Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port de Givry

Dossier IA18003089 réalisé en 2012
Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - La Guerche-sur-l'Aubois
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Cours-les-Barres
Lieu-dit : Givry

La première mention connue d'un port à Givry date de 1178. Deux cartes de la Loire du XVIIIe siècle permettent de localiser assez précisément ce port, immédiatement en amont du château de Givry (au niveau de l'actuel pont sur la Loire). En outre, un arrêt du Conseil d'Etat confirme en 1730 le sieur Marion dans des droits de péage et de bac sur la Loire au port de Givry. Le site portuaire est également mentionné en l'an 7 (1799) et au tout début du XIXe siècle alors que des travaux d'entretien y sont effectués. En 1813, les ports du Bec d'Allier, des Bouillots à Cuffy et de Givry sont confiés à la garde d'un même agent, le sieur Dubois, qui tient correctement les registres et supervise convenablement l'entrepot des marchandises. Il semble que le site perde ses fonctions portuaires à partir de la fin des années 1830 et du début des années 1840. C'est en effet à cet endroit et à cette période qu'un pont suspendu sur la Loire est construit (1836) et qu'un canal de jonction reliant le canal latéral au fleuve est creusé (1841-1846). Ces travaux importants modifient complètement les bords de Loire à Givry. Ils entrainent également l'abandon du bac devenu inutile depuis la réalisation du pont. La fonction commerciale du port est aussi abandonnée car relayée par le nouveau port de Givry établi sur le canal de jonction . Celui-ci était, en 1897, le deuxième grand port du canal latéral à la Loire par importance de tonnage : 90 700 tonnes par an. Toutefois, on remarque qu'entre 1836 (ouverture du pont) et 1843, il existe encore trois ouvrages d'abordage à proximité du pont suspendu (une cale en aval et deux cales en amont). Deux de ces ouvrages réalisés lors de la construction du pont sont détruits en 1843 lors de l'alignement du chemin de halage de part et d'autre de l'ouvrage d'art. Seule la cale située immédiatement en aval subsite encore en 1853 (carte Grenier). Il semble qu'elle n'existe plus aujourd'hui (non repérée).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Situé rive gauche, à l'emplacement de l'actuel pont sur la Loire, le port de Givry n'existe plus aujourd'hui.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre sur papier, Ech. 1/2000e, 1839, détail. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers, Boite 91). (cf. illustration n° IVR24_20121800767NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 1844, détail. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800692NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1000 toises = 13,6 cm, 96 x 40,5 cm, détail, XVIIIe siècle. (archives nationales, CP F 14 100 66/4 pièce 5). (cf. illustration n° IVR24_20071800158NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1400 toises, détail, 1727-1730. Par Matthieu. (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20121800747NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie