Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Halbutterie : manoir
    Halbutterie : manoir Athée-sur-Cher - La Halbutterie - en écart - Cadastre : 1826 A2 3053 à 3063 2011 A 752,753,754
    Historique :
    Tours. Dans l'acte de mariage de 1694, Henri Petiot de Laluisant est mentionné comme propriétaire d'un masse connu à ce jour, sur lequel figurent les divers bâtiments qui constituent la propriété, est le ruines en 1974 et dont seuls subsistaient les murs gouttereaux, l'escalier extérieur, à l'est, et le
    Référence documentaire :
    p.10-12. MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Quatrième série, 1979, Chambray-les-Tours , Tours).
    Description :
    les deux logis ont été réunis. Le comble, qui communique avec celui du logis principal, est éclairé avec des poinçons épaissis aux extrémités. Les mortaises d'une ancienne cloison en pan de bois sont petite baie verticale, et de deux larges croisées de part et d'autre de la porte. Les baies sont munies -chaussée. Les mêmes dispositions s'observent sur la façade nord, à la seule différence d'une demi-croisée placée au centre et non d'une porte. Les lucarnes centrales sont plus étroites que celles des extrémités soutenues par des corbeaux en bois supportent les solives apparentes du plafond. La grande cheminée du salon ouest. Le pigeonnier de plan carré est construit en moellon calcaire ; les encadrements et les
    Illustration :
    , Tours). IVR24_20113702126NUCA Vue d'ensemble depuis l'est, avec à gauche les vestiges du pilier de l'ancien portail
  • Alouettière : manoir
    Alouettière : manoir Athée-sur-Cher - L'Alouettière - isolé - Cadastre : 1826 D2 897-900 2011 ZI 01 3
    Description :
    taille de tufeau. Le toit à longs pans est couvert en ardoise, comme les toits en pavillon des tours l'arc qui surmontait les piédroits a disparu ; en revanche la porte piétonne avec linteau en bois est des pignons. Le corps central, haut d'un étage carré, est flanqué, à l'est, de deux tours hors œuvre ou un vivier. Le corps de logis est construit en moellons de calcaire recouvert d'un enduit ; les chaînages d'angle, les encadrements des baies, les corniches et les rampants des pignons sont en pierre de possède un sous-faîtage auquel s'assemblent les demi faux-entraits par tenon et mortaise chevillés. Côté façade ouest donnant sur la cour a été remaniée : les encadrements des baies ont été modifiés et les
    Illustration :
    Vue du logis principal au sud-est avec les deux tours rectangulaires hors-oeuvre , Tours). IVR24_20113702146NUCA
1