Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tremblay : ferme

Dossier IA37004848 réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Château-Renault
Adresse Commune : Villedômer
Lieu-dit : Le Tremblay
Cadastre : 1835 D3 624 ; 2012 ZB 54

La métairie est mentionnée sur la carte de Cassini (1754-1755). L'ancien logis, un second logis (logis actuel), les anciennes étable et écurie, la grange et le hangar sont présents sur le plan cadastral napoléonien de 1835. L'ancien logis pourrait remonter au 16e siècle ou au début du 17e siècle (corbeaux de cheminée). L'ensemble logis, anciennes étable et écuries semble dater du 18e siècle. La grange a été datée par dendrochronologie de 1781. Le hangar, également daté par dendrochronologie de 1605, pourrait avoir été primitivement une grange dont l'entrée se trouvait dans le pignon. Un bâtiment disparu (après 1835), placé dans le prolongement de la grange vers le nord possédait une pente de toit très prononcée (16e siècle ?). A sa place, ont été édifiés des toits à porcs au début du 20e siècle. Dans la première moitié du 20e siècle, un hangar à structure métallique recouvert en tôle a été construit au sud de la cour, et l'ancien logis agrandi. Dans la seconde moitié du 20e siècle, les anciennes écurie et étable ont été transformées en logis et garage, et la grange a été utilisée comme bergerie.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1605, datation par dendrochronologie
1781, datation par dendrochronologie

L'ensemble se compose d'un ancien logis, d'un corps de bâtiment abritant le logis, une ancienne écurie (actuellement logis) et une ancienne étable (actuellement garage), d'une grange et d'un hangar. Le corps de bâtiment comprenant le logis et les anciennes écurie et étable, en rez-de-chaussée et étage de comble, est construit en moellon crépi et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. L'accès au comble se fait par une porte placée dans le pignon ouest. Le comble est couvert d'un toit à cinq fermes maîtresses couvrant l'ensemble des bâtiments. L'ancien logis, en rez-de-chaussée et étage de comble, est construit en moellon crépi et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. Son extension est en parpaing. La grange est construite en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angle) et couverte d'un toit à longs pans en tuile plate. La grange sur poteaux comprend deux vaisseaux, dont l'oriental est en appentis, divisés en trois travées par les fermes et les pignons. Chaque ferme forme un pan-de-bois qui comprend deux poteaux avec aisseliers, sur lesquels reposent une panne-sablière et un entrait, d'où monte le poinçon qui porte le faîtage et reçoit le sous-faîtage. Deux arbalétriers montent de l'entrait à la tête du poinçon. Deux demi-faux-entraits vont du poinçon à l'arbalétrier, au niveau des cours des pannes. Le vaisseau à l'est, en appentis, comprend un demi-entrait et un arbalétrier. Le contreventement longitudinal est assuré par des aisseliers entre poteau et panne-sablière, entre poinçon et sous-faîtage, et par des décharges en chevron entre sous-faîtage et faîtage. Le hangar à charpente sur poteaux, couvert d'un toit à longs pans en tuile plate, avait à l'origine des murs en torchis (encore visible entre les poteaux et les aisseliers) remplacés depuis par un bardage en bois. Il comprend deux fermes de pignon et une ferme centrale. La ferme centrale forme un pan-de-bois qui comprend deux poteaux avec aisseliers, sur lesquels reposent une panne-sablière et un entrait, d'où monte le poinçon qui porte le faîtage par enfourchement. Deux arbalétriers montent de l'entrait à la tête du poinçon. Le contreventement longitudinal est assuré par des aisseliers entre poteau et panne-sablière, et entre poinçon et faîtage. Le hangar a pu constituer à l'origine une grange dont l'entrée se faisait par le pignon. Les toits à porcs construits en moellon enduit et brique (chaînes d'angle, encadrements baies) sont couverts d'un toit en appentis en tuile plate.

Murs enduit
crépi
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de 1835. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 276).

Bibliographie
  • DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique d'échantillons provenant de la grange du hangar du Tremblay à Villedômer (37110). Archéolabs. ARC 13/R4026D.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud