Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ville : château fort (rue du château)

Dossier IA37004873 réalisé en 2014

Fiche

Destinations hôtel de ville
Dénominations château fort
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Château-Renault
Adresse Commune : Château-Renault
Adresse : rue du château
Cadastre : 1835 B 172 ; 1835 B 173 ; 1835 B 176 ; 1835 B 186 ; 1835 B 187 ; 2014 AD 14 ; 2014 AD 16 ; 2014 AD 19 ; 2014 AD 24 ; 2014 AD 26 ; 2014 AD 27 ; 2014 AD 28 ; 2014 AD 29

Au 11e siècle, les comtes de Blois et d'Anjou s'affrontent. Dans ce contexte un château primitif est construit à Château-Renault sur l'éperon rocheux dominant le confluent de la Brenne et du Gault, lieu d'un grand intérêt stratégique. Edifié, selon les sources, par Geoffroy Guicher ou Geoffroy de Château-Gontier qui aurait donné le nom de Castrum Reginaldi en l'honneur de son fils prénommé Renaud.

A la fin du 12e siècle la châtellenie de Château-Renault entre par mariage dans les possessions des comtes de Blois (famille de Champagne, puis de Châtillon). Guy de Châtillon vend en 1391 la terre de Château-Renault à Louis de France, duc de Touraine et d'Orléans, frère de Charles VI. Son fils, Charles, duc d'Orléans et de Milan, comte de Blois et de Beaumont, vend la châtellenie à Jean de Daillon en 1442, avant de la lui racheter et de la revendre en 1449 à Jean, bâtard d’Orléans, comte de Dunois et de Longueville. A la fin du 16e siècle, la châtellenie passe par mariage dans la famille de Gondy. Elle est cédée à Albert Rousselet, au profit duquel, elle est érigée en marquisat en 1620. La famille Rousselet, à laquelle appartient François-Louis Rousselet (1637-1716) vice-amiral de la marine royale et maréchal de France, reste propriétaire du marquisat jusqu'au milieu du 18e siècle époque à laquelle il passe par mariage dans la famille d'Estaing. Le château est ensuite la propriété des filles de Marie Sophie Rousselet et de Charles Henri d'Estaing : Sophie Gabrielle d'Estaing, épouse de Louis de Barrairon, et Marie Catherine Louise d'Estaing, épouse de Charles Belland.

En 1822, le château passe par héritage à la famille Calmon.

Un incendie détruit une partie du château en 1907.

En 1947, la municipalité envisage l'acquisition du château pour y installer la mairie. M. Calmon, propriétaire du château, propose alors de donner le logis et la donation devient effective en 1948. Les services municipaux s'y installent en 1962. En 1982, la municipalité acquiert les communs, le donjon et le parc restés jusque-là propriété de la famille Calmon.

Un nouvel incendie d'origine criminel touche le château en juillet 1991 et détruit notamment une partie des archives et un tableau d'André Bauchant.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 14e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Rousselet François Louis,
François Louis Rousselet (22/09/1637 - 15/11/1716)

François Louis Rousselet, marquis de Château-Renault, maréchal de France et vice-amiral du Levant.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source

Le site du château s'est développé sur un plateau rocheux au confluent de la Brenne et du Gault. On pénètre sur la terrasse par l'est, en franchissant une porte fortifiée. Au nord de la cour, se développent les communs. Le logis seigneurial occupant l'angle sud-ouest est construit à l'aplomb du coteau. L'aile qui prolongeait le logis nord-ouest, détruite par un incendie, où se trouvait la chapelle primitive, a été conservée à l'état de ruine. Le parc et le donjon sont situés au nord des communs.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1942/10/12
inscrit MH, 1949/09/16
Précisions sur la protection

Donjon du 12e siècle : inscription par arrêté du 12 octobre 1942. Le château et ses dépendances, à l'exception de son annexe ouest, mais y compris la porte du 17e siècle remontée dans cette annexe (cad. AD 19, 26, 28, 29) : inscription par arrêté du 16 septembre 1949.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P2. Plan cadastral napoléonien. 1835-1836.

Documents figurés
  • Carte. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, C 206/2).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

  • CHANGEUX, Robert, HUTEAU, Lucette. Il était une fois... Château-Renault. Longué (Le Vieux logis, 49160) : A.E.R. , 1978. 156 p.

Périodiques
  • HUTEAU, Lucette. Les origines féodales de Château-Renault. Bulletin de la Société Archéologique de Touraine, 1975, p. 565-574.

  • HUTEAU, Lucette. Le vieux Château-Renault : le château. Informations municipales de Château-Renault, juin 1989.

  • HUTEAU, Lucette. Le vieux Château-Renault : le château. Bulletin municipal de Château-Renault, octobre 1989.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud