Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 25 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : monument aux morts (place de la Mairie)
    Bourg : monument aux morts (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1992 C1 423
    Historique :
    Par délibération du 22 janvier 1920, le conseil municipal décide d'apposer, dans le narthex de plaque, posée en 1921, est réalisée par le marbrier Pinot et encadrée d'une structure en bois de style néo-gothique par E. Debray, menuisier et ébéniste. Les artisans sont tous deux de Nogent-le-Rotrou
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le monument aux morts se situe place de la Mairie. Il est placé sur un emmarchement à deux degrés en pierre de taille. Scellées dans deux murs en parpaing, les plaques sont en marbre gris et blanc et protège le monument.
  • Moulin d'Arcisses  : moulin, actuellement maison
    Moulin d'Arcisses : moulin, actuellement maison Brunelles - Le Moulin d'Arcisses - isolé - Cadastre : 1811 A 18, 19, 41 1992 A 22
    Historique :
    Le moulin d'Arcisses, dépendant de l'abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, est attesté dès le milieu du 16e siècle. A cette époque, le bail d'une maison située près du moulin est passé par un prieur d'Arcisses. En 1784, Pierre Fortin, expert à Nogent-le-Rotrou mandaté pour évaluer les réparations à apporter à l'abbaye et ses dépendances, décrit le moulin lors d'une visite. Les deux bâtiments - l'un à usage
    Observation :
    Le moulin d'Arcisses constitue, avec les vestiges de l'ancienne abbaye, un site patrimonial de
    Référence documentaire :
    Le Perche Pittoresque. Le vieux Moulin d'Arcisses. Environs de Nogent-le-Rotrou. Carte postale Cadastre actuel de la commune de Brunelles, section A, 1992. Le Moulin d'Arcisses, Le Thuret Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section A. Le Moulin d'Arcisses, Le Thuret JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le site du moulin d'Arcisses se situe au bord de la rivière éponyme et comprend le moulin, un bief , un réservoir, une chute d'eau et un second bâtiment, réservé au logement du meunier. - Le moulin déviée quatre cent mètres en amont. Une chute d'eau de plus d'un mètre cinquante actionnait la roue. Le sont en pierre de taille de calcaire et de grès ferrugineux (dit "roussard"). - Le logis est en rez-de interrompus par des lucarnes pendantes (deux sur le logis, une sur le moulin) dont les frontons sont en pierre de taille de calcaire. Le bief, les vannes et la roue sont visibles mais en mauvais état.
    Localisation :
    Brunelles - Le Moulin d'Arcisses - isolé - Cadastre : 1811 A 18, 19, 41 1992 A 22
    Illustration :
    Vue partielle du moulin depuis le sud-ouest (carte postale ancienne, début 20e siècle Vue générale depuis le nord-ouest (état en 2008). IVR24_20082800565NUCA Vue partielle depuis le nord-ouest. IVR24_20082800564NUCA Bief et moulin, vue depuis le nord-ouest. IVR24_20082800566NUCA
  • Moulin d'Arcisses : prieuré Saint-Vincent, puis abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, puis ferme, actuellement maisons
    Moulin d'Arcisses : prieuré Saint-Vincent, puis abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, puis ferme, actuellement maisons Brunelles - Le Moulin d'Arcisses - en écart - Cadastre : 1811 A 33, 37 1992 A 29
    Historique :
    Originaires de Normandie, Bernard et ses compagnons, en quête d'un ermitage, arrivent dans le terres pour leur installation. Le comte répond favorablement à leur demande et cède à Bernard, par acte clunisiens de Saint-Denis de Nogent, persuade son fils de révoquer sa donation. En échange, le comte donne à Bernard une autre terre plus éloignée de Nogent, à proximité du hameau de Gardais. Il y érige le premier leur juridiction. Il se voit alors proposer par le comte un nouveau terrain, au bord de la rivière de de céder définitivement à Bernard la terre du Val d'Arcisses. En 1115, un prieuré placé sous le vocable de saint Vincent y est édifié. En 1225, Guillaume de Bellême, comte du Perche, érige le prieuré en abbaye sous le vocable de Notre-Dame du Val d'Arcisses. Il dote la fondation afin de permettre l'érection jusqu'en 1632. Trois années plus tôt, en 1629, une concession est acceptée par le roi Louis XIII à Françoise de Riants. Au même moment, le Pape Urbain VIII consent "à homologuer et ordonner la communauté
    Observation :
    Durant sept siècles, des religieux (hommes puis femmes) ont occupé et valorisé le site de l'abbaye bénédictine - comme en témoigne le plan de l'architecte Morin de 1784 - dont l'influence et les propriétés saint Benoît et de sainte Scholastique dans l'église paroissiale de Margon ; le bénitier, transformé en l'église paroissiale de Brunelles). Le site de l'abbaye, bien que difficilement lisible aujourd'hui
    Référence documentaire :
    Cadastre actuel de la commune de Brunelles, section A, 1992. Le Moulin d'Arcisses, Le Thuret Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section A. Le Moulin d'Arcisses, Le Thuret FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    : deux logis, l'ancienne porterie de l'abbaye, des étables et une grange. L'ancienne porterie est le bâtiment le plus intéressant : s'élevant sur deux niveaux (rez-de-chaussée et étage carré), elle conserve
    Localisation :
    Brunelles - Le Moulin d'Arcisses - en écart - Cadastre : 1811 A 33, 37 1992 A 29
    Illustration :
    La porterie de l'ancienne abbaye, vue depuis le sud. IVR24_20082800641NUCA
  • Moulin des Pierres : moulin
    Moulin des Pierres : moulin Brunelles - Le Moulin des Pierres - isolé - Cadastre : 1811 C 33 à 37 1992 C2 125
    Historique :
    Le lieu-dit du Moulin des Pierres est mentionné pour la première fois en 1599. Ce toponyme peut indiquant la présence d'un passage empierré sur la rivière (gué, pont) ou de mégalithes. Le moulin fait été détruit par la suite, puis reconstruit in situ probablement dans le premier quart du 20e siècle
    Référence documentaire :
    Extrait du cadastre actuel de la commune de Brunelles, section C2, 1992. Le Moulin des Pierres. Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section C. Le Moulin des Pierres
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le moulin, isolé, se situe au bord de la rivière l'Arcisses. L'ensemble comprend trois bâtiments : deux petits non vus et dont la fonction initiale est indéterminée, et le bâtiment principal. Ce dernier adopte un plan en "T". Il abrite le logement du meunier (partie sud de l'aile est) ainsi que le moulin et les ateliers (le reste du bâtiment). L'aile est, s'élevant sur trois niveaux (un rez-de-chaussée et
    Localisation :
    Brunelles - Le Moulin des Pierres - isolé - Cadastre : 1811 C 33 à 37 1992 C2 125
  • Bourg : presbytère (rue de l'Église)
    Bourg : presbytère (rue de l'Église) Brunelles - Bourg - rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C2 98 1992 C1 36, 287
    Historique :
    Le presbytère semble remonter au 18e siècle comme le montrent les ouvertures surmontées de plates d'école et l'ancien fournil servait de logement pour l'instituteur, comme l'atteste le plan géométrique des lieux dressé par l'architecte Ducoeurjoly de Nogent-le-Rotrou. Il faut attendre 1862 et la
    Référence documentaire :
    Brunelles, Le Presbytère. Carte postale ancienne, début du 20e siècle. Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère, 1834/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le presbytère, ainsi que plusieurs propriétés contigües, par M. Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le-Rotrou. 1834. JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le presbytère se situe directement à l'est de l'église paroissiale et du cimetière. Un escalier droit donne un accès direct à la cour du presbytère depuis le cimetière. Clos de murs, il comprend trois bâtiments distincts : - Le bâtiment principal, au centre de la parcelle, est destiné au logement du curé , salle) et un étage carré (un petit cabinet, une antichambre et trois chambres à feu). Le rez-de-chaussée abritant deux cabinets est accolé au presbytère en appentis, contre le mur-pignon sud. En façade ouest, les cintrés. - Le bâtiment nord abrite les dépendances. Constitué de deux corps alignés, il comprend d'ouest
    Annexe :
    presbytérale. B - Corridor traversant le bâtiment et qui conduit dans le jardin. C - La cuisine. D - Deux petits cabinets couverts d'un appentis adossé contre le pignon. E - Un petit salon où il y a une cheminée chambre à feu sur le petit salon. L - Petit cabinet sur le corridor. M - Antichambre. N - Jolie chambre à - Le cimetière. 4 - Enclos appartenant au sieur Bourbon, contenant 14 ares et 16 centiares, ou mesure susdite commune de Brunelles, Nogent-le-Rotrou, le 3 février 1834. L. Ducoeurjoly Arpenteur".
    Illustration :
    , par M. Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le-Rotrou, 1834. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Z Détail du plan géométrique (l'église paroissiale et le presbytère). (Archives départementales Détail du plan géométrique (le presbytère). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Z Art. 131 Vue de situation du presbytère depuis le sud-ouest (état en 2008). IVR24_20082800945NUCA Vue des dépendances du presbytère, depuis le sud-ouest. IVR24_20082800946NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie)
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 101 1992 C1 37, 432, 433
    Historique :
    L'église paroissiale Saint-Martin semble remonter au 16e siècle comme le montrent les baies en plusieurs campagnes de restauration : en 1633, le choeur est "parachevé" par le maître maçon François par la foudre. Effondrée, la sacristie est reconstruite en 1837 par le maçon et charpentier Julien
    Observation :
    L'église a fait l'objet de restaurations importantes subventionnées par le PDZR (Plan de
    Référence documentaire :
    Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    un choeur dont le chevet à trois pans est orné d'un maître-autel en demi-cercle et couvert d'une visage à la croisée du clocher-porche, l'autre un blason sur la quatrième travée, sont visibles. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate. De plan carré, le clocher-porche est couvert d'un toit à
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20082800301NUCA Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20082800303NUCA
  • Cottières : manoir
    Cottières : manoir Brunelles - Les Cottières - en écart - Cadastre : 1811 B 211 1992 B 118
    Historique :
    Le lieu-dit "les Cottières" est connu sous le toponyme "les Cautiers des Bruyères" en 1628. La corniche en doucine. Deux ouvertures, dans le même style que celles des façades nord et sud, ont été percées dans le pignon est au cours la seconde moitié du 20e siècle. Aucun document ne permet de fournir
    Référence documentaire :
    , canton de Nogent-le-Rotrou.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le manoir possède une façade principale orientée au sud et rythmée par trois travées. Les murs sont sont en pierre de taille calcaire. Le manoir possède des baies chanfreinées (à l'étage carré) sur les façades principale et postérieure, et des baies d'aération dans le comble sur le mur pignon est. Une corniche en doucine souligne le toit à longs pans couvert en tuile plate.
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud. IVR24_20082800392NUCA Vue de l'étage carré depuis le sud. IVR24_20082800393NUCA Vue de trois-quarts depuis le sud-est. IVR24_20082800394NUCA Vue depuis le nord-est, détail de la baie de l'étage. IVR24_20082800395NUCA
  • Bourg : lavoir communal (rue du Lavoir)
    Bourg : lavoir communal (rue du Lavoir) Brunelles - le Bourg - rue du Lavoir - en village - Cadastre : 1811 C 52, 54 1992 C1 9
    Historique :
    Dès 1909, le conseil municipal souhaite acquérir le terrain en limite des parcelles 52 et 54 de la section C du cadastre de 1811 servant de lavoir pour le rendre communal. Ce dernier est décrit comme un simple trou d'eau, sans maçonnerie, ne pouvant être nettoyé. Suite à son acquisition le conseil municipal par côtés", avec abri couvert, réalisation de canalisation et d'un chemin d'accès. Le projet voit le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Situé en contrebas du bourg à l'est, le lavoir communal est couvert d'un toit à longs pans couverts
    Localisation :
    Brunelles - le Bourg - rue du Lavoir - en village - Cadastre : 1811 C 52, 54 1992 C1 9
  • Bourg de Brunelles
    Bourg de Brunelles Brunelles - Bourg - en village
    Historique :
    Le bourg de Brunelles s'articule autour de l'église paroissiale Saint-Martin, édifice le plus récupérer certaines pierres. Les caves voûtées situées sous la mairie-école constituent le dernier l'installation d'un puits communal, vingt-huit bâtiments supplémentaires sont construis au bourg. Le village se
    Référence documentaire :
    Plan de localisation des édifices repérés et sélectionnés dans le bourg de Brunelles./ Florent Le Perche Pittoresque. Brunelles [L’église]. Les seigneurs de Brunelles étaient tenus à la garde et à la défense du Château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou. Carte postale ancienne, début 20e siècle.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le noyau ancien du bourg s'est d'abord organisé de manière linéaire suivant un axe ouest-est. Par la suite, le bourg s'est développé le long de la rue des Moulins, au sud-est de cet ensemble. Des second temps, des nouvelles constructions, de type pavillonnaire, se sont construites, toujours le long
    Illustration :
    Plan de localisation des édifices repérés et sélectionnés dans le bourg (fond : cadastre actuel Eglise paroissiale et mairie-école, vue depuis le nord au début du 20e siècle Vue du bourg depuis le sud-est, en 2008. IVR24_20082800954NUCA
  • Montloin : ferme actuellement maison
    Montloin : ferme actuellement maison Brunelles - Montloin - isolé - Cadastre : 1811 B 164, 165 1992 B 138
    Historique :
    Le lieu-dit est attesté dès 1485 sous le toponyme de "Monloyn". La ferme présente de nos jours (ouvertures, chaînages d'angle et corniche en brique). Un hangar agricole, présent en plan sur le cadastre de
    Référence documentaire :
    , canton de Nogent-le-Rotrou.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    , organisés en "L" de part et d'autre d'une cour ouverte. - Le bâtiment principal, à l'ouest, présente une le même toit (du sud au nord), le logis, une écurie (ou une étable) et une grange. Les ouvertures corps de bâtiment couvert abrite la voûte du four (gueule du fournil dans la cheminée du logis), le toit à porcs et le poulailler. - Au nord-est, un bâtiment regroupe, sous le même toit, les fonctions bâtiment principal) ou en appentis (corps abritant le fournil, le toit à porcs et le poulailler).
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800382NUCA Grange-étable et écurie, vue générale depuis le sud. IVR24_20082800385NUCA Grange-étable et écurie, vue partielle depuis le sud. IVR24_20082800384NUCA
  • Saussaye : écart
    Saussaye : écart Brunelles - La Saussaye - en écart
    Historique :
    Le hameau est attesté dès 1518 ("la Saulsaie"). Composé de six fermes réparties dans deux noyaux
    Référence documentaire :
    Brunelles, La Saussaye. Plan de localisation des éléments recensé dans le hameau./Florent Maillard , canton de Nogent-le-Rotrou.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    . L'implantation des bâtiments, en alignement le long des axes routiers ou perpendiculairement à ces derniers, est
    Illustration :
    Plan de localisation des édifices recensés dans le hameau (fond : cadastre actuel, section E1
  • Brosse : ferme
    Brosse : ferme Brunelles - La Brosse - isolé - Cadastre : 1811 B 188 1992 B 100
    Historique :
    , l'écurie et le toit à porcs. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, la ferme est agrandie et modifiée (construction du hangar, du séchoir, de la grange et des étables fermant la cour à l'est). Le nouveau logis, le chenil et le pigeonnier datent de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle, tout comme les
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    usage de remise et de pigeonnier, délimitant une cour ouverte : - Le bâtiment principal comprend trois ailes. L'aile nord-ouest se compose de trois corps (d'ouest en est) : le chenil, le logis et le troisième corps abritant sous le même toit l'ancien logis, l'écurie, le hangar et le séchoir. Le logis, à un étage carré, présente une façade principale orientée au sud et ordonnancée à trois travées. Le troisième quadrangulaires, à l'exception des deux fenêtres de l'écurie surmontées d'arcs en anse de panier. Le hangar et le orientale comprend une grange et une étable. L'aile sud abrite une seconde étable et le toit à porcs . Laissée à l'abandon, cette partie des dépendances menace ruine. Les ouvertures sont quadrangulaires. - Le
    Illustration :
    Nouveau logis, ancien logis et écurie, vue générale depuis le sud. IVR24_20082800405NUCA Nouveau logis et chenil, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20082800407NUCA Remise et pigeonnier, vue depuis le nord. IVR24_20082800413NUCA
  • Morinet : écart
    Morinet : écart Brunelles - Morinet - en écart
    Historique :
    Le hameau est attesté en 1149. En 1614-1615, il est mentionné comme possession du chapitre de Saint -Jean de Nogent-le-Rotrou jusqu'en 1715, date de son adjudication. La structure du hameau n'a que peu d'aliénation de deux parcelles formulée par le conseil municipal, le plan de la partie est du hameau en 1836
    Référence documentaire :
    Brunelles, Morinet. Plan de localisation des éléments recensés dans le hameau. Archives départementales d'Eure-et-Loir, B 2564. Déclaration du chapitre de Saint-Jean de Nogent-le -Rotrou pour le lieu et mesure du Petit Morinet. 1614-1615. représentant deux parcelles de terrain inutiles dont le conseil municipal de la commune de Brunelles demande , canton de Nogent-le-Rotrou.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Plan de localisation des édifices recensés dans le hameau (fond : cadastre actuel, section G1
  • Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie)
    Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 106 1992 C1 55
    Historique :
    Dès 1903, le conseil municipal étudie les possibilités de construire une école publique primaire de l'instituteur. Arthur-Joseph Proust, architecte à Nogent-le-Rotrou, est chargé de dresser les plans de l'édifice plans. Le projet voit le jour l'année suivante de manière quasi-conforme aux plans de l'architecte : le , réalisés en définitive à l'est). Le préau est réalisé en 1908 suivant les plans établis (non signés, auteur
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    de trois corps de bâtiments alignés. Le corps principal, à un étage carré, présente une façade à trois travées. Il abrite l'unique salle de classe et le vestiaire au rez-de-chaussée, le logement de l'institutrice à l'étage qui comprend une cuisine, une salle à manger, un cabinet et deux chambres. Le préau lui
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud. IVR24_20082800291NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800292NUCA
  • Ferrière : écart
    Ferrière : écart Brunelles - La Ferrière - en écart
    Historique :
    L'occupation humaine du site est attestée dès l'époque romaine comme le montrent des monnaies, des antiquam Ferraria", fossés, murs et forteresses. En 1140, il porte le nom de Ferreria puis la Ferrerie en , respectivement datés de 1700 pour le premier et de 1769 pour le second, nous apprennent la présence d'une métairie et d'une tuilerie dans le village. De nos jours, la Ferrière est un petit hameau, à cheval entre les territoires communaux de Brunelles (partie ouest) et Coudreceau (partie est). Le hameau conserve
    Référence documentaire :
    Brunelles, La Ferrière. Plan de localisation des bâtiments recensés dans le hameau./par Florent , canton de Nogent-le-Rotrou.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Plan de localisation des édifices recensés dans le hameau (fond : cadastre actuel, section E1
  • Grande Maison : manoir puis ferme, actuellement maisons
    Grande Maison : manoir puis ferme, actuellement maisons Brunelles - La Grande Maison - en écart - Cadastre : 1811 H 1, 2 1992 H 2, 3, 5, 7, 233, 234, 353
    Historique :
    Cet ancien manoir a été construit au 16e ou 17e siècle comme le montrent quelques vestiges architecturaux (ouvertures et appuis de fenêtre moulurés) et le volume général du bâtiment. Présent sur le (porte charretière surmontée d'un arc en anse de panier). Suite à la Révolution, le manoir a été converti
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le domaine seigneurial de la Grande Maison comprenait initialement deux bâtiments : le logis ainsi qu'un bâtiment d'exploitation. Une écurie et un toit à porcs sont venus compléter l'ensemble. - Le planche d'envol) a été obstrué. Deux dépendances encadraient le logis : une ancienne écurie à l'est, une
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20082800417NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800419NUCA
  • Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie)
    Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 104, 106 1992 C1 229
    Historique :
    En 1834, la mairie, l'école (une salle de classe) et le logement de l'instituteur sont installés dans une partie des dépendances du presbytère. Au milieu du 20e siècle, le conseil municipal jugeant ainsi dressés par l'architecte entre 1856 et 1859. Le dernier projet est retenu et l'édifice est construction de la mairie-école de Champrond-en-Perchet), et à l'étage, la mairie et le logement de primaire de garçons. Le maître-maçon Émile Couillin dresse en 1892 le plan d'ensemble de la mairie-école sur lequel le mur de séparation des deux cours d'écoles (garçons et filles) a disparu. L'année logement de l'instituteur. En 1938, l'architecte Cloutier de Nogent-le-Rotrou est chargé de la construction
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    corps de bâtiments. Le corps principal, à un étage carré, présente une façade rythmée par quatre travées au rez-de-chaussée, la salle de la mairie et le logement de l'instituteur à l'étage. Le second corps baies et les chaînages d'angles, également enduits. Le toit est à longs pans et à croupes couvert en
    Illustration :
    Plan d'ensemble de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1892 Plan de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1893 (création de Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800288NUCA Vue depuis le nord-est. IVR24_20082800289NUCA Vue depuis le sud-ouest. IVR24_20082800290NUCA
  • Touches : ferme
    Touches : ferme Brunelles - Les Touches - isolé - Cadastre : 1811 D1 168 à 172 1992 D2 147
    Historique :
    Cette ferme pourrait remonter au 17e siècle, comme le montre une porte d'accès à la cave en sous -sol surmontée d'un arc en plein cintre. Composée de trois bâtiments en 1811 présents en plan sur le . Dans la seconde moitié du 19e siècle, le bâtiment principal, au nord-est, subit d'importants remaniements : rehaussement du comble à surcroît, agrandissement et percement de nouvelles ouvertures. Le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    d'une cour ouverte. - Le bâtiment principal est orienté au sud. Il s'élève sur trois niveaux : un sous grain et du foin. Il abrite, sous le même toit et d'ouest en est, le logis, une laiterie, une étable du logis. - Placé perpendiculairement au premier à l'est, le bâtiment secondaire comprend une grange
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue de trois-quart depuis le sud-ouest. IVR24_20082800628NUCA
  • Saussaye : ferme
    Saussaye : ferme Brunelles - La Saussaye - en écart - Cadastre : 1811 E1 31 1992 E1 189
    Historique :
    - comme le montrent certains vestiges tels que le pan de bois hourdé de moellons de calcaire, les portes à quart du 18e siècle affectant le bâtiment nord. D'autres campagnes de constructions ou de remaniements nord et du béton pour les adjonctions au bâtiment nord et le mur-pignon ouest du bâtiment sud).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    comprend deux bâtiments qui délimitent une cour : - Le bâtiment nord, très remanié, comprend plusieurs d'angles (cachés par l'enduit ciment) et la corniche en doucine sont en pierre de taille de calcaire. - Le , le premier corps présente une façade principale (orientée au nord-est) en pan de bois hourdé de surmontés d'une corniche en doucine en pierre de taille de calcaire. Les ouvertures sont quadrangulaires, le
    Illustration :
    Bâtiment sud, vue d'ensemble depuis le nord-est. IVR24_20082800472NUCA Bâtiment sud, vue de trois-quart depuis le sud-ouest. IVR24_20082800475NUCA
  • Bourg : maison de maître (2 rue de l'Église)
    Bourg : maison de maître (2 rue de l'Église) Brunelles - Bourg - 2 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 90, 91, 92 1992 C1 25
    Historique :
    De la construction présente en plan sur le cadastre de 1811 - probablement une maison datant du 16e aujourd'hui propriété communale, et le projet municipal est de la réaménager en quatre logements.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Maison de maître, vue depuis le nord-est. IVR24_20082800335NUCA Cave voûtée sous le petit bâtiment accolé à la maison de maître. IVR24_20082800338NUCA