Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ville : tannerie dite tannerie Peltereau-Tenneson, actuellement musée du cuir et de la tannerie (105 rue de la République)

Dossier IA37004882 réalisé en 2014
Appellations tannerie Peltereau-Tenneson
Dénominations tannerie, musée
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Château-Renault
Adresse Commune : Château-Renault
Adresse : 105 rue de la République
Cadastre : 1835 B 701 ; 1835 B 702 ; 2014 AO 197

La présence de tanneries à Château-Renault remonterait au Moyen Age : une foulerie à tan est mentionnée dans un document de 1323. Cependant, l'installation de la première tannerie à Château-Renault est traditionnellement datée du milieu du 16e siècle, avec l'attribution de lettres patentes permettant à Bertrand Peltereau de s'établir en 1543.

Un autre membre de cette famille aurait fondé une seconde tannerie en 1597. Cette dernière tannerie, située sur les bords de la Brenne, se développe au fil des siècles pour obtenir sa physionomie actuelle à la fin du 19e siècle.

Sous la direction de Jacques-Henri Peltereau, propriétaire entre 1820 et 1837, la production s'oriente vers la fabrication du cuir à semelles. La tannerie devient la deuxième plus importante tannerie de la ville au milieu du 19e siècle sous la direction d'Auguste Peltereau, passant de 8 ouvriers en 1818 à 34 en 1847. En 1891, Célestine Peltereau s'associe à son petit-fils Joseph Tenneson, la tannerie prend alors le nom Peltereau-Tenneson.

A partir des années 1960, la fermeture des tanneries s'accompagne d'une destruction d'une partie des anciens bâtiments.

La tannerie Peltereau-Tenneson, qui ferme ses portes en 1978, constitue aujourd’hui l'ensemble de bâtiments liés à ce passé industriel le mieux conservé de la ville. Les collections du musée du cuir et de la tannerie, initialement présentées à la mairie à partir 1978, sont installées dans une partie des bâtiments de la tannerie depuis 1985.

Le site est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 2004.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle , daté par source

Le site de la tannerie Peltereau-Tenneson conserve aujourd'hui les anciens bâtiments qui accueillaient la conciergerie, le travail de rivière, un atelier, un bureau, un entrepôt, la sèche d'été, la sèche d'hiver, la salle de la machine à vapeur et une cheminée, organisés autour d'une cour partiellement pavée, à l'est de la Brenne ; et l'ancienne maison du directeur et ses servitudes, à l'ouest de la Brenne.

La majorité de ces bâtiments témoigne d'une volonté ostentatoire, notamment dans le souci apporté au décor des édifices : façades ordonnancées ; jeu de polychromie entre la brique, le bois, la pierre et le moellon enduit ; décors moulurés…

Murs brique
pierre
moellon enduit
pan de bois
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 2004/09/27
Précisions sur la protection

La sèche d'été en totalité ; la cheminée haute ; les façades et toitures des édifices suivants : la conciergerie ; le bâtiment du travail de rivière, actuellement musée ; le bâtiment servant d'atelier, bureau et entrepôt, actuellement salle d'exposition, dépôt et bureaux ; la sèche d'hiver : inscription par arrêté du 27 septembre 2004.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P2. Plan cadastral napoléonien. 1835-1836.

Documents figurés
  • Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63).

  • Plan cadastral rénové. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 1983 W 26).

Bibliographie
  • BARRAY, Caroline. Musée du Cuir et de la Tannerie de Château-Renault, historique du site. 2003.

  • CHANGEUX, Robert, HUTEAU, Lucette. Il était une fois... Château-Renault. Longué (Le Vieux logis, 49160) : A.E.R. , 1978. 156 p.

  • FOURNIER, Gérard. Maîtres et ouvriers tanneurs à Château-Renault de la seconde moitié du XVIIIe siècle à 1914. Paris : thèse de doctorat : Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : 1989.

  • MALVEAU, Régine. Tanneries renaudines, répertoire numérique détaillé des sous-séries 48 J, 62 J, 63 J, 101 J. Tours : Conseil général d'Indre-et-Loire, Archives départementales, 1999. 148 pages.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud