Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin) Amboise - 29 allée du Pont Moulin - en ville
    Historique :
    est juste, Château-Gaillard, datant du règne de Louis XII (1498-1515) et commandité par René de Savoie
    Référence documentaire :
    BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p.
    Annexe :
    Anne de Lascaris, fille de Jean-Antoine de Lascaris, comte de Tende, et veuve de Louis de Clermont planta l'oranger sur les bords de la Loire. À la mort de Charles VIII, le roi Louis XII, attiré vers , auxquelles correspondent quatre lucarnes élégantes. La partie de l'est se rapporte au règne de Louis XII France. À l'intérieur, on remarquait les armes de France entourées des lettres L et A, initiales de Louis terrasse et en face du mur du jardin. René, dit le grand bâtard de Savoie - frère consanguin de Louise de de Mayeux, qui fut dominicain, confesseur d'Anne de Bretagne, de Charles VIII et de Louis XII, évêque Françoise de la Marck, dans un accès de jalousie, et en 1577, épousa Louise de Savonnières. À leur tour, ses
  • Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage)
    Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage) Amboise - rue du Sevrage - en ville
    Historique :
    Charles VIII (1483-1498). Le lieu est par ailleurs connu par les écrits de Louise de Savoie, mère de
    Référence documentaire :
    BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p.
    Description :
    Sauvage comprend un grand corps de logis élevé, dans le style Louis XI, dont la façade a été refaite de réellement ce qu'entend l'auteur par « style Louis XI ». La situation excentrée du Sauvage est bien conforme
  • Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot) Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    comptes de l'argenterie. Ils fournissent notamment la cour de Louis XI et Charlotte de Savoie. Il semble
    Référence documentaire :
    guerre : rempart, pavillon Penthièvre, tour Heurtault, écuries Louis-Philippe, chapelle, logis François tour de l'Horloge (1956) ; rapport sur la remise en état de la chapelle Saint-Jean, 1963 ; rapport sur p. 111. PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Le Guide du patrimoine Centre Val de Loire. Paris
    Annexe :
    . ». Pour l'abbé Bosseboeuf, Pierre Morin serait le frère de Jehan Morin, pour Jean-Phillipe Aubert ce
  • Hôtel (2 rue de la Concorde)
    Hôtel (2 rue de la Concorde) Amboise - 2 rue de la Concorde - en ville
    Historique :
    orientant la datation vers la seconde moitié du XVe siècle. Tournée sur le jardin vers la rue Louis XI, la
    Illustration :
    Vue générale du 2 rue de la Concorde depuis la rue Louis XI. IVR24_20073700721NUCA
  • Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo)
    Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo) Amboise - 9 rue Victor-Hugo 11 rue Victor-Hugo - en ville
    Historique :
    Heurtault. Jean-Pierre Babelon désigne cet édifice comme la demeure du régisseur du château au XVIe siècle
  • Hôtel (32 rue Nationale)
    Hôtel (32 rue Nationale) Amboise - 32 rue Nationale - en ville
    Description :
    entre 1470 et 1515 environ : l'emploi de briques en façade, matériau promu par Louis XI (1461-1483) et
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    -Thomas. Il reprend en réalité la dénomination de l'ancien prieuré Saint-Thomas fondé au début du XIIe , au XVIIe siècle l'hôtel aurait appartenu à Jean Rouer qui se serait marié avec Catherine Pommiers , révèlerait qu'elle lui apporta en dot : « L'immeuble situé au Grand Marché de cette ville, sur le prieuré
    Annexe :
    maison située au Grand marché de cette ville, sur le prieuré Saint-Thomas, consistant en deux corps de
1