Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port refuge dit gare de la Bonnée

Dossier IA45002808 réalisé en 2009

Á rapprocher de

Précision dénomination port refuge
Dénominations port
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Châteauneuf-sur-Loire
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Châteauneuf-sur-Loire
Lieu-dit : Gaudin

La gare de la Bonnée a probablement servi de refuge pour les bateaux bien avant d'être aménagée au milieu du XIXe siècle. En 1846, les ingénieurs estiment à environ 10 000 F de travaux pour la remettre en état. En 1849, le conducteur Boeckh rapporte que cette gare est le seul abri que trouvent les bateaux qui veulent hiverner ou se protéger des glaces et des crues entre l'embouchure du Loiret et celle de la Quiaulne à Lion-en-Sullias distants d'environ 70 kilomètres. Lors de la délibération du conseil municipal du 12 octobre 1849, la commune accorde gratuitement à l'administration un terrain situé à l'embouchure de la rivière de la Bonnée. En retour, l'administration doit aménager une gare pour l'hivernage des bateaux et rétablir le chemin de halage entre cette gare et le port de Châteauneuf. Les travaux de la gare sont effectués (elle peut alors contenir de 50 à 80 bateaux chargés) mais le chemin de halage n'est pas rétabli. Par mauvais temps, cette gare est de ce fait inaccessible pour un grand nombre d'embarcations à la remonte. Après le rétablissement du chemin de halage en 1857, la situation demeure difficile car le curage de la gare n'est pas effectué régulièrement. Durant l'hiver 1869, quatre bateaux risquent de se perdre parce que les vases accumulées dans la gare en ont barré l'entrée (le dernier curage remonte alors à 1857). Le Conseil municipal de Châteauneuf-sur-Loire réclamera en vain des travaux de curage de 1870 à 1878 . A cette époque, la gare mesure 314 mètres de long et sa largeur est très variable : 5 à 9 mètres jusqu'à plus de 31 mètres à son extrémité amont. Aujourd'hui, l'entrée est encore visible ainsi que le pont qui l'enjambe.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle

La gare de la Bonnée est située rive droite, à l'embouchure de la rivière du même nom et à 1,5 kilomètre en amont de la ville de Châteauneuf-sur-Loire. L'entrée est encore enjambée par une passerelle posée sur deux grosses culées de pierre.

Typologies port refuge : port situé à l'embouchure d'un affluent ou sur un bras secondaire, à l'abri du chenal d'écoulement du fleuve et utilisé comme refuge pour les bateaux lors des crues et des glaces. Au XIXe siècle, les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau

Non repéré par la DIREN.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e, 101 x 64, planche 16, détail, 1834. Par Navarre (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/1, dossier 1, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20074500559NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, 36 x 166, détail, 1849. (archives départementales du Loiret, Liasse 30938). (cf. illustration n° IVR24_20094500078NUCA).

  • Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, DCT 462). (cf. illustration n° IVR24_20074500105NUCB).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1250e, section K, 1817. (archives départementales du Loiret, 3 P 082). (cf. illustration n° IVR24_20074500203NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 168 x 30,5, Ech. 1/1000e, 1860. Par Sainjon (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, F 14 6641). (cf. illustration n° IVR24_20074500813NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, détail, 1854. Par Boeckh (conducteur). (archives nationales, site de Paris, F 14 6641). (cf. illustration n° IVR24_20094500252NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 84 x 30, Ech. 1/2000e, détail, 1854. Par Boeckh (conducteur). (archives nationales, site de Paris, F 14 6641). (cf. illustration n° IVR24_20074500814NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie