Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Séminaire, puis école de garçons, actuellement Lycée Paul Louis Courier

Tours, Lycée Paul-Louis Courier : sculpture

Dossier IM37001718 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Dénominations sculpture
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Tours
Adresse : 2 place Grégoire-de-Tours

À l'occasion des travaux d'extension de l'établissement réalisés par l'architecte Jacques Barthélémy en 1976, Monique Moreau, est désignée pour réaliser une sculpture dans le cadre du 1% artistique. En raison d'avis divergents recueillis sur le projet, ce dernier est soumis à la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics en appel. Le 11 novembre 1976, le projet reçoit un avis défavorable de l'Inspection Académique : il est rejeté à l'unanimité par les membres du conseil d'administration de l'établissement regrettant que l'artiste n'ait pas étudié, sur place et avec les usagers, l'insertion de l’œuvre dans le cadre architectural. Toutefois, le projet reçoit le 4 octobre 1976 un avis favorable du Conseil municipal et le 20 octobre un avis très favorable la conseillère artistique régionale qui déclare l'emplacement et le voisinage de la cathédrale pertinent et positif, permettant "l'alliance du contemporain et du classique". Après examen, la Commission nationale des travaux de décoration observe que sur le plan plastique, l’œuvre ne manque pas de qualité mais que l'emplacement doit faire l'objet d'une concertation sur place entre l'architecte, l'artiste et les usagers de l'établissement. La Commission donne le 12 janvier 1977, sous réserve du choix de son emplacement, un avis favorable à la réalisation. Le coût de cette œuvre s'élève à 20 456 Francs.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1977, daté par source
Auteur(s) Auteur : Moreau Monique, sculpteur, (?), attribution par source

L’œuvre est implantée dans la cour centrale du lycée, au pied de la cathédrale, et fait face à l'entrée principale et à la conciergerie (ancien lieu d'habitation du proviseur). Cette sculpture sur socle représente un élément végétal s’apparentant à un bulbe de fleur. Elle mesure environ 1.4 mètre de hauteur et 3 mètre de circonférence. Le matériau utilisé est une pierre calcaire, probablement de la pierre de Chauvigny. De plus, la sculpture est recouverte d'un matériau blanc, possiblement une peinture, altérée biologiquement.

Catégories sculpture
Matériaux pierre, en un seul élément, taillé
peint
Mesures h : 1.4 mètre
:
Précision dimensions

Hauteur (socle compris) : 1.4 mètre ; circonférence : 3 mètre.

Iconographies bulbe, fleur, représentation végétale
Précision inscriptions

La sculpture ne présente ni date ni signature.

États conservations altération biologique de la matière

Contexte initial de la commande artistique

maîtrise d'ouvrage Etat
Procédure de la commande un pour cent
Forme de la commande artistique directe
Statut de la propriété propriété de la région

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales,19880466 art. 122. Projet Moreau pour le lycée P. L. Courier de Tours. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Quillivic Claude - Fouré Céline