Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ville : ancien hôtel de ville, halle et justice de paix (édifice détruit, place Jean-Jaurès)

Dossier IA37004901 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations hôtel de ville, halle, palais de justice
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Château-Renault
Adresse Commune : Château-Renault
Adresse : place Jean-Jaurès

Sous l’Ancien Régime, une halle appartenant au marquis de Château-Renault est située sur la place du Marché (actuelle place Jean-Jaurès). Une pièce située à l’étage sert de lieu de réunion pour la municipalité au début de la Révolution, puis c’est l’ancien presbytère qui est utilisé comme mairie. En 1803, l’ancien presbytère retrouve son utilisation d’origine et la municipalité décide de louer à nouveau une partie de la halle. En 1818, la municipalité devient propriétaire de la partie des halles qu’elle occupe, et fait estimer les travaux nécessaires pour l’établissement de la mairie et de la justice de paix en 1820.

La municipalité achète les maisons Angot et Bertault pour la somme de 12 100 francs en 1856 et la maison Latour pour 7 800 francs en 1861 contigües de la mairie, dans le but de faire construire un nouvel édifice. Plusieurs projets sont proposés par de La Morandière architecte à Blois, Mariau architecte à Tours, et Meffre architecte à Tours, mais aucun n'est réalisé. Finalement c’est l’architecte parisien Blondel qui est chargé de réaliser les travaux de construction de la halle, à partir de 1867. En février 1868, elle est en cours de construction par l’entreprise Mabille Jaquinet (structure métallique) et les travaux réceptionnés définitivement en juin 1869.

En 1873, le comte de Coubert, propriétaire du château de La Boisnière, propose à la municipalité de financer la grande salle contigüe à la halle proposée par Blondel, à la condition que la municipalité finance la mairie et la justice de paix placées de chaque côté et que cette salle porte le nom de salle Sainte Antonia, en mémoire de son épouse décédée. La municipalité vote l’acquisition de la maison Lanson en vue de l’édification de la mairie et accepte la proposition du comte de Coubert en 1874. Les travaux de construction débutent par la mairie (1876) puis par la justice de paix (1878) et sont réceptionnés définitivement le 1er juillet 1879.

En 1898, on prévoit l’agrandissement du logement du concierge et du dépôt d’archives.

En 1947, la municipalité envisage l’acquisition du château pour y installer la mairie. M. Calmon propriétaire du château propose alors de donner le château et la donation devient effective en 1948. Les services municipaux s’y installent en 1962.

L’ancienne halle est démolie en août 1963 par Pindoche entrepreneur de Tours et l'ancienne mairie en 1969.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 20e siècle , (détruit)
Dates 1869, daté par source
1879, daté par source
1963, daté par source
1969, daté par source
Auteur(s) Auteur : Blondel,
Blondel

Blondel architecte parisien.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L’édifice accueillant la mairie et la justice de paix était composé d’un corps de bâtiment central en rez-de-chaussée surélevé précédé d’un perron et escalier droit et deux ailes latérales. L’ensemble était construit en pierre de taille et couvert d’une charpente métallique et verre. La partie centrale était occupée par la salle des pas perdus dite salle Sainte Antonia ; la partie latérale gauche par la mairie et la partie latérale droite par la justice de paix. La salle des pas perdus était également reliée à la halle.

La halle affectait la forme d’une rotonde avec charpente en fer et piliers en fonte et était adossée au bâtiment accueillant la mairie et la justice de paix.

Murs pierre
fer pan de fer
fonte

Toit verre en couverture
Étages rez-de-chaussée surélevé
États conservations détruit

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 40. Bâtiments : hôtel de ville. 1849-1924.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 41. Bâtiments : mairie justice de paix. 1838-1940.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 51. Halle aux grains. 1873-1929.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 56. Bâtiments : logement du concierge et dépôt d'archives. 1898.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 66. Acquisitions. 1818-1919.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 65. Bâtiments : travaux effectués dans plusieurs bâtiments à la fois. 1852-1922.

  • Archives municipales de Château-Renault. 1 M 1.

  • Archives municipales de Château-Renault. 1 M 2.

  • Archives municipales de Château-Renault. 1 M 3.

Documents figurés
  • Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63).

  • Bâtiments : mairie justice de paix. 1838-1940. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 41).

  • Halle aux grains. 1873-1929. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 51).

  • Mairie, plans et élévations. (Archives municipales de Château-Renault, 1 M 1).

  • Halle, plans et élévations. (Archives municipales de Château-Renault, 1 M 2).

  • Carte postale. (Collection privée).

Périodiques
  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, janvier 1981, n°1.

  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, février 1981, n°2.

  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, mars 1981, n°3.

  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, avril 1981, n°4.

  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, mai 1981, n°5.

  • HUTEAU, Lucette. Histoire des mairies de Château-Renault. Informations municipales de Château-Renault, 3e année, juin 1981, n°6.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud