Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Briare, Lycée Paul Langevin (détruit) : sculpture (transférée à la commune)
    Briare, Lycée Paul Langevin (détruit) : sculpture (transférée à la commune) Briare - 4 rue du Port-A.-Belleau - en ville
    Historique :
    Le 14 juin 1973, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics donne un de Briare. La somme accordée à cette réalisation est de 34 434 francs. L’œuvre consiste en une réinstallée au centre d'un rond-point par la ville de Briare et avec la participation de l'artiste à la suite de la désaffectation du lycée.
    Référence documentaire :
    nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture, 1971-1980. Marino Di Teana, la sculpture de Briare, MARINO Di TEANA 8 aout 1920 - 1 janvier 2012 [en ligne Ministère de la Culture, Direction Générale de la Création Artistique. Le recensement du 1 % artistique en France [base de données]. Paris : Ministère de la Culture, 2012. JIANOU, Lionel, LARDERA, Aube, XURIGUERA, Gérard. La sculpture moderne en France depuis 1950. Paris
    Statut :
    propriété de la région
    Titre courant :
    Briare, Lycée Paul Langevin (détruit) : sculpture (transférée à la commune)
    Illustration :
    L'oeuvre de Marino Di Teana au centre d'un rond-point de la commune de Briare
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Briare (Loiret)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Briare (Loiret) Briare
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    De par sa situation particulière, au croisement de la Loire et des canaux de Briare et latéral à la Loire, la ville de Briare s'est développé en liaison étroite avec ces voies d'eau. Il faut discerner les structures portuaires liés aux canaux (port au Bois, port au Vin...) de celles liées à la Loire. En outre abris pour les bateaux de Loire en cas de crues ou de glaces. Avant l'ouverture du canal latéral à la Loire (1838), le canal de Briare ne recevait les bateaux à destination de Paris que par la Loire. En période de crues il arrivait une telle affluence de bateaux que pour les recevoir la compagnie des stationnement dans la gare des Près Gris dont la superficie est désormais suffisante. En 1858, deux gares sont marchandises entre les bateaux de canal et les bateaux de Loire. Après 1838 (ouverture du canal latéral à la amont de la ville au lieudit "les Combles" et est établi au moment de la réalisation de la traversée à niveau de la Loire par le canal latéral à la Loire (1833-1841) entre Briare et Châtillon-sur-Loire. En
    Référence documentaire :
    Miéjac, Emmanuelle, « Histoire des franchissements de la Loire entre Cosne-sur-Loire et Gien du par Paul Bouex en 1931 dans "Bulletin de l'association des Naturalistes de la vallée du Loing AD Loiret, liasse 30937. Rampes d'accès des bacs sur les deux rives de la Loire, 26 mars 1851 pour le service des bateaux à vapeur de la Loire, 6 juin 1840.
    Description :
    Deux structures portuaires liées à la Loire existent à Briare, rive droite : la première est située vis à vis de la ville, la seconde est implantée plus en amont au lieudit "les Combles". Ces deux ports sont étroitement liés aux embouchures dans la Loire des canaux de Briare et latéral à la Loire.
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Briare (Loiret)
    Illustration :
    Vichy, levée en 1727-1730 sous la conduite du sieur Matthieu. (école nationale des Ponts-et-Chaussées Carte du cours de la Loire depuis Coulanges jusqu'au Pont de Cé, vers 1755. Détail sur Briare Plan général de Briare avec les battis doubles à construire vis à vis de la ville pour porter les Plan de la ville de Briare avec les trois entrées en Loire du canal de Briare, 1794. (école
  • Briare : réplique du buste de Jean-Félix Bapterosses
    Briare : réplique du buste de Jean-Félix Bapterosses Briare - - 4 rue des vergers - en ville
    Inscriptions & marques :
    H. Chapu (signé sur la tranche gauche) - F. Barbedienne (sur la la plinthe gauche).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    l'honneur de Jean-Félix Bapterosses, industriel fondateur de la fabrique de boutons et d'émaux de Briare . Bapterosses fit installer une copie en plâtre de son buste dans chaque atelier de la manufacture dont un
    Statut :
    propriété de la commune
    Précision localisation :
    Musée des Emaux et de la Mosaïque
    Dimension :
    la 80.0 centimètre plinthe
  • Briare : oeuvre préparatoire pour le médaillon de Jean-Félix et Frédéric Bapterosses
    Briare : oeuvre préparatoire pour le médaillon de Jean-Félix et Frédéric Bapterosses Briare - - 4 rue des vergers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Représentations :
    Les deux frères sont représentés de profil à la façon d'un camée.
    Statut :
    propriété de la commune Inv. AME 1994, Rég. List 0000-079
    Précision localisation :
    Musée des Emaux et de la Mosaïque
    Dimension :
    la 29.5 centimètre plinthe
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port des Combles)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port des Combles) Briare - les Combles - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La cale abreuvoir simple est probablement établie au moment de la réalisation de la traversée à niveau de la Loire par le canal latéral à la Loire (1833-1841) entre Briare et Châtillon-sur-Loire.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-6.
    Description :
    Située rive droite et en amont du pont suspendu, la cale abreuvoir est orientée vers l'amont. Un
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le bas de la cale. IVR24_20084500887NUCA Vue d'ensemble depuis le haut de la cale. IVR24_20084500888NUCA
  • Port dit port des Combles
    Port dit port des Combles Briare - les Combles - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port des Combles est établi au moment de la réalisation de la traversée à niveau de la Loire par le canal latéral à la Loire (1833-1841) entre Briare et Châtillon-sur-Loire. L'embarcadère des . En 1847, un nouvel emplacement pour cet embarcadère est fixé sur la rive gauche et plus en amont situé aux Combles sur la rive droite de la Loire, est utilisé comme lieu de dépôt de marchandises (moins de 1000 tonnes annuelles) moyennant la perception d'un droit.
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    civil). (musée de la Marine de Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n° IVR24_20124500693NUCA).
    Description :
    Le port des Combles est situé sur la rive droite de la Loire, de part et d'autre du pont suspendu et de l'écluse des Combles, où les bateaux du canal latéral à la Loire traversaient le fleuve à
    Typologies :
    port d'entrée de canal : port aménagé à la jonction du fleuve et d'un canal. Le passage de l'un à
    Illustration :
    Carte de la Loire par l'ingénieur Grenier en 1850 sous dir. M. Collignon ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées. Détail sur la traversée de la Loire par le canal latéral entre Briare et Châtillon
  • Cale dite cale abreuvoir en long à tablier haut encastré (port de Briare)
    Cale dite cale abreuvoir en long à tablier haut encastré (port de Briare) Briare - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La cale abreuvoir en long à tablier haut encastré est probablement contemporaine de la levée du canal latéral à la Loire (1822-1838).
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-3.
    Description :
    Située rive droite, en amont de l'écluse de Baraban, la cale est encastrée dans la levée du canal latéral à la Loire. Elle est desservie par trois rampes doubles à tabliers hauts.
    Illustration :
    Trop plein du canal latéral à la Loire. IVR24_20084500884NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir double à tablier bas (port de Briare)
    Cale dite cale abreuvoir double à tablier bas (port de Briare) Briare - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    l'abordage du bac reliant Briare à Saint-Firmin-sur-Loire est construite. On sait par ailleurs que la cale tandis que la cale amont (plus étroite) semble lui être antérieure. En 1841, on projette de construire un effectuées sur les perrés de la cale aval et un escalier est construit pour le service du passeur. En 1867
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-8.
    Description :
    Située rive droite, la cale double à tablier bas se compose d'une cale orientée vers l'aval et (décalé vers l'aval) permet de descendre sur la plateforme. En 1841, la cale aval présente une "rampe longitudinale perreyée et bloquée ayant 4 m de largeur et 0,12 m pm de pente". La cale amont est, à cette date
    Illustration :
    Plan du port de Briare (extrait du plan général du fleuve relatif à la demande de M. Philippe Joly Carte de la Loire dessinée par Auguste Grenier en 1850 et 1851, détail sur le port de Briare Carte de la Loire, détail sur la ville de Briare avec situation du bac, 18 octobre 1862, par Plan de Briare avec projet de levée pour la défense de la ville contre les inondations de la Loire
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port des Combles)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port des Combles) Briare - les Combles - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La cale à tablier est probablement établie au moment de la réalisation de la traversée à niveau de la Loire par le canal latéral à la Loire (1833-1841) entre Briare et Châtillon-sur-Loire.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-7.
    Description :
    La cale à tablier, située rive droite et immédiatement en aval du pont suspendu, est desservie par
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port des Combles)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port des Combles) Briare - les Combles - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La cale à tablier est probablement établie au moment de la réalisation de la traversée à niveau de la Loire par le canal latéral à la Loire (1833-1841) entre Briare et Châtillon-sur-Loire.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-2.
    Description :
    La cale à tablier, située rive droite et en aval de l'écluse des Combles, est desservie par une
  • Port dit port de Briare
    Port dit port de Briare Briare - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    à la fin du XVIIIe siècle "port aux Cabanes", il est détruit par la débâcle de 1789 et la crue du 13 encastré semble avoir été réalisée lorsque le canal latéral à la Loire est creusé (1822-1838).
    Hydrographies :
    la Loire
    Typologies :
    port d'entrée de canal : port aménagé à la jonction du fleuve et d'un canal. Le passage de l'un à
    Illustration :
    Plan du port de Briare sur la Loire et jonction des canaux de Briare et latéral à la Loire, 8 avril Le port de Briare sur la Loire et la jonction des canaux de Briare et latéral à la Loire, 8 avril Plan du cours de la Loire dans le département du Loiret, détail sur Briare, 11 février 1834, par Carte de la Loire dessinée par Auguste Grenier en 1850 et 1851, détail sur Briare (connexion de la Loire et des canaux de Briare et latéral à la Loire). (direction départementale de l'équipement, Briare gauche le canal latéral à la Loire, à droite la Loire. IVR24_20074500189NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Briare)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Briare) Briare - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    fin du XIXe siècle. Au milieu du XIXe siècle, l'accès sur la rive droite (côté Briare) s'effectue m de long sur 2,80 m de large. La construction d'une nouvelle cale est nécessaire : le bac sera plus -et-Chaussées approuve le projet et accorde à la ville une subvention de 500 F pour compléter le
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45053-4.
    Description :
    Située rive droite, la cale abreuvoir simple est orientée vers l'aval.
  • Briare : monument à Frédéric Bapterosses
    Briare : monument à Frédéric Bapterosses Briare - square Frédéric-Bapterosses - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature (sur la base dextre du piédouche du buste et sur la tranche gauche du médaillon ) : "STECCHI" ; marque de fondeur (sur la base senestre du piédouche du buste et sur la tranche droite du médaillon) : "F. BARBEDIENNE Fondeur" ; inscription concernant l'iconographie (sur la face avant du socle ) : "A/ FRÉDÉRIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE" ; date (en mosaïque sur la face arrière de la niche) : "1904" ; inscription concernant le donateur (en mosaïque sur la base arrière du socle) : "[CE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    de la manufacture des émaux de Briare), qui a rejoint ce dernier pour exercer son activité de , que Paul Gion, architecte académique du monument à Jean-Félix Bapterosses sur la place de la
    Observation :
    un chef d'entreprise à proximité de l'usine familiale) avec un lien entre le frère fondateur de la
    Référence documentaire :
    DEBUISSON, France, CHASTEL, Laurent. A Nos Grands Hommes : la sculpture publique en France jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Paris : INHA/Musée d'Orsay, 2004. Double cédérom.
    Représentations :
    profil à la façon d'un camée encadré de guirlandes de lauriers. La mosaïque, à l'arrière, représente des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    grille de fonte de fer. Il prend la forme d'une niche monumentale de style classique, entourée de Bapterosses est posé sur un socle formant avant-corps depuis la base du monument ; sur ce socle est intégré un feuilles de laurier en chute retenue par un nœud. Le fond de la niche, la frise la couronnant et l'arrière
    Dates :
    1904 porte la date
    Illustration :
    Vue générale du square Frédéric Bapterosses, avec le monument contre la rue de Verdun Vue de trois quarts de la partie supérieure du monument. IVR24_20124500572NUC4A Détail du buste dans la niche. IVR24_20124500573NUC4A : "A/ FREDERIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE". IVR24_20124500576NUC4A Détail de la signature du buste, sur le piédouche à gauche : "STECCHI". IVR24_20124500575NUC2A Détail de la marque de fondeur sur le piédouche à droite : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Détail de la signature sur la tranche gauche du médaillon : "STECCHI". IVR24_20124500577NUC2A Détail de la marque de fondeur sur la tranche droite du médaillon : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Médaille du fondeur Émile Godard utilisant la composition de Stecchi pour le monument à Frédéric Médaille (verso avec inscription) du fondeur Émile Godard utilisant la compossition de Stecchi pour
  • Briare : monument à Jean-Félix Bapterosses
    Briare : monument à Jean-Félix Bapterosses Briare - place de la République - en ville
    Inscriptions & marques :
    Dédicace (sur la face avant du socle) : "A/ JEAN-FELIX BAPTEROSSES/ LA VILLE ET LA MANUFACTURE DE à l'arrière du buste) ; armoiries de la ville de Briare (de gueules, à trois fasces ondées d'argent ), avec devise de la ville (côtés du socle) : "CONCORDIA CRESCENT" ; inscription concernant l'iconographie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Le monument en l'honneur de Jean-Félix Bapterosses, industriel fondateur de la fabrique de boutons et d'émaux de Briare, commandé en 1888 à Paul Gion par les associés de la Manufacture de Briare, est présenté en modèle en plâtre à l'Exposition universelle de 1889 (n° 2259). D'après la correspondance conservée au Musée des émaux et de la céramique de Briare, c'est ce même architecte, diplômé des Beaux-Arts de Paris, qui recommande Henri Chapu pour la partie sculptée. Les deux projets dessinés (conservés au la place de Briare, rebaptisée place Bapterosses jusqu'à la seconde moitié du 20e siècle photographie d'époque, de même que la remise en place du bronze après l'Occupation : on ne sait dans ce cas s'il s'agit de l'original caché pendant la guerre, ou d'une réplique exécutée aux frais de la manufacture. Pour le centenaire de la naissance de Jean-Félix Bapterosses en 1913, une plaque décorée d'émaux
    Observation :
    Critères pour la protection au titre des Monuments historiques : -Monument original qui fait plus appel à l'architecture qu'à la sculpture, œuvre d'un architecte académique ; le modèle en plâtre, fait unique pour tout le corpus de la Région Centre, a été présenté dans la section architecture du Salon de sculpteur de la haute bourgeoisie industrielle.
    Représentations :
    Jean-Félix Bapterosses est représenté en buste, en costume moderne, avec lunettes et rosette à la chêne. La niche ouverte est ornée d'un plafond à caissons reposant sur une frise d'oves. Un large emmarchement soutient le monument d'une architecture très classique qui prend la forme d'un pavillon ouvert sur centenaire de Jean-Félix Bapterosses sur la face arrière.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument exécuté en 1897 par Henri Chapu est placé au centre de la place de la République , devant l'église ornée de mosaïques réalisées par la Manufacture de Briare. Le buste en bronze, placé sur
    Localisation :
    Briare - place de la République - en ville
    Dimension :
    la 80.0 centimètre buste seul
    Annexe :
    pressaient dans l' église pour assister à la grand'messe. Mgr Touchet, dans une très belle allocution, a retracé la vie de M. Bapterosses et fait ressortir les bienfaits de l'union entre les patrons et les ouvriers. A une heure, toute la population se trouvait réunie sur la place Bapterosses pour assister à l ' inauguration du monument. A une heure et demie, le cortège, qui se compose de M. Le Bourdon, sous-préfet, de la municipalité, du Conseil municipal, de la fanfare de Briare et du bureau de la Société de secours mutuels , conduit par M. Boisset, ancien maire, quitte la mairie et se rend place Bapterosses, où se trouve l'œuvre ; il repose sur un socle en marbre. L'un des côtés du monument faisant face à la mairie porte l'inscription suivante : A Jean-Félix Bapterosses La Ville et la Manufacture de Briare MDCCCXCVII Mgr Touchet ecclésiastiques. Étaient également présents : MM . Léon Boullet, du Roscoat, de la Maisonneuve, marquis de peintre Harpignies, Gonat, Gondouin, directeur de la faïencerie de Gien ; Berquand, ancien chef de section
    Illustration :
    Dessin d'un projet de monument (Fonds Association du musée des émaux et de la céramique de Briare Dessin de projet de monument n°2. (Fonds Association du musée des émaux et de la céramique de des émaux et de la céramique de Briare). IVR24_20124500790NUC4A Photographie du chantier du monument sur la place de la République (Fonds Association du musée des émaux et de la céramique de Briare). IVR24_20124500787NUC4AB Vue générale du monument sur la place de la République, avec l'église Saint-Étienne en arrière-plan Vue générale de la partie supérieure du monument. IVR24_20154500247NUC4A Vue générale de la face droite du monument. IVR24_20124500583NUC4A
  • Les mobiliers culturels du Lycée Paul Langevin (détruit)
    Les mobiliers culturels du Lycée Paul Langevin (détruit) Briare - 4 rue du Port-A.-Belleau - en ville
    Historique :
    La sculpture de Marino di Teana, anciennement au sein du Lycée Paul Langevin aujourd'hui détruit, a été transférée au centre d'un rond-point par la commune de Briare.
    Illustration :
    La sculpture de Marino di Teana au centre d'un rond-point de la commune de Briare
1