Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Sainte-Feyre (Creuse) : église Saint-Symphorien, 11 verrières de Jean Mauret

Dossier IM23000002 réalisé en 2015
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Creuse
Adresse Commune : Sainte-Feyre

Les 11 vitraux de l'église de Sainte-Feyre (18,50 m² au total) ont été réalisés dans le cadre d'un concours dont il n'a pas été retrouvé l'intitulé et les modalités exacts. En septembre 1997, Jean Mauret candidate à ce concours. Il adresse un courrier destiné aux membres du jury dans lequel il précise que le projet de Sainte-Feyre l’intéresse particulièrement en raison notamment de la présence de "barres de défense forgées qui structurent les ouvertures tout en comptant beaucoup visuellement". Il souhaite utiliser cette "contrainte pour réaliser un ensemble dans lequel les armatures font partie intégrante de la composition et participent d’une manière active à la vie du vitrail". Il propose que ses vitraux "accompagnent les fers qui s’estompent ponctuellement derrière le fond, qui sera réalisé dans un choix de verres légèrement opaque et de tonalités sensiblement différentes d’une baie à l’autre suivant leur orientation et leur situation dans l’église". Il propose également de présenter in situ un panneau d'essai pour aller au bout de son projet car il estime que "le vitrail ne prend sa véritable dimension qu’en situation dans l’architecture».

Le projet de Jean Mauret est accepté et deux ordres de service lancent les travaux, le premier en août 1998 (baies 2, 4, 6, 8, 10 et 12) et le second au mois de décembre suivant (baies 0, 1, 3, 5 et 7). Le procès-verbal de réception des travaux date de juin 1999, les vitraux sont facturés en juillet 1999.

Le panneau d'essai conservé à l'atelier correspond par ses dimensions à la baie 5 (nef nord) de l'église. Il présente la même composition que le vitrail placé définitivement dans l'édifice.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1999, daté par source, porte la date
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Toutes les baies de l'église (11 au total) sont dotées de vitraux de création de Jean Mauret.

Les baies 0, 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 10 (chœur et nef) présentent une composition semblable : une partie centrale constituée d'un empilement de grands rectangles en verre blanc plus ou moins opalescent et une bordure de carrés colorés (noir, blanc, jaune, orangé, vert, rouge). Le tympan du vitrail est généralement jaune. Celui de la baie 3 est une pièce de verre blanc opalescent gravé de trois feuilles colorées au jaune d'argent.

Le vitrail de la baie 12 (façade occidentale) propose une partie centrale traitée en aplat (jaune d'argent) agrémenté de lignes de points gravés à la meule. La bordure est formée de carrés blancs opalescents, noirs, kakis et rouilles.

La baie 5 (nef nord) est longue et étroite. Elle se compose d'une colonne de grands carrés blancs opalescents et bruns très foncé entourée d'un filet traité au jaune d'argent.

Catégories vitrail
Structures baie libre lancette, 2 jour de réseau
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

h=464. la=62 (baie 0). h=257. la=57 (baie 1). h=291. la=60 (baie 2). h=174. la=33 (baie 3). h=268. la=59 (baie 4). h=213. la=18 (baie 5). h=220. la=57 (baie 6). h=270. la=120 (baie 7). h=220. la=57 (baie 8). h=220. la=58 (baie 10). h=143. la=30 (baie 12). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques date, sur l'oeuvre
inscription concernant l'auteur
Précision inscriptions

Inscription : JM 99 (baies 5, 8 et 12).

États conservations bon état

Eglise inscrite au titre des Monuments Historiques depuis le 21 octobre 1963.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections protection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie