Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville
    Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville Blois - 9 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 218, 544, 545, 541, 540, 516
    Historique :
    bibliothèque) ; 1777, 1787 : projet pour une rampe cavalière entre le mail en bordure de Loire et la terrasse
    Référence documentaire :
    l'Evêché. Le 7 août 1792. Projets pour le palais épiscopal. (plans, élévation, coupe) [s.n., s.d.], provenant du Fonds Robert
    Texte libre :
    appuis de fenêtres du dernier étage, le bandeau horizontal se prolonge de ce côté, pour lier les lignes du Patrimoine - LE PALAIS EPISCOPAL Avant même que soit ratifiée la création du diocèse de Blois de sa résidence future. Le choix de l'église Saint-Solenne et du terrain situé à l'est ne se fit pas sans discussion. Le roi et son entourage, très présents lors de cette décision, avaient retenu l'abbaye , mal fréquenté, entouré de cabarets et habité par le menu peuple", ils suggèrent l'église paroissiale Bénédictins. Plus que l'église, l'emplacement de sa résidence sur un terrain dominant la ville et le fleuve interventions personnelles du prélat, le roi se laisse enfin fléchir, à condition, toutefois, que l'abbaye verse -Solenne est érigée en cathédrale sous le vocable de Saint-Louis, Mgr de Bertier s'occupe avant tout de la construction du palais épiscopal. L'aménagement du site Le 4 août 1698, le commissaire de la Généralité devons tenter de restituer l'état des lieux avant la cession des terrains. Le mur de ville, situé à
    Illustration :
    Coupe transversale au milieu du bâtiment (entre le portique de l'entrée et le salon à l'italienne Vue sur les terrasses et le palais. IVR24_19874100123X de la grande terrasse, coupe depuis le bosquet jusqu'à la terrasse des figuiers, coupe depuis le Projet et élévation des deux terrasses projetées avec la rampe et le passage au dessus des deux le soussigné architecte de la préfecture du département de Loir-et-Cher. IVR24_19814101075X Bâtiment principal : escalier. Détails des volées entre le premier étage et le deuxième étage Bâtiment principal : escalier. Détails des volées entre le rez-de-chaussée et le premier étage Jardins : terrasse basse. Exèdre limitant le parterre de l'orangerie côté ouest. IVR24_19884100500X Jardins : vue sur le boulingrin. IVR24_19884100508X haute. Au second plan, les niveaux intermédiaires, situés entre le mur de soutènement et les terrasses
1