Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port de Portillon

Dossier IA37005074 réalisé en 2010
Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Tours-Centre
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Portillon

Un lieu d'abordage (rampe de 8 m x 1 m) est mentionné à Portillon en l'an 7 (1799). En 1836-1837, lors du projet d'améliorer la navigation sur la Loire au moyen de digues et d'épis, entre Tours et Montlouis, les ingénieurs estiment que le trafic du port de Portillon est suffisamment important pour modifier le projet afin de maintenir à cet endroit un niveau d'eau satisfaisant les besoins du commerce. Cet intérêt est confirmé en 1840, alors qu' il n'y a à Portillon qu'une seule cale assez étroite ne pouvant accueillir que deux bateaux à la fois et que l'on déplore que des bateaux chargés attendent souvent longtemps pour déposer leurs marchandises. A la demande des propriétaires des usines implantées à proximité (fonderies, hauts-fourneaux et fours à chaux), un projet de construire un port pour le service exclusif de ces usines est présenté. L'administration demande à ce que les ouvrages présentent une pente de 0,25 m pm et qu'ils soient pavés sur toute leur surface. Des travaux sont réalisés : la carte de Coumes datée de 1848 figure un port équipé de deux cales abreuvoirs simples, une à l'aval et une à l'amont. Le port de Portillon est cité sur la liste des ports de Loire de 1857. En 1863, les industriels exposent que le port de Portillon s'est en partie ensablé suite à la construction d'une digue submersible établie du côté de la rive gauche pour maintenir le chenal contre le quai de Tours (la digue relie l'île Aucard à la 4e pile de droite du pont de pierre). Le port de Portillon qui présentait un très bon mouillage est dorénavant plus difficile d'accès.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Situé rive droite, le port de Portillon comprend actuellement une cale abreuvoir simple dénommée cale de la Brétèche.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, 118 x 31 cm, Ech. 2/1000e, 1873. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5038). (cf. illustration n° IVR24_20063700145XA).

  • Encre et aquarelle sur papier tissé, Ech. 1/2500e, 1912. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5038). (cf. illustration n° IVR24_20063700042NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque collé sur papier, 39,5 x 27 cm, Ech. 1/2500e, 1852. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5038). (cf. illustration n° IVR24_20063700041NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, planche 36, 103 x 64 cm, détail, milieu XIXe siècle. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700149NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 17e feuille, détail, Ech. de 300 toises, 87 x 22, XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700016NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie