Vue d'ensemble de la borne fontaine, avec l'inscription sur le socle : "LEGS / DE PAUL BOURDALOUE/ ADJOINT AU MAIRE".
Bourges : fontaine dite de Bourdalouë - Vue d'ensemble de la borne fontaine, avec l'inscription sur le socle : "LEGS / DE PAUL BOURDALOUE/ ADJOINT AU MAIRE".
Localisation Commune : Bourges
Adresse : place Marcel-Plaisant
Auteur(s) Martin Marie-Auguste
Marie-Auguste Martin (1828 - 1910)

Né à Dun-sur-Auron, élève de François Rude et François Jouffroy à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il expose au Salon de 1852 à 1859, puis en 1890 et 1891.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Tarlier Émile Joseph
Émile Joseph Tarlier (1825 - 1902)

Tarlier Émile Joseph (1825-1902), né à Montpellier. Architecte diocésain. Inspecteur des édifices diocésains de Bourges à partir du 31 décembre 1852, également inspecteur des travaux de restauration de l'hôtel Jacques-Cœur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Ducel Jean-Jacques
Jean-Jacques Ducel (1801 - 1877)

Fonderie d'art installée à Pocé-sur-Cisse (Indre-et-Loire) ; elle devient la fonderie Ducel après son rachat en 1829 par Jean-Jacques Ducel qui en est le dirigeant, avec son fils Gustave, jusqu'à sa mort en 1877. En 1878, les modèles sont rachetés par la fonderie du Val d’Osne (Haute-Marne).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Usines de Mazières
Usines de Mazières (1854 - 2002)

L'usine de métallurgie est créée à Bourges en 1854 par Louis Léonce-Melchior de Voguë, maître de forge, le long du canal du Berry. Les productions sont des fontes pour les charpentes, les ponts et la marine (halles Saint-Bonnet à Bourges, halles de Baltard à Paris, pont de Suresnes, pont de la Guillotière à Lyon). L'entreprise abandonne la fonte en 1966 pour se consacrer à la fabrication de l'acier. Elle cesse toute activité de fonderie en 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général