Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Neuillé-le-Lierre : église paroissiale Saint-Pierre

Statue : Vierge à l'Enfant

Dossier IM37001902 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations statue
Titres Vierge à l'Enfant
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Neuillé-le-Lierre
Emplacement dans l'édifice dans le choeur
sur socle

Sculpture datée stylistiquement de la première moitié du 14e siècle. En 1862, l'abbé Glassier installe la statue dans la niche extérieure de la façade de l'église, ce qui occasionna des dégradations liées aux intempéries. En 1889, sur les conseils de l'archéologue Léon Palustre, l'abbé Badier, curé de Reugny, la fait installer à l'intérieur, au-dessus de la porte. La statue est ensuite installée dans les années 1950 sur le maître-autel dans l'abside, avant de trouver sa place actuelle, sur un socle dans le choeur. La statue est restaurée en 1991-1992 par l'atelier de Brigitte Estève. Avant cette restauration, la Vierge tenait dans sa main droite une grappe de raisin. Cette main en plâtre avait probablement été ajoutée au cours d'une restauration antérieure (19e siècle ?).

Période(s) Principale : 1ère moitié 14e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu, sculpteur

Statue en pierre sculptée polychrome.

Catégories sculpture
Matériaux calcaire, polychrome
Mesures h : 138.0 centimètre
la : 39.0 centimètre
pr : 27.0 centimètre
Précision dimensions

Hauteur = 138 ; largeur de la base = 39 ; profondeur = 27.

Iconographies Vierge à l'Enfant
fleur de lys
hermine
Précision représentations

Vierge couronnée, légèrement hanchée vers la gauche, portant l'Enfant Jésus au creux de son bras gauche. La Vierge est vêtue d'une robe blanche à losanges noirs (hermines ?) qui couvre ses pieds et d'un manteau-voile rouge à fleurs de lys bleues. Son visage penché vers l'Enfant exprime la douceur maternelle. L'Enfant-Jésus, vêtu d'une tunique, tient dans sa main droite un oiseau qu'il serre contre la poitrine de sa mère, iconographie fréquente dans le culte marial puisque l'oiseau (chardonneret) annonce la couronne d'épines de la Passion.

États conservations manque
Précision état de conservation

Main droite de la Vierge cassée. Tête de l'oiseau cassée. Main gauche de l'Enfant-Jésus cassée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1907/03/12

Références documentaires

Bibliographie
  • TROUPEAU, Gérard. A propos de la Vierge aux raisins ou les vicissitudes d'une statue. Bulletin municipal, juin 1987.

  • MOUSSE (chanoine). Le culte de Notre Dame en Touraine. Tours : Alfred Mame et fils, 1915.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud