Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit port refuge ou gare de l'Ile Bourdon

Dossier IA37005143 réalisé en 2010
Précision dénomination port refuge
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Bourgueil
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Chouzé-sur-Loire
Lieu-dit : l' Ile Bourdon

L'emplacement de la gare naturelle de l'île Bourdon est bien identifié sur la carte de Cassini (levée entre 1756 et 1789) : à cette période, l'île existe encore et l'espace entre celle-ci et la rive droite offre aux bateaux la possibilité de se réfugier lorsque le temps est mauvais. Suivant une enquête de 1834, les négociants et les mariniers considèrent cette gare comme très utile pour mettre les bateaux hors des glaces et préserver les marchandises dont ils sont chargés. Elle mesure alors environ 16 mètres de large sur 250 mètres de long et présente une profondeur variant de 0,30 à 1,16 mètre. En 1836, l'ingénieur ordinaire Dubrac propose trois projets pour améliorer la gare : - construire une levée insubmersible offrant un abri assuré aux bateaux - rectifier et approfondir la gare - entretenir la gare au moyen d'un simple balisage Finalement, on considère que le balisage sera suffisant, sachant qu'il existe une gare plus avantageuse à l'embouchure de l'Indre (à environ quatre kilomètres plus en amont, côté rive gauche). Il semble que la gare est abandonnée suite à la seconde campagne de travaux des épis de Chouzé (1836-1841), ces ouvrages rendant difficile l'accès à l'entrée de la gare.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle

Située rive droite, à 1100 mètres à l'aval du bourg de Chouzé, l'ancienne gare de l'île Bourdon n'existe plus aujourd'hui en raison du comblement de l'espace situé entre l'île et la rive droite.

Typologies port refuge : port situé à l'embouchure d'un affluent ou sur un bras secondaire, à l'abri du chenal d'écoulement du fleuve et utilisé comme refuge pour les bateaux lors des crues et des glaces. Au XIXe siècle, les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, 42,5 x 32,5 cm, Ech. 1 mm pour 2,50 mètres, 1835. Par Dubrac (ingénieur). (archives nationales, F 14 6613). (cf. illustration n° IVR24_20073700447NUCA).

  • Carte levée entre 1756 et 1789, détail. Par Cassini. (cf. illustration n° IVR24_20113702778NUCA).

  • Encre sur papier, Ech. 5 mm par mètre, 1835. Par Dubrac (ingénieur). (archives nationales, F 14 6613). (cf. illustration n° IVR24_20113702762NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie