Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de la Noiraye
    Port dit port de la Noiraye Amboise - la Noiraye - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port de la Noiraye est mentionné comme tel sur deux listes des ports de Loire datées de 1857 et 1862. Le plan de réalignement de 1835 figure à cet endroit deux cales abreuvoirs simples orientées vers l'ouvrage qui lui sert à l'embarquement de ses vins est devenu inaccessible depuis la construction des banquettes le long de la Loire. Un plan de 1850 montre en effet l'ouvrage en question ; celui-ci a dû être
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, 1849. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,0004 m pm, 1850. (archives départementales d'Indre-et-Loire
    Précision dénomination :
    port de pied de coteau
    Description :
    Le port de la Noiraye est situé sur la rive gauche, en aval de la ville d'Amboise. Il comprend
    Typologies :
    port de pied de coteau : port aménagé côté val sur la pente du pied de coteau
    Titre courant :
    Port dit port de la Noiraye
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan de réalignement de 1835, planche n° 15 : rive gauche la Noiraye. (archives municipales 1850. Mention de deux cales d'abordage. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2039 Extrait de la carte de la Loire dressée par l'ingénieur Coumes en 1848, complétée par l'ingénieur Collin en 1858 : détail sur Amboise. (archives départementales du Loiret, Liasse 30936 Plan du site de la Noiraye (rive gauche), plan annexé au rapport de l'ingénieur Cormier du 18 août 1849. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2035). IVR24_20113701875NUCA Plan de la Loire, rive gauche, la Noiraye, réalisé suite à la pétition du sieur Deslandes, 11 mars
  • Port dit port au Bois
    Port dit port au Bois Amboise - quai du Général De-Gaulle - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Désigné sous le nom de « port Saint-Simon » (XVe siècle), de "port Saint-Sauveur" (XVIIIe siècle ) de « port de la ville d'Amboise » (1788), de « port de l'isle Convers » (1802) ou de port au Bois (1807, 1835, 1851), le site du port au Bois existe depuis l'époque médiévale. En 1787, on projette de creuser un canal longeant le port depuis l'Amasse pour l'usage de la manufacture royale d'aciers fins établie à la Noiraye. Il ne semble pas y avoir de suite à ce projet. Un texte de 1802 précise que le port au Bois s'étend depuis le jardin de l'Hôpital d'Amboise (proche de l'embouchure de l'Amasse) et jusqu'à la manufacture de la Noiraye et qu'il a été refait à neuf du temps du duc de Choiseul, dans les étendue était le dépôt des vins et des bois de la forêt d'Amboise. Il était sûr et tous les négociants des dégâts causés par la crue de 1790 (port inabordable, affouillement, accumulation de sable). En outre, les marchands de bois déposent leurs marchandises trop près du bord de la Loire sans respecter le
    Référence documentaire :
    Encre sur papier, Ech. de 30 ' toises métriques ', non daté (vers 1816). (archives municipales Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf Encre sur papier, Ech. 1/10 000e, détail, 1855. (archives municipales d'Amboise, O 219). (cf Encre sur papier, 1819. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2087 Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 87 x 22, détail de la 14ème feuille, milieu XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n ). (archives nationales, F 14 6615). (cf. illustration n° IVR24_20073700458NUCA). ). (archives nationales, F 14 1202). (cf. illustration n° IVR24_20113701883NUCA). Encre et aquarelle sur papier, non daté (vers 1787). (archives nationales, F 14 1202). (cf
    Précision dénomination :
    port de pied de coteau
    Description :
    Le port au Bois est établi sur la rive gauche, en aval de l'embouchure de l'Amasse. Il comprend une
    Typologies :
    port de pied de coteau : port aménagé côté val sur la pente du pied de coteau
    Localisation :
    Amboise - quai du Général De-Gaulle - en ville
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    embouchure de l'Amasse. (archives municipales d'Amboise, O 210). IVR24_20073700826NUCA approuvé le 5 mai 1788 par M. de la Millière. Mention du port de la ville d'Amboise. (archives nationales approuvé le 5 mai 1788 par M. de la Millière. Mention du port de la ville d'Amboise. (archives nationales mètres carrés. (archives municipales d'Amboise, O 219). IVR24_20113701917NUCA Plan de réalignement de 1835, planche n° 11 : rive gauche en aval du pont, port au Bois. (archives La Loire à Amboise et ses environs, 6 mars 1855. (archives municipales d'Amboise, O 219 Levées d'Amboise à Tours, milieu XVIIIe siècle. Détail sur Amboise, rive gauche aval du pont . (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). IVR24_20063700032NUCA Copie du plan d'une partie de la Loire avec projet d'un canal pour l'usage de la manufacture royale d'aciers fins d'Amboise, 1786, par Bussa ingénieur géographe du roi. (archives nationales, F 14 1202
  • Port dit port d'Amboise
    Port dit port d'Amboise Amboise - quai Charles Guinot quai du Général De-Gaulle - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La dénomination de port d'Amboise recouvre plusieurs dénominations anciennes : le port du Petit Fort aux XVe et XVIe siècles, le port de la Lamproye en 1704 (il existe une rampe de la Lamproye en de port") mais il semble que rien ne soit réalisé. L'ouvrage actuel le plus ancien du port d'Amboise (la cale abreuvoir simple la plus en aval) pourrait avoir été construite en 1792, suite aux dégâts de la crue de 1790. L'ingénieur ordinaire estime en 1841 que le port d'Amboise est l'un des plus importants de la Loire et que l'on y fait des chargements considérables de vins et de bois. Le 25 décembre 1842, l'ingénieur ordinaire Cormier dresse un avant projet de travaux propres à ramener et à fixer le thalweg de la Loire contre les quais de la ville d'Amboise ; il propose de construire trois digues submersibles pour conduire les eaux vers la rive gauche, de creuser ce bras méridional, d'enrocher les rives exposées au choc des eaux et de construire un port côté rive gauche. Les travaux sont conduits durant
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf Encre et aquarelle sur papier, détail, 1835. (archives municipales d'Amboise, O 210). (cf Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives Encre sur pelure collée sur papier, 30,5 x 21 cm, 1860. (archives nationales, F 14 6615). (cf Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives Encre et aquarelle sur calque, détail, non daté (probablement entre 1856 et 1866). (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/500e, détail, 1867. Par Descombes (ingénieur). (archives
    Précision dénomination :
    port de pied de coteau
    Description :
    Situé sur la rive gauche, le port d'Amboise est situé de part et d'autre du pont, entre le tunnel de l'Amasse et l'embouchure de l'Amasse. Le port comprend une cale en tablier à quai incliné, trois
    Typologies :
    port de pied de coteau : port aménagé côté val sur la pente du pied de coteau
    Localisation :
    Amboise - quai Charles Guinot quai du Général De-Gaulle - en ville
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan de réalignement de 1835, planche n° 9 : rive gauche en aval du pont. (archives municipales . (archives municipales d'Amboise, O 210). IVR24_20073700837NUCA du tunnel de l'Amasse détruisent deux cales abreuvoirs simples. (archives départementales d'Indre-et l'ingénieur Descombes, 20 août 1867. Détail sur le tunnel de l'Amasse. (archives départementales d'Indre-et l'ingénieur Descombes, 20 août 1867. Détail de la section située en aval du tunnel de l'Amasse. (archives Plan de réalignement de 1835, planche n° 7 : rive gauche en amont du pont, quai des Violettes Vue d'ensemble des abords de la culée du pont côté rive gauche, par Etienne Dupuis, 1853. Présence de l'arche marinière suspendue constuite en 1846. (musée des Beaux Arts, Orléans, Peinture n° 397 Elévation de la travée suspendue du pont d'Amboise avec mention du port sous une des arches, non daté (probablement 1860). (archives nationales, F 14 6615). IVR24_20113701884NUCA
1