Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port de Mantelot

Dossier IA45002747 réalisé en 2008
Précision dénomination port d'entrée de canal
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Châtillon-sur-Loire
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Châtillon-sur-Loire
Lieu-dit : Mantelot

Le port de Mantelot est construit au moment de la réalisation de la traversée en Loire par le canal latéral à la Loire à Châtillon-sur-Loire (1833-1841), probablement par l'ingénieur Marie Noël Lejeune auteur du site d'écluse de Mantelot. Ne pas confondre le port de Mantelot (sur la Loire) et la gare de Mantelot (sur le canal latéral à la Loire). En 1847, un arrêté fixe le nouvel emplacement du débarcadère des bateaux à vapeur inexplosibles à Châtillon-sur-Loire sur la rive gauche de la Loire à 175 m en amont de l'écluse de Mantelot, c'est-à-dire sur le port de Mantelot (l'embarcadère était fixé entre 1841 et 1847 sur la rive droite de la Loire à l'aval de l'écluse des Combles, commune de Briare).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Implanté sur la rive gauche de la Loire et en amont de l'écluse de Mantelot, le port de Mantelot se compose d'une cale en tablier à quai incliné et d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'amont situées entre un perré de levée (en amont) et le perré d'entrée du canal latéral à la Loire (en aval, de part et d'autre de l'écluse). Une rampe permet l'accès au port depuis la plateforme de l'écluse du canal. Le port de Mantelot se termine en amont par une petite excavation rectangulaire dans laquelle débouche la cale abreuvoir simple. En aval du port, des organeaux et des ancres sont fixés dans le mur vertical de protection des ouvrages du canal contre les crues de la Loire.

Typologies port d'entrée de canal : port aménagé à la jonction du fleuve et d'un canal. Le passage de l'un à l'autre s'effectue au moyen d'une écluse
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, 72 x 101 cm, détail. Par Grenier, Auguste (ingénieur civil). (musée de la Marine de Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n° IVR24_20124500694NUCA).

  • Cadastre napoléonien révisé, section B1, encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, 1848. (archives départementales du Loiret, 3 P 087). (cf. illustration n° IVR24_20084500879NUCA).

  • (N° 15168). (cf. illustration n° IVR24_19924500168N).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, détail, 1850-1851. Par Auguste Grenier (dessinateur) ; Collignon (ingénieur) ; Zellier (ingénieur). (direction départementale de l'équipement, Briare, Carte de la Loire, 7ème feuille). (cf. illustration n° IVR24_20014500070XA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1 mm pour 2 cm, 138 x 51, détail, 1840. Par Mutrécy-Maréchal (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/5, planche 31). (cf. illustration n° IVR24_20074500586NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie