Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Primelles (Cher) : église Saint-Laurent, 16 verrières de Jean Mauret

Dossier IM18001551 réalisé en 2015
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Cher
Adresse Commune : Primelles
Lieu-dit : Primelles-Bourg
Adresse : D 147

Plusieurs devis pour la création de vitraux dans les 16 baies de l’église de Primelles sont rédigés par Jean Mauret en 1993 (à la demande de l'architecte des bâtiments de France, Madame Merceron), en 1995, 1998 et 2000.

En 2001, les ouvertures de l’église sont fermées par de simples vitrages en verre cathédrale et par quelques vitraux très vétustes, en partie cassés et laissant passer les oiseaux et la pluie. Le conseil municipal souhaite faire réaliser des vitraux. Un nouveau devis est proposé en juillet 2001 pour la création de 16 vitraux (10,55 m² au total), un ordre de service est établi en juillet 2002 et les vitraux sont facturés en juillet 2003. Les panneaux d'essais réalisés pour cette église datent de 1999, 2001 et 2003.

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates 2003, daté par source, porte la date
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Les 16 vitraux de l'église de Primelles (tous sauf la baie 6 de la sacristie) sont des œuvres de Jean Mauret.

Dans le chœur, les baies 0, 1 et 2 présentent une composition rigoureuse et sobre accompagnant la forme cintrée des baies. Autour d'une colonne centrale, des bandes étroites constituées de carrés noirs, bleus, verts ou jaunes et rectangles transparents alternent avec des bandes plus larges de verres opalescents et transparents. Les colonnes centrales sont blanches opalescentes (baie 0) ou jaunes (baies 1 et 2). Elles sont gravées de points (à la meule).

Les baies 3 et 4 sont très colorées. elles sont composées de bandes de grands carrés et de rectangles de couleurs, blancs et gris opalescents et transparents (verres industriels). Certains verres plaqués sont gravés, d'autres verres sont traités au jaune d'argent.

Les baies 5 et 8 de la nef sont trilobées mais Jean Mauret y a redessiné une forme cintrée. Les vitraux présentent une large bordure (tons bleus, blancs et noirs) cernant une partie centrale composée de grands aplats de couleurs (jaune/orangé pour la baie 8 et bleu, jaune et verre industriel transparent pour la baie 5).

Les baies 7, 9, 11, 10, 12, 14 de la nef reprennent le principe des baies 3 et 4 (bandes de grands carrés et de rectangles). Les couleurs (jaune, orange, vert, bleu, bordeaux, noir) et les types de verres (verres industriels, verres plaqués gravés, verres gris opalescents gravés) sont très variés. Le jaune d’argent a été utilisé ponctuellement ainsi que la technique de la gravure à la meule (points).

A l'ouest, la grande baie centrale (15) est encadrée de deux petites baies étroites (13 et 16). La première propose une composition constituée d'un fond de lignes horizontales grises opalescentes sur lequel circulent deux bandes cintrées (rectangles transparents et petits carrés noirs, orangés, rouges et bleus). En haut et en bas du vitrail, des feuilles ont été dessinées au jaune d’argent sur des verres gris opalescents gravés. De part et d'autre et placées plus haut, les vitraux 13 et 16 sont constitués de rectangles superposés de différents coloris (jaune, orangé, gris bleuté). La plupart des verres utilisés ici semblent être traités au jaune d’argent. Ces deux baies sont rectangulaires mais Jean Mauret y a redessiné une forme cintrée (comme pour les baies 5 et 8).

Certaines baies (5, 7, 8, 10, 12) de l'église conservent leurs barres de défense anciennes.

Trois panneaux d’essais sont conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Catégories vitrail
Structures baie libre
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

h=160 la=60 (0, 1, 2, 4). h=100 la=25 (3). h=90 la=40 (5,8). h=160 la=40 (7, 9, 10, 11, 12, 14). h=90 la=20 (13, 16). h=160 la=60 (15). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

JM03 (baies 0, 1, 4, 5, 7, 10, 11, 12, 14).

JM (baie 2).

États conservations bon état

L'église Saint-Laurent de Primelles est classée au titre des Monuments historiques depuis le 8 juillet 1911.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections protection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

  • Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint-Laurent.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie