Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port des Loges

Dossier IA58001121 réalisé en 2012
Précision dénomination port de rive
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Pouilly-sur-Loire
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Tracy-sur-Loire
Lieu-dit : les Loges

On trouve une première mention du port des Loges en 1839 mais il semble qu'il existe un lieu d'abordage à cet emplacement depuis plus longtemps. En 1843, la municipalité de Pouilly adresse une pétition au préfet de la Nièvre afin d'obtenir l'amélioration du port des Loges. Ce dernier exporte annuellement 5000 pièces de vin (une pièce équivaut à un tonneau d'environ 228 litres) et les embarquements et débarquements y sont très difficiles, voire impossibles lorsque les eaux s'élèvent et qu'elles envahissent l'espace restreint ordinairement destiné aux manoeuvres (le coteau est tout près). Le projet proposé par l'ingénieur Mutrécy-Maréchal pour améliorer ce port est approuvé par l'administration le 6 avril 1844. Il s'agit de construire un port de 280 mètres de long et 8 m de large, élevé à 4,40 mètres au-dessus de l'étiage. L'adjudication est attribuée au sieur Moreau le 20 mai 1844 moyennant 76664 francs. Les habitants du hameau des Loges se sont engagés à exécuter gratuitement tous les terrassements en déblais et remblais pour les travaux du port qu'ils ont sollicité. Six mois plus tard (autorisation du 14 octobre 1844), on ajoute au projet initial le prolongement de 26 mètres d'un aqueduc pour conduire un ruisseau dans la Loire et la construction de deux rampes d'abordage pour charger et décharger les marchandises telles que vin, tonneaux, échalas, bois, fourrage, grains en gerbes et aussi pour faciliter l'accès à la Loire aux vaches et autres bestiaux. Les plans du milieu XIXe siècle témoignent de la réalisation de ces travaux en figurant un front de Loire équipé d'une cale double à tablier haut et d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'aval. Le village viticole des Loges exportait essentiellement des vins et du bois. Il semble que de la pierre ait également été chargée à cet endroit au XVIIIe siècle : en1784, un rapport relatif au projet de construction d'un quai au port de Saint-Thibault précise qu'il ne faut pas prendre la pierre et le moellon aux Loges car elle est de très mauvaise qualité.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Dates 1844, daté par source

Situé rive droite et à la limite des communes de Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire, le port des Loges était autrefois équipé d'une cale abreuvoir double à tablier haut et d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'aval. Les vestiges des ouvrages actuellement situés vis à vis du hameau des Loges sont très lacunaires et s'associent mal avec les documents d'archives : une cale abreuvoir simple orientée vers l'amont de 8 mètres sur 38 mètres (vestige de la cale abreuvoir double ?) et les traces d'un ouvrage non identifié (vestige de la cale simple ?).

Typologies port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée et le chemin d'accès est au même niveau que les terres du val et les habitations

N° des ouvrages dans la base Diren : n° 58295-1 et 2 (localisés par erreur au lieudit les Girarmes).

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, 56e feuille, détail, 1851. Par Zeiller (ingénieur) ; Grenier, Auguste (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800260NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section B 3, Ech. 1/2500e, détail, 1839. (service des impôts de Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800259NUCA).

  • Document imprimé. Par Coumes (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121801090NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie