Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Vieille Cour : Ferme

Dossier IA28000634 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées écurie, remise, grange, four à pain, poulailler, hangar agricole, puits, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Trizay-Coutretot-Saint-Serge
Lieu-dit : La Vieille Cour
Cadastre : 1811 A 39 ; 2019 OB 28

La première mention de cet ancien fief remonte à 1630, date à laquelle il dépend de Bonaventure Courtin, seigneur de la Pousseraye, du Petit Plessis et de la Vieille Cour. Un de ses descendants, Pierre-Marie Courtin, officier au régiment d'Enghien, en est le propriétaire à la Révolution. Émigré, son bien est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres. En 1811, date du premier cadastre, la Vieille Cour comprend seulement deux bâtiments construits en vis-à-vis de part et d'autre d'une large cour. De ces deux bâtiments, seul le logis semble nous être parvenu dans sa structure. Il date probablement du 18e siècle (volumétrie, pente de toit) et a été profondément modifié à partir de 1870 et jusqu'au milieu du 20e siècle (modification d'ouvertures, réaménagement intérieur). Les matrices cadastrales font état d'une augmentation de construction d'une maison en 1870 pour Jules-François Robbé, propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour mais également maire de la commune (de 1871 à 1888). Il est très certainement le commanditaire de la campagne de travaux affectant la ferme avec la construction de nouvelles dépendances, de part et d'autre de la cour. Au premier quart du 20e siècle, Jules Richardeau, nouveau propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour depuis 1905, fait transformer le bâtiment d'exploitation sud-est en étable et remise. Au milieu du 20e siècle, le logis est réaménagé, des ouvertures obstruées et d'autres percées. L'exploitation agricole a cessé au quatrième quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates
Auteur(s) Personnalité : Robbé Jules-François, commanditaire, (?), attribution par source

La ferme de la Vieille Cour se situe à moins de 500 mètres au nord-ouest du bourg de Trizay, à flanc du versant sud de la vallée de la Berthe. Cinq bâtiments en "O" autour d'une cour ouverte composent la ferme.

Au nord-ouest se situe le logis. Sa façade principale est orientée au sud-est et il s'élève sur un simple rez-de-chaussée (salle et chambre à l'origine). En retour d'équerre à l'est se trouve une cave et une remise, puis une étable, une grange et une écurie. Ces trois dernières s'élèvent sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage de comble. Leurs ouvertures, majoritairement en pierre de taille calcaire, sont surmontées d'un linteau cintré. En face, une autre écurie possède des linteaux droits et un étage de comble également. Accolée en appentis, une étable plus tardive présente des ouvertures en brique à côté du puits de plan carré. Au sud-ouest de la cour se trouvent la remise en l'étable, à proximité du hangar. Des pigeonniers de comble sont aménagés dans l'épaisseur des murs de certaines dépendances.

Les murs sont en moellons de calcaire couverts en d'un enduit plein ou à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont pour l'essentiel en pierre de taille calcaire. Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate à l'exception de celui de la remise sud-est en ardoise.

Murs calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile plate, ardoise
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 2901-2907. Matrices cadastrales de la commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 5637-5645. Plans cadastraux des communes de Trizay, Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812.

Bibliographie
  • CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent