Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port d'Ablevois

Dossier IA37005126 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Bourgueil
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : La Chapelle-sur-Loire
Lieu-dit : le Port d'Ablevois

Le port d'Ablevois est mentionné au XIIe siècle dans le cartulaire de l'archevêché de Tours. Il est alors décrit comme un port relativement important situé sur la voie reliant l'abbaye de Bourgueil et la forteresse royale de Chinon. Un certain nombre de documents du XVIIIe siècle citent également ce port : une carte des levées de Tours à Langeais du milieu du siècle, la carte de Cassini et, en 1747, un arrêt du conseil d'Etat qui maintient les doyen, chanoines et chapitre de Saint-Martin de Tours dans le droit de tenir un bac sur la rivière de Loire au port d'Ablevois. Au cours du XIXe siècle, le port semble être plus ou moins délaissé : l'ingénieur en chef de Limay le mentionne en 1825 mais il ne figure plus sur les listes de ports de Loire de 1857 et 1862. La dénomination du port varie suivant les documents : Ablevoir (milieu XVIIIe siècle), l'Abreuvoir (1825), la Belle Voie (milieu XIXe siècle), l'Ablevois (cadastre napoléonien de 1831, carte IGN actuelle).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Situé rive droite, en face du port refuge de l'embouchure de l'Indre (commune de Avoine), le port Ablevois comprend une cale abreuvoir simple. On observe en outre sur ce port la présence de deux ruelles perpendiculaires à la Loire et débouchant directement sur le dessus de la levée. L'accès à cette dernière s'effectue au moyen d'une sorte de rampe disposée dans le prolongement de la ruelle. Côté fleuve, il n'y a pas de descente correspondante pour accéder à l'eau : on ne peut par conséquent lier ces dispositions à la navigation ni, comme le propose le recensement de la DIREN de 2006, désigner ces ouvrages de "cale ruelle". Tout au plus pourrait-on leurs attribuer la dénommination de "rampe ruelle". Ces deux ruelles ne portent pas de nom et mesurent de 20 à 25 mètres de long sur 1,5 mètre de large.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée

Numéro des ouvrages dans la base Diren : 37058-9 et 37058-10.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Echelle de 300 toises, 87 x 22 cm, 23ème feuille (détail), plan 12, milieu XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700031NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, planche n° 80 (103 x 64 cm), milieu XIXe siècle. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700166NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, planche n° 80 (103 x 64 cm), milieu XIXe siècle. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700165NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 20 x 11 cm, 1844. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2036). (cf. illustration n° IVR24_20113702811NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section B1, Ech. 1/2500e, détail, 1837. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/011/4). (cf. illustration n° IVR24_20113702707NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section B, Ech. 1/2500e, détail, 1831. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/058/5). (cf. illustration n° IVR24_20113702702NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section A, Ech. 1/2500e, détail, 1831. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/058/3). (cf. illustration n° IVR24_20113702701NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie