Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port refuge de la Vrille

Dossier IA58001105 réalisé en 2012
Précision dénomination port refuge
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Cosne-Cours-sur-Loire
Hydrographies Loire la) ; Vrille
Adresse Commune : Neuvy-sur-Loire
Lieu-dit : le Port

Dans son projet de port à Neuvy rédigé le 14 mai 1784, l'ingénieur Normand rapporte que la rivière de la Vrille offre une gare sûre pour les bateaux. Il propose en outre de stabiliser son embouchure au moyen de pieux. La même année, l'ingénieur Bouchet estime également que la Vrille est une gare escellente lors des grandes inondations ou de la débâcle des glaces. En 1813, des dégradations causées par les crues sont signalées sur environ 200 mètres de la levée de la rivière de la Vrille. L'utilisation de la rivière comme gare est confirmée à cette date. On projette d'élargir le lit de la Vrille en 1823-1828 et les marchands de bois et les négociants réclament en 1837 l'établissement d'une gare de 1000 m x 20 m "qui formerait un port sur les deux rives de la Vrille". Le revêtement de perrés des berges de l'embouchure de la rivière pourraient dater de cette période mais les archives ne précisent pas si des travaux sont alors réellement réalisés. La rivière est encore utilisée comme gare refuge en 1839 (on déplore son manque de superficie) et en 1852 (mention sur la carte de Coumes). La réalisation en 1872 d'une première passerelle en bois franchissant l'entrée de l'embouchure de la Vrille pourrait marquer la fin de l'utilisation de la rivière comme abri pour les bateaux (à moins que cette passerelle ait été suffisament haute pour permettre le passage des embarcations).

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Le port refuge de la Vrille est situé rive droite, à l'embouchure de la rivière de la Vrille, en face de la Centrale électrique de Belleville-sur-Loire. Nous n'avons aucune information relative à la superficie (longueur et largeur) de rivière utilisée autrefois pour le stationnement des bateaux en cas de mauvais temps.

Typologies port refuge : port situé à l'embouchure d'un affluent ou sur un bras secondaire, à l'abri du chenal d'écoulement du fleuve et utilisé comme refuge pour les bateaux lors des crues et des glaces

Non repéré par la DIREN.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Document imprimé, Ech. 1/20 000e, détail, 1852-1901. Par Coumes (ingénieur). (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800204NUCA).

  • Encre sur calque, sans Ech. 1895. Par Sigault (ingénieur). (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers, Boite 70). (cf. illustration n° IVR24_20125800215NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, Ech. 0,0005 m pm, 1881. Par Harel de la Noé (ingénieur). (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers, Boite 70). (cf. illustration n° IVR24_20125800216NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie