Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine
    Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine Champrond-en-Perchet - Le Petit Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C1 1987 C 68
    Historique :
    de moyens financiers, l'édifice est finalement vendu à Jousset de Bellême, le 27 août 1907. Il la . De nos jours, le bâtiment est à l'état de vestiges. Il a servi de "carrière" et plusieurs
    Observation :
    La municipalité a acquis le terrain en 2010 et projette de stabiliser les ruines de l'édifice pour le rendre visible.
    Référence documentaire :
    p. 17-22. JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury, 1912.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    au nord) et un oculus éclairaient la nef, accessible par à l'ouest par une porte en arc brisé. Le contreforts sont en pierre de taille de calcaire. Le toit (entièrement détruit) était à longs pans et à croupe
    Localisation :
    Champrond-en-Perchet - Le Petit Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C1 1987 C 68
    Annexe :
    : JOUSSET DE BELLESME. Le château féodal de Saint-Jean, à Nogent-le-Rotrou, Mamers, 1912, p. 17-22. "Cette l'argent manquant, le maire prit parti de vendre la vieille chapelle. Elle fut achetée dans un double but par le propriétaire de Saint-Jean ; d'abord pour sauver de la destruction les trois belles poutres qui soutenaient la voûte en bois, ensuite, pour rechercher dans le sol de l'église, des ossements et des crânes dégradé, qui fut également transporté à Saint-Jean, et incrusté dans le mur du porche, à gauche en entrant . Le dessin et le moule d'exécution de la sculpture donnent à penser que ce lavabo est l'oeuvre d'un sont d'une très belle ornementation. Le fût, contourné en spirale, sort d'une gueule de guibre ou de dragon, et ce motif se répète au milieu, de chaque côté, à l'endroit où s'emmanche le poinçon central qui , outre que le travail est moins soigné, la forme des écussons est manifestement celle du XVIe siècle. Il est probable que cette poutre fut faite sur le modèle de celles qui existaient déjà au moment où le
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud (état en 2011). IVR24_20112800086NUCA
  • Grand Champrond : manoir
    Grand Champrond : manoir Champrond-en-Perchet - le Le Grand Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C 23 1987 C 163
    Historique :
    Dès le 11e ou le 12e siècle, la terre de Champrond et sa forêt des Perchets appartiennent au domaine direct des Rotrou. Par le jeu des successions, elles passent à leurs descendants, les Château vassal du seigneur de Nogent-le-Rotrou. L'un de ses membres, Loys de Beaulieu, est probablement à l'initiative de la construction (ou reconstruction) du manoir à cette même période, comme le montrent le décor descendants, Floridas de Beaulieu, agrandit le manoir vers l'est (une pièce par niveau) et en retour d'équerre siècle, comme le montrent plusieurs détails architecturaux dont une porte en plein cintre obstruée, ou les deux portes charretières en anse de panier. Suite à la Révolution, le manoir est vendu comme bien encadrement). Le hangar au nord-ouest semble dater du premier quart du 20e siècle.
    Observation :
    15e siècle, il est agrandit dans le courant du 16e siècle de deux adjonctions (à l'est et au sud-ouest agrandies (et repercées) dans le style néo-gothique en vogue à cette époque. Gilles Provost, dans le cadre , compare le Grand Champrond aux autres manoirs de la même époque et du même secteur. D'après lui, l'édifice dimensions, font probablement de cette ferme l'une des plus importantes à la fin du 19e siècle. Le Grand
    Référence documentaire :
    Le Grand Champrond. Plan de localisation des parties constituantes du lieu-dit./Florent Maillard
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le manoir est implanté à l'est du plateau du bois des Perchets, non loin de la source du ruisseau ouverte. - Au sud, le logis manorial comprend aujourd'hui quatre corps de bâtiment : un corps principal , perpendiculaire au corps principal, et un petit corps construit dans le prolongement vers l'est du corps principal . Le corps principal du logis comprend deux pièces par niveau habitable - une cuisine et une salle au corps principal ; elle abrite un escalier à vis en bois qui dessert quatre niveaux : le sous-sol à usage de cave, le rez-de-chaussée, un étage carré et le comble. Elle est accessible par une porte en anse chanfreinés à congés coupés. Le corps de bâtiment aligné à l'est du logis comprend deux pièces, une au rez-de récents travaux de restauration. Le corps de bâtiment en retour d'équerre au sud-ouest comprend un rez-de sur le corps principal, ont été agrandies dans le style néo-gothique : encadrées d'une chaîne en . Les murs sont en moellons de silex au niveau du soubassement, et pour le reste des élévations, en
    Localisation :
    Champrond-en-Perchet - le Le Grand Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C 23 1987 C 163
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1811, section C : Le Grand Champrond. (Archives départementales d'Eure-et Vue générale du manoir, depuis le nord-ouest. IVR24_20112800065NUCA Vue générale du manoir, depuis le nord. IVR24_20112800066NUCA Vue générale du manoir depuis le sud-est. IVR24_20112800068NUCA
  • Présentation de Champrond-en-Perchet
    Présentation de Champrond-en-Perchet Champrond-en-Perchet
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, B 2472. Le 12 mars 1548, Pierre Fouassier, marchand PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre
    Annexe :
    ) présente de manière succincte le patrimoine bâti communal.
    Texte libre :
    HISTORIQUE Le territoire communal de Champrond-en-Perchet aurait été occupé dès l'époque gallo , blanc et autres couleurs" (relatée par Bart des Boulais), interprétée par A. Gouverneur comme « des -Perchet est mentionnée en 1040 sous le toponyme Campus Toundus, évoquant un champ rond, situé au pays du Nogent, fondé en 1031. Sous l'Ancien Régime, le territoire de Champrond-en-Perchet est sous l'autorité seigneur de Nogent-le-Rotrou. Dans la seconde moitié du 16e siècle, les comtes du Perche se font construire l'Orne) contiennent : des "lettres données as Sales de les Nogent-le-Rotrou par Jehan duc de Bretagne ". En 1641, à la requête de François René de Bord, baron de Souancé, le lieu seigneurial des Salles est siècle, puis très remaniée dans la seconde moitié du 20e siècle. Une aciérie est mentionnée dès le 16e fonte, et qu'une forge à acier comprend deux foyers d'affinerie. Le 12 mars 1548, Pierre Fouassier usage et à l'abandon. D'ailleurs, sur le cadastre de 1811, l'église paroissiale figure en plan de
    Illustration :
    Alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, vue partielle depuis le sud. Carte postale Le Petit Champrond, église paroissiale Saint-Aubin actuellement en ruine. (Archives communales de Le Grand Champrond, manoir. IVR24_20112800065NUCA
  • Bray : ferme
    Bray : ferme Champrond-en-Perchet - Bray - isolé - Cadastre : 1811 C 110, 111 1987 C 183 à 185
    Historique :
    Le lieu-dit est attesté dès 1149 sous le toponyme de "Braia" qui vient du préceltique "Bracu " signifiant "lieux boueux". Les deux bâtiments présents en plan sur le cadastre de 1811 (au nord-est et à
    Observation :
    L'exploitation liée à cette ferme, importante comme le montre l'ampleur des bâtiments, explique
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    " : deux logis et une grange-écurie. Au nord-ouest, le logis principal, en rez-de-chaussée, est recouvert d'un enduit masquant les encadrements des baies ainsi que les chaînages d'angle. Au sud-ouest, le logis secondaire est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît. A l'est, le bâtiment abritant les
    Illustration :
    Vue générale du logis principal depuis le sud. IVR24_20082800696NUCA Vue générale de la grange-écurie depuis le sud. IVR24_20082800694NUCA Vue générale du logis secondaire, depuis le sud. IVR24_20082800693NUCA
  • Lune Noire : ferme, actuellement maison
    Lune Noire : ferme, actuellement maison Champrond-en-Perchet - La Lune Noire - isolé - Cadastre : 1811 A 51 1987 A 33
    Historique :
    Le nom du lieu-dit La Lune Noire évoque une mare noirâtre, luna étant le nom gaulois de mare. De la présent en plan sur le cadastre de 1811, ne subsiste que la partie ouest, identifiable par ses petits
    Observation :
    éléments anciens comme la plupart des ouvertures (comblées en façade nord). Les remaniements ont affecté le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Cette ferme isolée comprend sous le même toit les espaces d'exploitation (étable-écurie) à l'ouest , et le logis à l'est. La façade principale, orientée au sud, est ornée d'une corniche en brique qui a modifié la descente de toit. Le mur-pignon est - vraisemblablement une cloison devenue mur-pignon lors de
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20082800659NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800662NUCA
  • Jubaudière : ferme, actuellement maison
    Jubaudière : ferme, actuellement maison Champrond-en-Perchet - La Jubaudière - en écart - Cadastre : 1811 C 119 1987 C 7
    Historique :
    Une seule des fermes du hameau de La Jubaudière se situe sur le territoire communal de Champrond-en -Perchet. Sur le cadastre de 1811, figurent en plan plusieurs bâtiments qui ne correspondent pas à ceux de l'actuelle ferme. Celle-ci a été reconstruite en 1868 (date portée sur le linteau d'une ouverture bouchée du le puits a été remonté en partie.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    en tuile plate. Le puits carré, en moellons de calcaire, est couvert d'un toit à deux pans, souligné
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20082800675NUCA
  • Bourg : mairie-école (R.D. 922)
    Bourg : mairie-école (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 94 2002 AA 153
    Historique :
    environnantes (Brunelles, La Gaudaine, Trizay et même Nogent-le-Rotrou). En 1880, le conseil municipal, en accord avec l'inspecteur académique et le préfet, mandate M. Manceau, architecte à Nogent-le-Rotrou, pour
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    classe. Ses dimensions (51 mètres carrés : environ huit mètres par sept) sont précisées dans le cahier
    Illustration :
    l'architecte Manceau le 4 janvier 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643 bourg dressé par l'architecte Manceau le 28 juillet 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20082800653NUCA
  • Motte : ferme
    Motte : ferme Champrond-en-Perchet - La Motte - isolé - Cadastre : 1811 D 115 à 117 1987 E 30 à 32
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    une cour ouverte. Le corps de bâtiment est présente un plan en "L". L'aile sud-ouest comprend l'ancien logis en rez-de-chaussée et une étable sous le même toit. En retour d'équerre au nord-est, se situent l'étable, l'écurie et le toit à porcs, puis la grange. Un second corps de bâtiment abrite sous le même toit une grange et une étable. Le nouveau logis, construit récemment, se situe au sud. Les murs sont en
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ferme, depuis le sud-est. IVR24_20082800715NUCA Partie est de la ferme, vue d'ensemble depuis le sud. IVR24_20082800717NUCA Ancien logis et dépendances, vue d'ensemble depuis le sud. IVR24_20082800716NUCA
  • Gestières : ferme, actuellement maison
    Gestières : ferme, actuellement maison Champrond-en-Perchet - Les Gestières - isolé - Cadastre : 1811 C 48 à 54 1811 D 163 1987 C 191
    Historique :
    1843, pour Baptiste Jousselin (date portée sur le claveau central de la porte charretière, corroborée ) construit en 1855 pour un certain Manvilles, un logis secondaire (à l'ouest) daté 1876 (date portée sur le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    porcs, une écurie, un fournil et une autre dépendance (usage indéterminé). - Le logis principal, au petite écurie à l'ouest. - Le logis secondaire, en rez-de-chaussée et à deux pièces également, est situé
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ferme, depuis le sud-ouest. IVR24_20082800706NUCA Vue d'ensemble de la ferme, depuis le nord. IVR24_20082800708NUCA Vue générale du logis secondaire, depuis le sud. IVR24_20082800710NUCA Date portée sur le clef de la porte charretière de la grange-étable (1843). IVR24_20082800712NUCA Date portée sur le linteau du logis secondaire (1876). IVR24_20082800714NUCA
  • Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant
    Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant "La Forge" (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 81, 83 2002 AA 315
    Historique :
    Sur le cadastre de 1811, deux constructions sont présentes en plan (parcelles B 80 et 81). L'une Beaumont en 1884. A la fermeture de la maréchalerie, probablement au milieu du 20e siècle, le bâtiment a
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Vue partielle depuis le sud (carte postale ancienne, début 20e siècle). (Archives communales de Vue générale depuis le sud (état en 2008). IVR24_20082800652NUCA
  • Les fermes et les maisons de Champrond-en-Perchet
    Les fermes et les maisons de Champrond-en-Perchet Champrond-en-Perchet
    Texte libre :
    ) figurent en plan sur le cadastre de 1811 aux emplacements des trois maisons repérées, elles ont été composition d'ensemble : Les trois maisons repérées se situent le long de la route départementale 922, en . Une ou deux pièces composent le rez-de-chaussée. Une dernière maison comprend un étage carré et une fermes isolées sont les plus importantes en ce qui concerne le nombre de bâtiments et leur volume. Les
1