Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de La Gaudaine

Dossier IA28000157 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

HISTORIQUE

Le territoire de La Gaudaine est traversé dès l'époque gallo-romaine par une importante voie de communication dite chemin de César ou chemin des Vaches qui servait jadis au transport de bestiaux venant du Perche et du Maine pour la Brie (partie est du bassin parisien).

La première mention de La Gaudaine apparaît en 1210 sous le toponyme de Gaudena, qui serait le nom d'une famille seigneuriale vivant à cette époque. Au cours du temps, le nom de la paroisse évolue : La Gaudene en 1400 dans des ouvrages de l'abbaye de Thiron, puis La Gaudenne en 1606 dans le terrier de l'abbaye de Bonneval, et enfin La Gaudaine en 1736, dans le pouillé du diocèse de Chartres.

L'église paroissiale Notre-Dame.L'église paroissiale Notre-Dame.

Sous l'Ancien Régime, le territoire de La Gaudaine dépend de deux seigneuries : Les Masures, devenues un rendez-vous de chasse et La Soublière ; il dépend également des abbayes de Thiron et de Saint-Chéron-lès-Chartres qui possèdent de nombreuses fermes. La présence d'un prieuré au bourg est signalée dès le 13e siècle, relevant de l'abbaye augustine de Saint-Chéron-lès-Chartres. Plusieurs éléments architecturaux de l'ancienne maison du prieur semblent avoir été remployés au bourg (porte en plein cintre, cheminée monumentale).

Avant 1790, la paroisse se situe dans le doyenné du Perche. L'abbé de Saint-Chéron-lès-Chartres en avait la collation. Suite au concordat en 1801, la paroisse est rattachée à celle de Brunelles.

Le développement de la commune est davantage marqué après 1850. Le plan réalisé par l'instituteur du village en 1868 rend compte de l'évolution de certains lieux-dits et du bourg depuis 1811, date du plan cadastral ancien.

Plan de la commune en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).Plan de la commune en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).

Dans la première moitié du 20e siècle, la commune continue à se développer en lien avec un essor agricole important ; tandis que dans la seconde moitié, de nombreuses fermes sont converties en maisons.

DESCRIPTION

Située dans la partie sud-est du Parc naturel régional du Perche, la commune de La Gaudaine (canton de Nogent-le-Rotrou, Communauté de communes du Perche), à caractère rural, couvre une superficie de 919 hectares et compte, au dernier recensement de 2008, 182 habitants. A la fois céréalier et bocager dans les secteurs les plus accidentés, le plateau agricole est entaillé par plusieurs cours d'eau dont le principal est la rivière d'Arcisses, qui prend source au centre du territoire communal. Il est limité au nord par le bois de Thiron. L'altitude varie de 190 mètres en fond de vallée (rivière d'Arcisses) et 286 mètres en sommet de colline. Le maillage bocager est encore présent dans les secteurs les plus accidentés comme à proximité du Grand et du Petit Lauron.

La commune compte 23 lieux-dits, dont 13 sont des fermes isolées. Pourvue de 96 bâtiments en 2006 selon le recensement de l'INSEE, La Gaudaine conserve encore 59 bâtiments antérieurs à 1948 et 37 postérieurs.

Plusieurs fermes, telles que L'Austrasie et La Beuraudière, le site de l'ancien manoir de La Soublière et le bourg (église paroissiale, presbytère, maisons) constituent des sites patrimoniaux de premier ordre à l'échelle communale.

Aires d'études Parc naturel régional du Perche
Adresse Commune : La Gaudaine

Annexes

  • L´inventaire topographique du patrimoine architectural de la commune de La Gaudaine a été réalisé en 2008. Parmi les 44 éléments bâtis recensés (toutes catégories confondues), 12 sont sélectionnés et font l'objet d'un dossier individuel. 90 illustrations et 20 références documentaires (dont 11 documents d'archive) accompagnent les dossiers. Une synthèse de ce travail (feuillet de 4 pages A5) présente de manière succincte le patrimoine bâti communal.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, H 3051. Inventaire des titres du prieuré de La Gaudaine. 1156-1717.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, H 3053. Abandon de l'église de La Gaudaine par Hugues de Ville-Perdue. 1156.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 625. Église : devis, plans, mémoires. 1863-1904.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 626. Presbytère : vente, devis, baux. 1846-1920.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 627. Cimetière et monument aux morts, devis. 1920.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 628. Mairie-école : travaux, devis, plan. 1857-1931.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 629. Puits, lavoir : devis, constructions. 1913-1938.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4432 à 3 P 4437. Plans cadastraux de 1811. (par M. Degrez, géomètre première classe ; M. Terrier, ingénieur en chef ; M. Jubault, maire).

Documents figurés
  • Extrait de la carte de Cassini. (IGN, Institut national de l'information géographique et forestière).

  • Tableau d'assemblage des sections du cadastre napoléonien. 1811. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4432).

  • Plan de la commune de La Gaudaine/réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).

  • Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (1 sur 2).

  • Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (2 sur 2).

  • Tableau synthétique des édifices sélectionnés dans la commune de La Gaudaine.

  • Plan de la mairie et de la maison d'école mixte. 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 5 Fi 140).

  • Plan de l'église paroissiale/ dressé par Joseph Valet. 1852. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 1 O 295).

Bibliographie
  • FISHER, Roger. Les maisons paysannes du Perche. Paris : Eyrolles, Maisons paysannes de France, 1994.

  • JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire : Allan Sutton, 2011. (Mémoires en images).

    p. 95-98
  • LEFEVRE, Édouard. Dictionnaire géographique des communes et hameaux, fermes, moulins, châteaux, maisons et chapelles du département d'Eure-et-Loir en 1856. Chartres : Société archéologique d'Eure-et-Loir, 2002. (fac-similé de l'édition de Chartres : Garnier, 1856).

    p. 409-411
  • MERLET, Lucien. Dictionnaire topographique du département d'Eure-et-Loir comprenant les noms des lieux anciens et modernes. Paris : Imprimerie impériale, 1861.

  • OLLAGNIER, Anne, JOLY, Dominique. Carte archéologique de la Gaule. L'Eure-et-Loir. Paris : Académie des inscriptions et belles-lettres : Ministère de la culture et de la francophonie : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, 1995.

  • PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre alphabétique. Paris : Res Universis, 1993. (fac-similé de l'édition de Mortagne : Dampeley frères, 1866).

    p. 211
  • PROVOST, Gilles. Maison des champs du Perche nogentais, 1450-1560. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992.

Périodiques
  • Bulletin municipal de la commune de la Gaudaine, février 2008.

  • Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société archéologique d'Eure-et-Loir, n°93, 4e trimestre 1982.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent