevé sur cave (partiellement : sous la salle), l'accès se fait par la porte de l'ancienne chambre via un emmarchement droit à quatre degrés. L'accès à la salle depuis l'extérieur se faisait par une porte transformée en fenêtre. La salle conserve une cheminée en pierre de taille calcaire ainsi que les traces de part et d'autre de l'ancienne cheminée plus volumineuse encore (anciens piédroits encore visibles et large chevêtre). Un évier en pierre de taille calcaire surmonté d'étagères murales est également en place près de la fenêtre. Une cloison en pan-de-bois sépare la salle de la chambre équipée d'une cheminée de style similaire à la précédente. À l'arrière de la salle, une porte donne accès à un petit fournil (cheminée et voûte conservées, conduit et souche supprimés) sous un appentis. En retour d'équerre au sud-ouest, se trouvent des étables, écuries, un second fournil et un toit à porcs. Dissociée de l'ensemble, une grange se situe au sud. Un puits de plan carré couvert d'un toit à deux pans se trouve près de la grange.

Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille calcaire (à l'exception de quelques ouvertures en brique). Les toits à longs sont couverts en tuiles plates.

Murs calcaire moellon
Toit tuile plate
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 2901-2907. Matrices cadastrales de la commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge.

Documents figurés
  • Plan de la paroisse de Saint-Serge et Mairie de Queux et de la tenue des Moméants, paroisse de Souancé/dressé en 1759 par Canüel pour le compte du Chapitre Cathédral de Chartres. (Archives départementales d'Eure-et-Loir ; G 2093).

Bibliographie
  • CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent