Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Saint-Baudel (Cher) : église Saint-Baudel, 11 verrières de Jean Mauret

Dossier IM18001562 réalisé en 2015
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Cher
Adresse Commune : Saint-Baudel
Adresse : place de l'Église

Un premier devis pour la création des 11 vitraux de l'église est proposé en 2005 par Jean Mauret. Les réalisations sont finalement facturées en novembre 2008 (4 baies de la nef) et en mai 2009 (5 baies du chœur et 2 baies de la nef). Les vitraux neufs ont remplacé des clôtures de verre blanc (chœur) et des vitraux XIXe en très mauvais état et dont les grisailles étaient effacées (atelier Jurie, 1883-1885, nef).

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates 2008, daté par source, porte la date
2009, daté par source
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

L'ensemble des vitraux de l'église de Saint-Baudel (5 baies dans le chœur et 6 baies dans la nef) a été réalisé par Jean Mauret.

Dans le chœur, les compositions sont verticales et s'articulent autour d'une "colonne" centrale jaune très vif (sélénium ou jaune d'argent), ponctuée de points de jaune d'argent plus foncé ou gravés. Autour de ces colonnes jaunes, s'articulent des bandes en verres blancs ou gris opalescents et parfois une bordure plus colorée (verte ou orangée).

Dans la nef, les vitraux sont très différents de ceux du chœur. Les parties centrales sont ici constituées de bandes horizontales de carrés plus ou moins réguliers transparents séparées par des bandes plus petites très colorées (noir, jaune, vert, orange, bleu, verres industriels). La bordure reprend ce principe mais en décalé. Le haut des bordures est un verre uni sur lequel des points (gravés à la meule ou de jaune d’argent) ont été ajoutés. Les verres utilisés, transparents très légèrement opalescents, permettent de préserver un lien entre l'intérieur et l'extérieur de l'église. En 2007, Jean Mauret explique dans un courrier adressé au maire ce qu'il propose de réaliser : « pour la nef, je prévois un jeu de points de couleur sur une trame claire très légèrement décalée dans la partie centrale par rapport aux bordures verticales : ce décalage imperceptible permet de créer une vibration qui donne de la vie à l’aspect orthogonal de la composition, le rééquilibrage se faisant visuellement grâce à la répartition des points colorés qui matérialisent en même temps le plan de la baie".

Trois vitraux de la nef (baies 9, 10 et 12) portent une signature (JM) et une date (08).

Tous les vitraux de l'église sont protégés par des verres feuilletés en remplacement du grillage habituel qui aurait été très visible du fait des verres transparents utilisés. Les anciennes barres de défense de deux baies du chœur ont été conservées.

Catégories vitrail
Structures baie libre
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

h=215 la=53 (1). h=206 la=52 (2). h=172 la=43 (3). h=160 la=41 (4). h=173 la=76 (5). h=184 la=48 (6). h=173 la=74 (7). h=172 la=73 (8). h=172 la=74 (9). h=172 la=73 (10). h=172 la=71 (12). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur, initiale, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

JM 08

États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie