Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Vitreux (Jura) : église abbatiale Notre-Dame d'Acey, projet de Jean Mauret pour 47 verrières

Dossier IM39002426 réalisé en 2017
Dénominations verrière
Aire d'étude et canton France - Jura
Adresse Commune : Vitreux
Lieu-dit : Acey

En 1987, la communauté de l'abbaye cistercienne d'Acey programme la réfection des vitraux de son église abbatiale. Cette décision fait suite à la destruction de la plupart des anciennes verrières (datées de 1900 environ) au cours de l'année précédente lors d'une violente tempête. L'architecte en chef des Monuments historiques chargé du dossier, Jean-Jacques Sill, propose trois solutions à la communauté : la restitution à l'identique des vitraux détruits, leur remplacement par des verrières losangées ou la création de vitraux contemporains. Les moines choisissent la troisième solution pour la totalité des baies de l'église (47).

En mai 1987, un concours est lancé en vue de la création des vitraux de l’abbatiale. Trois verriers répondent à ce concours : Gérard Lardeur, Jean Mauret et Pierre-Alain Parot (d'après les projets de Claude-Laurent François, professeur à l'école des Beaux-Arts de Besançon). Ceux-ci proposent des devis et des maquettes à la fin de l'année 1987 (devis de Jean Mauret daté du 17 novembre 1987).

Début 1988, des panneaux d'essais de chacun des trois candidats sont réalisés et placés in situ dans l'édifice pour un choix définitif. Cependant, aucun projet n'est sélectionné. Jean Mauret reçoit un courrier en juin 1988 du directeur régional des affaires culturelles de Franche-Comté l'informant que sa proposition n'a pas été retenue.

A la suite de cet échec, les moines redéfinissent plus clairement leurs exigences : pas de couleur, pas de figuration, des vitraux tous différents et souhait d'une visibilité ponctuelle de l'extérieur depuis l'intérieur. Jean Ricardon, professeur à l'école des Beaux-Arts de Besançon, est alors présenté aux moines par le conseiller aux arts plastiques (direction régionale des affaires culturelles de Besançon). Après de nombreux séjours à l'abbaye, Jean Ricardon propose des œuvres monochromes et sobres qui sont acceptées par les moines mais refusées par l'administration des Monuments historiques. Il faut attendre plusieurs années encore pour que le dossier soit transféré à la Délégation aux Arts Plastiques puis débloqué.

Les vitraux sont finalement réalisés entre 1991 et 1994 par le maître-verrier Pierre-Alain Parot, à partir des maquettes de l’artiste peintre Jean Ricardon. Chaque verrière est constituée d'une seule plaque de verre où plusieurs techniques se côtoient, verres dépolis, grisailles et émail cuit.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1987, daté par source
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
verrier, attribution par source

Les projets de vitraux de Jean Mauret pour les 47 baies de l'église abbatiale d'Acey (commune de Vitreux) présentent toutes les caractéristiques des œuvres du verrier au milieu des années 1980 : des créations simples et rigoureuses où la couleur s'efface au profit de tons monochromes.

En novembre 1987, Jean Mauret explique qu'il projette pour la réalisation de ces vitraux d'utiliser des verres plaqués opalescents blancs et gris sur blanc avec un travail de gravure à l’acide. Il propose que les vitraux soient "traités sans couleur, uniquement avec un travail sur la transparence et l’opacité des verres, avec quelques points ou zones foncés" pour créer un rythme.

Le panneau d'essai réalisé en 1988 et conservé à l'atelier présente une composition qui aurait accompagné la forme plein cintre des baies romanes de l'édifice. Les verres légèrement opalescents sont gravés pour laisser passer ponctuellement la lumière et créer des transparences. Des petits carrés gris foncés ponctuent la moitié droite de la verrière.

Catégories vitrail
Structures baie libre
Matériaux verre
plomb
Précision dimensions

h=207. la=70 (panneau d'essai). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques
Statut de la propriété propriété d'une association
Protections protection MH
Précisions sur la protection

L'église abbatiale d'Acey à Vitreux est classée au titre des Monuments historiques depuis le 2 novembre 1971. Les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments monastiques du XVIIIe siècle sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis le 13 juin 1952.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine ; 2000/16/11, dossier 396. Vitraux de l'abbaye d'Acey à Vitreux (Jura). 1987-1989.

  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine ; 2003/18/22, dossier 589. Vitraux de l'abbaye d'Acey à Vitreux (Jura). 1987-1989

Bibliographie
  • Abbaye Notre-Dame d'Acey à Vitreux (Jura). in : DAVID, Véronique, DE FINANCE, Laurence (sous dir.). Chagall, Soulages, Benzaken ... le vitrail contemporain. Catalogue de l'exposition présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris du 20 mai au 21 septembre 2015, 2015.

    p. 138-139
Périodiques
  • DETRY, Nicolas. Restauration, ré-utilisation et création dans les monuments historiques en France : ancienne abbaye de Saint-Vincent à Nieul-sur-l’Autise en Vendée et abbaye Notre-Dame à Acey dans le Jura. Quaderns cientifics i tecnics de restauracio monumental, n° 13, été 2002.

    p. 339-351
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie