Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de l'Orme
    Port dit port de l'Orme Argenvières - le Gué-au-Roi - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    également la présence d'une triple rampe permettant la descente depuis la levée vers le village d'Argenvières. Au milieu du XIXe siècle, la cale ne propose plus un accès direct au fleuve en raison des ensablements accumulés le long de la levée. Actuellement, environ 700 mètres séparent l'emplacement de la cale d'un barrage en tête de l'île de La Marche, projeté en 1845, non signalé sur la carte de Coumes de 1852
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Aucun ouvrage repéré par la Diren.
    Référence documentaire :
    d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n (ingénieur) ; Zeiller (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800727NUCA).
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Illustration :
    Carte de la Loire dressée par Auguste Grenier en 1851 sous la direction de Seiller ingénieur en Projet de reconstruire une rampe supprimée après la crue de 1856 (à gauche) et mention d'une cale Plan général de la Loire, défense des rives entre le Bec d'Allier et Briare dressé le 19 avril 1859 par l'ingénieur ordinaire Biard. Mention d'un barrage en tête de l'île de La Marche (Nièvre . (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la
1