Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Place de la Résistance

Dossier IA37004988 inclus dans Réseau routier réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

  • Hôtel Mondial et brasserie Buré (3 place de la Résistance)
    Tours, Quartier sinistré nord, 3 place de la Résistance
  • Îlot D
    Tours, Quartier sinistré nord, rue du Commerce , rue des Fusillés , place de la Résistance , rue du Maréchal-Foch , rue Marceau
  • Îlot E
    Tours, Quartier sinistré nord, rue du Commerce , rue Nationale , rue du Maréchal-Foch , place de la Résistance , rue des Fusillés
  • Îlot L
    Tours, Quartier sinistré nord, rue du Maréchal-Foch , place de la Résistance , rue des Déportés , rue des Halles , rue Marceau
  • Îlot M
    Tours, Quartier sinistré nord, rue du Maréchal-Foch , rue Nationale , rue des Halles , rue des Déportés , place de la Résistance
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Tours
Appellations place de la Résistance
Parties constituantes non étudiées immeuble, boutique, café, bureau d'embauche, parc de stationnement, bureau
Dénominations place, front bâti
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : place de la Résistance , rue du Maréchal-Foch , rue des Fusillés , rue des Déportés
Cadastre : 2010 DZ 59 à 61, 94 à 99, 100, 117 à 120, 122 à 127

Après la destruction du quartier nord en juin 1940, le parcellaire compris entre les rues du Commerce et des Halles n'est plus qu'un vaste champ de ruines. Les quatre premiers projets de reconstruction, publiés en août et septembre 1940 dans la presse locale, envisagent la création d'une place au centre de ce grand terrain. Après un premier projet, repris en 1942 par l'architecte en chef Camille Lefèvre, l'urbaniste Jean Dorian maintient la création d'une place dans ce secteur mais l'isole davantage de la rue Nationale. Façonnée par quatre îlots symétriques en forme de L, cette place carrée est desservie par un réseau de voies secondaires. André Le Roy, architecte conseil de l'Association syndicale de remembrement, est chargé d'établir les plans des îlots ainsi que l'ordonnance architecturale des façades de la place. L'implantation des quatre îlots D, E, L et M est définitivement fixée par le premier plan de remembrement de 1948 ; la construction des immeubles en pourtour de ce nouvel espace central s'échelonne ensuite de 1948 à 1952. En octobre 1951, le conseil municipal baptise officiellement le secteur des noms suivants : place de la Résistance, rue des Fusillés, rue des Déportés et rue du Maréchal-Foch. Hormis un léger réaménagement du parking et des massifs de fleurs, la place de la Résistance a conservé son aspect d'origine.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1948, daté par source
Auteur(s) Auteur : Le Roy André, architecte, attribution par source

La place de la Résistance se compose d'un grand espace de plan carré réservé au stationnement des automobiles et accessible par un réseau de voies secondaires perpendiculaires entre elles. Un premier axe nord-sud, formé par les rues des Fusillés et des Déportés, relie la place aux rues du Commerce et des Halles. Reprenant sensiblement le tracé de l'ancienne rue Richelieu, la rue du Maréchal-Foch forme un second axe est-ouest qui raccorde la place aux rues Marceau et Nationale. La place de la Résistance est elle-même délimitée par les îlots D, E, L et M, dont les plans symétriques en L épousent les quatre angles de la place. Les dix-huit immeubles qui forment le pourtour de cet espace central s'inscrivent dans une composition architecturale préétablie qui définit leur hauteur, leur couvrement, les matériaux utilisés et la répartition des ouvertures en façade. Cette ordonnance se caractérise par la présence d'un module identique de sept travées, large d'environ 29 mètres et répété huit fois. Tous les édifices de la place de la Résistance comprennent un sous-sol, un rez-de-chaussée commercial et trois étages-carrés, pour une hauteur sous corniche fixée à 13,60 mètres. Des fenêtres de toit, percées dans la couverture à longs pans et croupes, témoignent d'un aménagement plus récent des combles. Des souches de cheminées en béton se dressent sur ces toits couverts d'ardoise. Les façades principales des immeubles font un usage généralisé de la pierre prétaillée en parement, disposée en assises régulières. Les deux premiers étages-carrés comportent des portes-fenêtres s'ouvrant sur des balconnets en ferronnerie aux motifs de treillis de losanges. Un balcon avec garde-corps de même nature est placé au-devant des baies du deuxième étage, pour les deuxième et sixième travées seulement. Le troisième étage présente un alignement de fenêtres avec le même garde-corps. Toutes ces ouvertures bénéficient d'un encadrement en pierre de taille et adoptent un type particulier de contrevents, unique au sein du quartier reconstruit. Formées de deux vantaux inclinables dans leur moitié supérieure, ces fermetures peuvent entièrement rentrer dans l'épaisseur des murs. Les portes d'entrée des immeubles ont par contre fait l'objet d'un traitement individualisé, laissé à l'appréciation des architectes d'opération. Présentant des formes et des motifs ornementaux différents, ces portes apparaissent comme le seul élément de variation de la composition. Le centre de la place est agrémenté d'arbres et de massifs, plantés symétriquement le long des espaces de stationnement. La taille des arbres en haie continue rappelle sensiblement l'art topiaire des jardins classiques, et concourt à renforcer le sentiment d'unité qui se dégage de ce secteur reconstruit.

Murs béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans ensemble régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Jardins groupe d'arbres, topiaire, massif de fleurs

Créée ex-nihilo lors du remembrement du quartier nord, la place de la Résistance se présente comme une réalisation capitale de ce Tours nouveau. L'adoption d'un plan carré symétrique associé à une ordonnance architecturale rappelle l'agencement des places royales du 17e siècle, sur le modèle de la place des Vosges à Paris. Cette réinterprétation d'éléments ou de schémas classiques témoigne de la volonté des architectes de se référer aux grands standards de l'urbanisme des Lumières, alors gages d'une esthétique pérenne et consensuelle. Objet singulier dans l'étude des villes reconstruites du Val de Loire, la place de la Résistance à Tours peut être rapprochée de la grande place d'armes de Vitry-le-François, autre ville reconstruite après-guerre, qui présente une composition ordonnancée similaire.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Le premier projet de place : la place Richelieu

    Sur le tracé de l'ancienne rue Richelieu, les premiers projets de reconstruction de 1940 figurent un espace cerné par des îlots reconstruits, réservé à un jardin public ou à l'édification d'une nouvelle bibliothèque. Cette idée est reprise dans le plan de reconstruction dressé en 1942 par l'architecte en chef Camille Lefèvre. La place Richelieu, "destinée à devenir un centre important de l'activité tourangelle", se présente comme un rectangle de 50 sur 70 mètres directement ouvert sur la rue Nationale, entouré d'immeubles édifiés "dans le style du 18e siècle". Les commerçants et riverains sinistrés approuvent ce projet qui vise à renforcer l'attrait commercial du quartier de la rue Nationale.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Série W, dossier de rues (en cours de classement). Place de la Résistance, 1950-1963.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 11. Voeux formulés par le "Groupement familial et commercial de Tours-Nord", 1952.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 16. Îlot D, 1946-1951.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 16. Îlot E, 1948-1952.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 17. Îlot L, 1948-1949.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 17. Îlot M, 1948-1950.

  • AC Tours. Permis de construire 1948/n°385. Reconstruction de l'îlot D, 1948-1960.

  • AC Tours. Permis de construire 1949/n°91. Reconstruction de l'îlot L, 1949-1957.

  • AC Tours. Permis de construire 1949/n°251. Reconstruction de l'îlot M, 1949-1957.

  • AC Tours. Permis de construire 1950/n°534. Reconstruction de l'îlot E, parcelles 72 à 76 et 82 à 85, 1950-1955.

  • AC Tours. Permis de construire 1951/n°723. Reconstruction de l'îlot E, parcelles 78 à 81, 1951-1955.

  • AD Indre-et-Loire. Fonds Novello 88 J 38. Îlot D, 1947-1951.

  • AD Indre-et-Loire. Fonds Novello 88 J 39-40. Îlot L, 1949-1955.

Documents figurés
  • Photogr. nég. n. et b., mai 1954. Auteur inconnu. (ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, Fonds M.R.U., cliché n°20381). (cf. illustration n° IVR24_20113700590NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., mars 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189).

  • La Commission générale du Conseil Municipal a émis un avis favorable à l'adoption des nouveaux plans qui lui ont été présentés / La Dépêche, 2 juillet 1943. Impr. photoméc. n. et. b., 2 juillet 1943. Par Lefèvre, Camille (architecte). (archives municipales de Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113701665NUCA).

  • Photogr. nég. n. et b., mars 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20103700029NUCA).

  • photographie accompagnant le programme d'aménagement. Photogr. pos. n. et b. : élévation perspective dressée par Jean Dorian, 1946. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 5). (cf. illustration n° IVR24_20103701671NUC2A).

  • Extrait de tirage : plan dressé le 10 juin 1947. Par Le Roy, André (architecte). (archives départementales d'Indre-et-Loire, Fonds Novello 88 J 38, îlot D). (cf. illustration n° IVR24_20113700578NUC2A).

  • Tirage annoté : plan dressé le 5 octobre 1950, modifié le 10 novembre 1950. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Série W, dossiers de rues (en cours de classement)). (cf. illustration n° IVR24_20113700584NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 7 novembre 1953. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Série W, dossiers de rues (en cours de classement)). (cf. illustration n° IVR24_20113700585NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20113700586NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20113700587NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., mai 1954. Auteur inconnu. (ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, Fonds M.R.U., cliché n°20380). (cf. illustration n° IVR24_20113700589NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale), [3e quart 20e siècle]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi, album 13). (cf. illustration n° IVR24_20113700591NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale), [3e quart 20e siècle]. Par Gaby (éditeur). (archives municipales de Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2413). (cf. illustration n° IVR24_20113700592NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°534). (cf. illustration n° IVR24_20103701758NUC2A).

  • Le plan de reconstruction des quartiers sinistrés / La Dépêche, 23 août 1940. Impr. photoméc. n. et b. : plan masse. Par Groupement des Architectes d'Indre-et-Loire. (archives municipales de Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113700612NUC2A).

  • Reconstruction du quartier sinistré de Tours / La Dépêche, 28 août 1940. Impr. photoméc. n. et b. : plan masse. Par La Dépêche (quotidien local). (archives municipales de Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113700613NUC2A).

  • L'élargissement de la rue Nationale / La Dépêche, 3 septembre 1940. Impr. photoméc. n. et b. : plan masse. Par Service de la Voirie de la Ville de Tours. (archives municipales de Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113700614NUC2A).

  • Tours, capitale fleurie / La Dépêche, 8 septembre 1940. Impr. photoméc. n. et b. : perspective de l'entrée nord. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113700615NUC2A).

  • Tirage pour les archives municipales (positif original disponible aux AD Indre-et-Loire). Photogr. pos. n. et b., 9 septembre 1949. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives municipales de Tours, cf. illustration n° IVR24_20103701781NUC2A).

  • Tirage pour les archives municipales (positif original disponible aux AD Indre-et-Loire). Photogr. pos. n. et b., 9 septembre 1949. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives municipales de Tours, cf. illustration n° IVR24_20103701780NUC2A).

  • Photogr. pos. : n. et b., 1952. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 101 Fi 45.3). (cf. illustration n° IVR24_20113701498NUCA).

  • Photogr. nég. n. et b., mai 1954. Auteur inconnu. (ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, Fonds M.R.U., cliché n°20377). (cf. illustration n° IVR24_20113700588NUC2A).

  • [Projets de reconstruction du quartier nord publiés par le quotidien La Dépêche] / Groupement des Architectes d'Indre-et-Loire, La Dépêche, service de la Voirie de la ville de Tours, Jeunes Régionalistes. Sans échelle. 23 août, 28 août, 3 et 8 septembre 1940. 4 impr. photoméc. n. et b. : plans masse (AC Tours. La Dépêche).

  • [Plan d'aménagement et de reconstruction du quartier nord publié par le quotidien La Dépêche] / Camille Lefèvre. Sans échelle. 2 juillet 1943. 1 impr. photoméc. n. et b. : élévation perspective (AC Tours. La Dépêche).

  • Ville de Tours / Jean Dorian. 1946. 1 photogr. pos. n. et b. : élévation perspective (AC Tours. 149 W 5).

  • Ville de Tours. Îlot D / André Le Roy. 1:200. 10 juin 1947. 1 extrait de tirage : élévation des façades des îlots D et L place de la Résistance (AD Indre-et-Loire. Fonds Novello. 88 J 38).

  • Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Îlot E / Pierre Patout et André Le Roy. 1:200. 6 juillet 1950. 1 tirage : élévations des façades place de la Résistance (AC Tours. Permis de construire 1950/n°534).

  • Place centrale. Projet d'aménagement / Auteur inconnu. [1:200]. 5 octobre 1950, modifié le 10 novembre 1950. 1 tirage : plan (AC Tours. Série W, dossiers de rues).

  • Place de la Résistance / Auteur inconnu. [1:200]. 7 novembre 1953. 1 tirage : plan (AC Tours. Série W, dossiers de rues).

  • [Vue aérienne du quartier nord en reconstruction] / Auteur inconnu. 1952. 1 photogr. pos. : n. et b. (AC Tours. 101 Fi 45.3).

  • [Vues aériennes des îlots de la place de la Résistance en construction] / Robert Arsicaud. 9 septembre 1949. 2 photogr. pos. : n. et b. (AC Tours).

  • [Vues de la place de la Résistance et des îlots réalisés] / Jacques Germain. Mars 1952. 4 photogr. nég. (AC Tours. Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189 : reportage pour l'architecte André Le Roy).

  • [Vues de la place de la Résistance et des îlots réalisés] / Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. 1954. 3 photogr. nég. : n. et b. (Meddtl. Fonds M.R.U., clichés n°20377, 20380 et 20381).

  • [Vue de la place de la Résistance] / Auteur inconnu. [3e quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AC Tours. Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi, album 13).

  • [Vue aérienne de la place de la Résistance] / Gaby. [3e quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (AC Tours. Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2413).

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Indre-et-Loire. Tome II. Paris : Flohic éditions, 2001.

    p. 1342
Périodiques
  • Le plan de reconstruction des quartiers sinistrés. La Dépêche, 23 août 1940.

  • Reconstruction du quartier sinistré de Tours. La Dépêche, 28 août 1940.

  • L'élargissement de la rue Nationale. La Dépêche, 3 septembre 1940.

  • Tours capitale fleurie - Plan de reconstruction du quartier sinistré de Tours. La Dépêche, 8 septembre 1940.

  • La Commission générale du Conseil Municipal a émis un avis favorable à l'adoption des nouveaux plans qui lui ont été présentés. La Dépêche, 2 juillet 1943.

  • Le quartier Nord de Tours sera de 1948 à 1950 un vaste chantier de reconstruction. La Nouvelle République, 23 octobre 1948.

  • Places et rues nouvelles, changements, modifications... La Nouvelle République, 4 décembre 1951.

  • À travers le nouveau Tours - D'ici la fin de l'année, 50 à 60 magasins animeront le quartier de la place de la Résistance. La Nouvelle République, 3 mars 1952.

  • Dans les rues du nouveau Tours. La Nouvelle République, 11 juin 1953.

  • VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.

    p. 23 (ill.)
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce