Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tours : jardin d’agrément des Prébendes d'Oé

Dossier IA37005827 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations Jardin des Prébendes d'Oé
Parties constituantes non étudiées pigeonnier, kiosque, fontaine, bassin, pont, grotte artificielle, île artificielle, pièce d'eau
Dénominations jardin public, jardin d'agrément
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Adresse : rue Roger Salengro
Cadastre : 2018 DT 726 à 730

Le jardin des Prébendes d’Oé a été conçu et planté entre 1872 et 1874 par Eugène Bühler à la demande d'Enest Mame, maire de la ville de Tours entre 1849 et 1865. L’emplacement choisi pour le jardin est un site marécageux où se trouvent des jardins potagers dont les revenus (prébendes) étaient auparavant versés au prévôt d’Oé, chanoine de Saint-Martin. Les potagers disparaissent au profit de la construction d’un nouveau quartier d’habitation. Les travaux commencent par la canalisation du ruisseau pour aménager une pièce d’eau traversant le terrain d’est en ouest. Les travaux de terrassement doivent fournir un travail aux ouvriers inactifs après la guerre de 1870. Le sol est modelé, une allée circulaire caractéristique des plans de jardin contemporains et des ponts rustiques compètent les aménagements du jardin. Eugène Bühler continue de suivre l’évolution du jardin après sa création. Ainsi, il propose en 1884 de modifier certaines plantations et de supprimer certains arbres. Le jardin a été très peu modifié depuis 1953. Des fabriques et des œuvres d’art enrichissent le jardin depuis 1875, la dernière datant de 2007.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bühler Eugène,
Eugène Bühler (1822 - 1907)

Architecte-paysagiste, Eugène Bühler et son frère, Denis, font partie de l’élite de la profession au 19ème siècle. Créateurs d’une centaine de parcs, leur style marque durablement l’histoire des jardins en France.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte paysagiste, attribution par travaux historiques, signature
Auteur : Ernest Mame,
Mame Ernest (1805 - 1883)

Imprimeur et homme politique. Maire de Tours (1849-1865).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, (?), attribution par source
Auteur : Ernest Mame
Mame Ernest (1805 - 1883)

Imprimeur et homme politique. Maire de Tours (1849-1865).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

D’une superficie de 43730 m² et de forme rectangulaire, le jardin des Prébendes d’Oé est entièrement clos de grilles et accessible par neuf entrées. L’une d’elles s’ouvre au nord-est face à la statue de Ronsard et marque le début de la promenade. Eugène Bühler a conçu le parcours du jardin en présentant au regard du visiteur un paysage différent au fil de sa promenade. Une grande allée sinueuse de gravier blanc ceinture le jardin et des allées secondaires offrent des itinéraires variés. De part et d’autre, des zones ouvertes composées de pelouses légèrement ondulées, de plates-bandes fleuries ou d’arbres isolés alternent avec des zones ombragées faites d’arbres disposés par groupes de même essence, choisis pour leur port et leur coloris. Les frères Bühler étaient spécialisés dans l'introduction de plantes exotiques, dont certains éléments composent le jardin : ginkgo biloba, chêne rouge d'Amérique ou cèdre. Une pièce d’eau irrégulière traverse le jardin. Elle part d’un enrochement rappelant une source, coule vers l’ouest et passe sous deux ponts de bois entre lesquelles elle s’élargit présentant alors une île plantée de cyprès chauves. Un îlot a également été aménagé au centre de la pièce d’eau dans sa partie est. Elle finit sa course dans un enrochement figurant une petite grotte. Des barrières en ciment faux bois ont été installées aux extrémités. De nombreux bancs ont été installés dans le parc pour l’usage des promeneurs. Leurs pieds en fonte reprennent la forme de branches. Plusieurs fabriques ornent le jardin : un petit kiosque rustique en ciment faux bois daté de 1875 (reconstruit en 1993) ; un autre kiosque plus imposant et à structure métallique a été construit à la fin du 19ème siècle sur une vaste place découverte à l’intersection de plusieurs allées ; un pigeonnier a été installé en 2005 derrière un bosquet au sud-ouest du jardin. Quelques sculptures agrémentent la promenade : le buste du général Jean-Baptiste Meusnier de la Place réalisé par le sculpteur Henri Varenne en 1888 ; le buste d’Honoré de Bueil, dit Racan, sculpté par François Sicard en 1907 ; une grille monumentale datée de 1914 ; le monument en l’honneur de Pierre de Ronsard sculpté par Georges Delpérier en 1924 ; une stèle présente un Sequoia sempervirens en souvenir du don des américains aux français à l’occasion du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1989) ; une œuvre d’art contemporaine faite en 2007 par Michel Audiart et représentant Léopold Senghor.

Plans jardin irrégulier
Élévations extérieures jardin de niveau
Jardins arbre isolé, bosquet, groupe d'arbres, massif de fleurs, plate-bande
Techniques sculpture

Le jardin des Prébendes d’Oé possède le label "Jardin remarquable" depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture.

La variété des végétaux, plantés par groupe de même essence en nombre impair, regroupe de nombreux sujets intéressants pour leur aspect botanique. Parmi eux, certains ont été distingués : l’Orme de Sibérie (Zelkowa carpinifolia) planté en 1874 est le plus vieux sujet du département. Il atteint une hauteur de 35 mètres et une circonférence de 4,35 mètres. Le groupe de Cyprès chauves (Taxodium distichum) a été planté sur l’île en 1874. D’une hauteur de 30 mètres et d’une circonférence de près de 5,30 mètres, ces arbres ont été labellisés « Arbre Remarquable de France » le 17 juin 2011 par l’association A.R.B.R.E.S. Le groupe de 7 séquoias a également été labellisé. Ils atteignent une hauteur de 30 mètres et une circonférence de 7 mètres.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 2003/04/17

Références documentaires

Bibliographie
  • DESTERNES, Xavière. Inventaire des Parcs et Jardins en Région Centre : Tours, Jardin des Prébendes d’Oë. APJRC. Juillet 2007. [dossier].

  • LUCINGE, Françoise de. Premier inventaire des parcs et jardins en région Centre : Tours, Les Prébendes d’Oé. Union Régionale des CAUE du Loir-et-Cher. APJRC. Juin 1991. [dossier].

  • NOURRY, Louis-Michel. Analyse paysagère du parc des Prébendes d’Oé à Tours. DIREN Centre. 1992.

Périodiques
  • CHAIGNE, Bernard. L’inauguration du monument de Ronsard, dans le jardin des Prébendes. Bulletin de la société archéologique de Touraine, tome XLI, année 1985, p. 257-264.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Association parcs et jardins région Centre-Val de Loire - Quentin Michèle
Michèle Quentin

Déléguée de l'association Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Potillion Charlène
Charlène Potillion

Chargée d'études (Association parcs et jardins de la Région Centre-Val de Loire)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.