Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port refuge de la Vauvise

Dossier IA18003105 réalisé en 2012
Précision dénomination port refuge
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Sancerre
Hydrographies Loire la) ; Vauvise
Adresse Commune : Saint-Satur
Lieu-dit : Saint-Thibault

L'embouchure de la Vauvise a fait l'objet de plusieurs demandes de projets d'aménagement durant les années 1840. Le 21 décembre 1841, les habitants de Saint-Thibault réclament dans une pétition adressée au préfet du Cher, l'établissement d'une gare à la confluence de la Loire et de la Vauvise. Quatre ans plus tard, le conseil municipal de Saint-Satur exprime le voeu que soient construits une gare et un port de chargement dans l'ancien lit de la Vauvise pour mettre les bateaux de Loire à l'abri des grandes eaux et des glaces. La délibération du conseil précise en outre que le refuge formé naturellement par le cours de la Vauvise était très connu autrefois mais que celui-ci, alors ensablé, demande à être réouvert. Rien ne se fait dans l'immédiat mais en 1848, on projette à nouveau de créer une gare à l'embouchure de l'ancienne Vauvise pour abriter une quarantaine de bateaux pendant les crues et les glaces. Des plans sont alors dressés mais le projet n'aboutit pas et semble définitivement oublié.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Située rive gauche, en amont du port de Saint-Thibault, l'embouchure de la rivière de la Vauvise a servi, à l'état naturel, de port refuge pour les bateaux de Loire. Les projets d'aménagement d'une gare d'eau à cet endroit (années 1840) n'ont pas été réalisés.

Typologies port refuge : port situé à l'embouchure d'un affluent ou sur un bras secondaire, à l'abri du chenal d'écoulement du fleuve et utilisé comme refuge pour les bateaux lors des crues et des glaces

Non repéré par Diren.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2500e, 66 x 103 cm, détail, 1837. (archives départementales du Cher, Plan 2 U 576 (22)). (cf. illustration n° IVR24_20121800959NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1848. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800797NUCA).

  • Dessin aquarellé et encre, Ech. 600 toises (environ 1/8666e), 84 x 57 cm, détail, 1744-1751. Par Trudaine (ingénieur). (archives nationales, F 14* 8463 planche 1). (cf. illustration n° IVR24_20121800804NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie