Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port des Vallées

Dossier IA18003082 réalisé en 2012
Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Sancerre
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Couargues
Lieu-dit : les Vallées

Le hameau des Vallées était situé sur l'ancien chemin reliant la Charité à Sancerre. Les plans du XVIIIe siècle (Atlas de Trudaine et carte de la Loire par Matthieu) montrent que le village était alors protégé des crues de la Loire par des épis déflecteurs qui déviaient l'eau du fleuve. Un port est attesté aux Vallées en 1809 lorsque des commissionnaires de vins de Pouilly s'opposent à l'établissement d'un garde-port pour la surveillance des ports de Pouilly, Tracy, Saint-Thibault, les Vallées et les Barreaux. Le port des Vallées figure également sur la liste des ports établie en 1839 par Henri Chevalleau, garde-port de Neuvy-sur-Loire. Enfin, en 1845, l'ingénieur en chef du Service spécial de la Loire projette de fixer les alignements du port. Une cale d'abordage des Vallées figure sur les plans de 1791, 1823 (cadastre napoléonien), 1843 et 1898. En 1903, on projette de réparer la rampe d'accès à la Loire des Vallées emportée en partie par une crue. Ces différentes mentions sont quelque peu contradictoires avec l'évolution du lit de la Loire vis à vis des Vallées. En effet, l'accumulation des sables à cet endroit a partir du tout début du XIXe siècle est très importante et le village des Vallées n'est plus lié directement au fleuve : le cadastre napoléonien (1823) et la carte de Coumes (1852) figurent un éloignement respectif d'environ 450 mètres et 250 mètres. La carte IGN actuelle mentionne une distance d'environ 700 mètres. Il semble néanmoins qu'un petit cours d'eau ait maintenu la liaison entre le fleuve et le village et que le site des Vallées soit bien resté accessible aux bateaux jusqu'au milieu du XIXe siècle. A l'extrême fin du XIXe siècle, les plans mentionnent d'ailleurs un "ruisseau de la Boëre" longeant les Vallées. Ce cours d'eau doit être en réalité un ancien bras de la Loire. Le terme "ruisseau de la Boëre" et le lieudit "la Bouaire" (carte de Coumes de 1852) ou "la Boëre" (actuelle carte IGN) confirme la présence à cet endroit d'une boire (bras mort de la Loire). Nous ne savons pas si l'endroit a servi de refuge pour les bateaux lors des crues ou des glaces.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle

Située sur la rive gauche, le port des Vallées était établi vis à vis du village du même nom. Il bénéficiait d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'aval mais celle-ci n'a pas été repérée sur le terrain.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée

Aucun ouvrage repéré par la Diren sur la commune de Couargues.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e, feuille n° 13, détail, 1824. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800726NUCA).

  • Plan aquarellé, détail, vers 1770. (collection particulière à Saint-Bouize). (cf. illustration n° IVR24_20011800671XA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section B 2, Ech. 1/2500e, détail, 1823. (archives départementales du Cher, 075/07). (cf. illustration n° IVR24_20121800704NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 84 x 57, détail, entre 1744 et 1751. Par Trudaine (ingénieur). (archives nationales, F 14* 8467, planche 11). (cf. illustration n° IVR24_20031800285XA).

  • Lavis sur papier, Ech. 4,7 cm = 100 toises, détail, 1791. Par Martin. (archives départementales du Cher, Carton XIII, planche 123). (cf. illustration n° IVR24_20031800071XA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, détail, 1727-1730. Par Matthieu (ingénieur). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20121800706NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1843. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800707NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1898. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800708NUCA).

  • Encre et crayon sur calque, Ech. 0,001 m pm, 1896. (archives départementales du Cher, 2 S 1004). (cf. illustration n° IVR24_20121800942NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie