Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port de Cuissy

Dossier IA45002738 réalisé en 2008
Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Sully-sur-Loire
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Lion-en-Sullias
Lieu-dit : Cuissy

Une structure portuaire est mentionnée à Cuissy dès la fin du XVIIe siècle (actes de 1689 et 1691) et deux cales sont représentées à cet endroit sur plusieurs cartes datées de 1727 à la fin du XVIIIe siècle. Avant 1852, il se faisait quelquefois des dépôts de bois ou autres marchandises sur le sommet de la levée à Cuissy mais à cette date on considère que la largeur de cette levée est tout juste suffisante pour le passage des voitures et que par conséquent les dépôts ne doivent plus y être tolérés. Le port est propriété de l'Etat en 1852. En 1854, le garde-port Jean Midoux, en résidence à Ouzouer-sur-Loire, surveille les ports de Pierrelaye (Dampierre-en Burly), Ouzouer et Cuissy (Lion-en-Sullias).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Le port de Cuissy, établi rive gauche vis à vis du château de Cuissy, possède deux cales abreuvoirs simples, l'une située sur la commune de Lion-en-Sullias, l'autre située sur la commune de Saint-Aignan-le-Jaillard. Les deux cales sont adossées à la levée de Cuissy. Les marchandises déposées sur ce port étaient le bois, les grains et le fourrage.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, extrait du cadastre napoléonien, section L, Ech. 1/2500e, non daté. (archives départementales du Loiret, 3 P 184). (cf. illustration n° IVR24_20084501048NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e. Par Navarre (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/1, dossier 1, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20084501046NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, 1727-1730. Par Matthieu (ingénieur et architecte du roi). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20084501047NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 1860. Par Collin (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, F 14 7555). (cf. illustration n° IVR24_20084501043NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 300 toises, 52 x 191, planche 2. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/4, dossier 4, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20074500589NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie