Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port du Haut Chantier

Dossier IA37005028 réalisé en 2010
Précision dénomination port de levée
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Amboise
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Limeray
Lieu-dit : le Haut Chantier

Au milieu du XVIIIe siècle, des travaux (consolidation de la levée, maçonneries de perrés) sont effectués vis à vis du Haut Chantier à Limeray. Aucune cale d'abordage n'est mentionnée à cette période. En 1782, un document listant les ouvrages à faire sur la Loire cite une "rampe de Lamproye" et une "rampe du Haut Chantier" à Limeray. L'existence de ces ouvrages est confirmée par le cadastre napoléonien de 1809 qui indique trois cales orientées vers l'aval au lieudit du Haut Chantier. De nouveaux ouvrages apparaissent durant les décennies suivantes puisque la carte de l'ingénieur Coumes (1848) et les deux cartes de la Loire du milieu du XIXe siècle mentionnent cinq cales à cet endroit : une au lieudit "la Lamproie", deux en face du "Haut Chantier", une à "la Pillaudière" et une à "la Rivière". La dénomination "port du Haut Chantier" apparaît dans des listes de ports de Loire datées de 1857 et 1862 . Ce port a probablement pris de l'importance suite à l'ouverture de la ligne de chemin de fer Tours / Orléans en 1846. Une station était en effet placée à moins de 400 mètres des aménagements portuaires.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Sur la rive droite, le port du Haut Chantier comprenait cinq cales abreuvoirs simples orientées vers l'aval qui permettaient de descendre directement de la levée au fleuve. Ces ouvrages sont aujourd'hui déconnectés de l'eau en raison des ensablements importants qui se sont accumulés à cet endroit.

Typologies port de levée : port situé au pied du perré de la levée

Pas d'ouvrage repéré par la Diren sur la commune de Limeray.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, section D, Ech. 1/2500e, 1809, détail. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2 131-005). (cf. illustration n° IVR24_20113701784NUCA).

  • Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). (cf. illustration n° IVR24_20113701786NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20113701787NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20113701788NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20113701789NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20113701790NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20113701791NUCA).

  • Encre sur papier, 100 x 20 cm, Echelle en toises, XVIIIe siècle, détail. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 270). (cf. illustration n° IVR24_20064100049NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille n° 4, 103 x 64 cm, milieu XIXe siècle, détail. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700138NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 13e feuille (plan n° 2), 87 x 22 cm, XVIIIe siècle, détail. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700009NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie