Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port d'Amboise

Dossier IA37005031 réalisé en 2010
Précision dénomination port de pied de coteau
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Amboise
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Amboise
Adresse : quai Charles Guinot , quai du Général De-Gaulle

La dénomination de port d'Amboise recouvre plusieurs dénominations anciennes : le port du Petit Fort aux XVe et XVIe siècles, le port de la Lamproye en 1704 (il existe une rampe de la Lamproye en 1782), le port des Violettes au XVIIIe siècle et le port d'Amboise au XIXe siècle. On ne sait rien des aménagements existants avant la fin du XVIIIe siècle : ils sont probablement très succincts. Des travaux importants sont projetés le long du faubourg des Violettes au début des années 1780 ("jetés, perrés et rampes de port") mais il semble que rien ne soit réalisé. L'ouvrage actuel le plus ancien du port d'Amboise (la cale abreuvoir simple la plus en aval) pourrait avoir été construite en 1792, suite aux dégâts de la crue de 1790. L'ingénieur ordinaire estime en 1841 que le port d'Amboise est l'un des plus importants de la Loire et que l'on y fait des chargements considérables de vins et de bois. Le 25 décembre 1842, l'ingénieur ordinaire Cormier dresse un avant projet de travaux propres à ramener et à fixer le thalweg de la Loire contre les quais de la ville d'Amboise ; il propose de construire trois digues submersibles pour conduire les eaux vers la rive gauche, de creuser ce bras méridional, d'enrocher les rives exposées au choc des eaux et de construire un port côté rive gauche. Les travaux sont conduits durant l'année 1846 et le port d'Amboise est à la veille d'être achevé en 1847. En 1860, lors des travaux de défense de la ville contre les inondations, des modifications relativement importantes sont apportées avec la réalisation du tunnel de l'Amasse : une ancienne cale abreuvoir simple est détruite et remplacée par deux autres cales situées l'une à 100 m en amont, l'autre à 100 m en aval. La carte de Coumes (1848) mentionne d'autres cales en aval de la ville mais celles-ci n'ont pas été localisées sur le terrain. En outre, un plan de 1867 propose la réalisation d'un abreuvoir (cale abreuvoir double à tablier haut) en amont du tunnel de l'Amasse mais cet ouvrage n'a, semble-t-il, pas été construit.

Période(s) Principale : 19e siècle

Situé sur la rive gauche, le port d'Amboise est situé de part et d'autre du pont, entre le tunnel de l'Amasse et l'embouchure de l'Amasse. Le port comprend une cale en tablier à quai incliné, trois cales abreuvoirs simples et une cale abreuvoir double à tablier bas.

Typologies port de pied de coteau : port aménagé côté val sur la pente du pied de coteau
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113702786NUCA).

  • Photographie aérienne. (cf. illustration n° IVR24_19873700824N).

  • Photographie aérienne. (cf. illustration n° IVR24_19873700827N).

  • Photographie aérienne. (cf. illustration n° IVR24_19883703120N).

  • Photographie aérienne. (cf. illustration n° IVR24_19883703130N).

  • Photographie aérienne. (cf. illustration n° IVR24_19873700862N).

  • Encre sur pelure collée sur papier, 30,5 x 21 cm, 1860. (archives nationales, F 14 6615). (cf. illustration n° IVR24_20113701884NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701872NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701871NUCA).

  • Peinture sur bois, 35 x 49 cm, 1853. Par Dupuis Etienne. (musée des Beaux Arts, Orléans, Peinture n° 397). (cf. illustration n° IVR24_20113702181X).

  • Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701873NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf. illustration n° IVR24_20073700826NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701867NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701868NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701866NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701865NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113701864NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, Ech. 1/1000e, 1866. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2045). (cf. illustration n° IVR24_20113702822NUCA).

  • Photographie aérienne, 1969. (cf. illustration n° IVR24_19873700868N).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf. illustration n° IVR24_20073700837NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4987). (cf. illustration n° IVR24_20113702787NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie