Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 64 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Chançay
    Historique :
    saint Gilles sur un autel latéral, qui était situé à droite dans le choeur, et celle de Notre-Dame de des travaux de réaménagement. Le repeint imitant la pierre qui recouvre l'ensemble des statues date tableaux (huile sur toile), mais deux seulement sont présents aujourd'hui. Le tableau du maître-autel
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Annexe :
    , la = 53 cm, h = 94 cm, nef, sous la tribune Meuble-pupitre, auteur inconnu, bois, porte sur le inconnu, plâtre, polychromie (traces sous le repeint), deuxième moitié du 19e siècle, réclamée par Mme , auteur inconnu, métal doré, sacristie Pavillon de ciboire, auteur inconnu, tissu extérieur blanc (soie , représentation : IHS, épis de blé, sacristie Conopée, auteur inconnu, satin blanc, doublure en satin, galon doré , broderie de fils métalliques dorés, galon rouge et doré, sacristie Conopée, auteur inconnu, tissu blanc végétaux, fleurs de lys, initiales R S surmontées d'une couronne comtale (offert par le comte de Sinéty , dans la sacristie Ornement blanc (chasuble et voile de calice), auteur inconnu, soie damassée mandorle (chasuble), sacristie Ornement blanc (bourse de corporal, chasuble et étole), auteur inconnu Ornement blanc (bourse de corporal et manipule), auteur inconnu, soie blanche, doublure violette, galon et frange dorés, deuxième moitié du 19e siècle, représentation : croix, sacristie Ornement blanc (chasuble
    Illustration :
    Détail du confessionnal. La position des panneaux sculptés (vers le mur du fond de la nef) indique que le confessionnal a été rapporté dans l'église et non fabriqué pour celle-ci. IVR24_20113702510NUCA
  • Tableau : le Baptême du Christ
    Tableau : le Baptême du Christ Chançay
    Historique :
    Ce tableau, semblant dater du 17e siècle, était auparavant situé dans le bas de la nef, sous la siècle (après 1968). Le tableau a fait l'objet d'une restauration à la fin des années 1990 par l'atelier
    Représentations :
    Au centre du tableau, le Christ, tête baissée et mains croisées sur sa poitrine, reçoit l'eau du gauche du tableau, un personnage tient dans ses mains un vêtement pour couvrir le Christ à sa sortie du
    Titre courant :
    Tableau : le Baptême du Christ
  • Valmer : canal dit le grand canal
    Valmer : canal dit le grand canal Chançay - Valmer - en écart - Cadastre : 1816 B1 446 2018 B 133
    Référence documentaire :
    SAINT VENANT, Alix de, MATHIAS, Xavier. Le potager d'Alix de Saint Venant au château de Valmer
    Description :
    Situé en dehors de l'enceinte du château et à l'ouest de la voie communale n°6, le grand canal est . Orienté selon un axe nord-est sud-ouest il est situé parallèlement à la Brenne qui l'alimente. Le grand canal, aujourd'hui partiellement caché par des peupliers, n'est visible depuis le château que de la
    Titre courant :
    Valmer : canal dit le grand canal
  • Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6)
    Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6) Chançay
    Représentations :
    Le panneau central représente le martyre de saint Pierre. Saint Pierre est représenté en train d'être crucifié la tête en bas. Un homme maintient le corps de saint Pierre pendant qu'un second le hisse sur la croix à l'aide d'une corde et que le troisième s'apprête à planter un clou dans son pied droit devant les murailles d'une ville (Rome) observent la scène. Le panneau central est entouré d'une
    Description :
    Baie libre en plein cintre. Le motif central s'inscrit dans un médaillon entouré de guirlandes, se
    Titre courant :
    Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6)
  • Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5)
    Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5) Chançay
    Représentations :
    Le panneau central représente le Reniement de saint Pierre. Saint Pierre est représenté assis au près du feu dans la cour du Temple. Il répond la main sur le cœur aux questions posées par un homme et
    Description :
    Baie libre en plein cintre. Le motif central s'inscrit dans un médaillon entouré de guirlandes, se
    Titre courant :
    Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5)
  • Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 Chançay
    Inscriptions & marques :
    "Paroisse de Chançay à ses morts glorieux" (sur le montant cintré) ; "1914" (sur le chapiteau du pilastre de gauche) ; "1918" (sur le chapiteau du pilastre de droite) ; "Requiescant in pace" (sur le
    Historique :
    Le tableau commémoratif a été financé par la paroisse pour honorer les morts de la Première Guerre , ou des modèles proposés par Eugène Blanc sculpteur à Angers.
    Observation :
    Il existe quelques différences entre les noms mentionnés sur le monument aux morts et ceux figurant sur le tableau commémoratif conservé dans l'église. Le monument aux morts indique quatre noms de soldats décédés au cours de l'année 1914 contre cinq inscrits sur le tableau commémoratif. A l'inverse, le 1918 sur le tableau commémoratif de l'église (non mentionnés pour cause d'anticléricalisme ?).
    Représentations :
    droite. Deux vases funéraires, en partie drapés, sont posés sur les chapiteaux des pilastres. Sur le , encadrent le Christ en croix.
    Description :
    pilastres et surmonté d'un fronton cintré. Le panneau central, imitant le marbre veiné de gris, porte les
    Auteur :
    [sculpteur] Blanc Eugène
  • Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de l'araignée ; la guérison d'une possédée par l'invocation des reliques de sainte Gertrude de Nivelles (?)
    Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de l'araignée ; la guérison d'une possédée par l'invocation des reliques de sainte Gertrude de Nivelles (?) Chançay
    Historique :
    mentionnés comme provenant d'Allemagne, mais la présence de blasons (peu lisibles) sur le vitrail représentant la guérison d'une possédée, laisse à penser qu'ils puissent venir de France : le parti à senestre
    Représentations :
    Vitrail représentant saint Conrad, évêque de Constance, et l'araignée tombant dans le calice
    Titre courant :
    Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de
    Illustration :
    Saint Conrad et le miracle de l'araignée. IVR24_20163702804NUCA
  • Tableau : la Présentation de la Vierge au Temple
    Tableau : la Présentation de la Vierge au Temple Chançay
    Historique :
    à partir de 1888, qui le réclame lors de l'inventaire de 1906. Il présente des similitudes (position Bretonneau de Tours, qui serait une copie libre du 19e siècle d'après un tableau de Charles Le Brun. Il Charles Le Brun.
    Représentations :
    croisées sur sa poitrine. Elle est accompagnée de ses parents sainte Anne et saint Joachim. Le grand prêtre de trois personnages dont l'un, tenant un cierge, est également agenouillé. Le Temple de Salomon est
    Auteur :
    [peintre] Le Brun Charles
  • Chançay : parc et jardin d'agrément du château de Valmer
    Chançay : parc et jardin d'agrément du château de Valmer Chançay - Valmer - - isolé - Cadastre : 2018 B 143 à 164 ; 166 ; 168 à 184 ; 703 à 707 ; 712 à 714
    Historique :
    Coustely, maire de Tours et président de la Chambre des Comptes, est le nouveau seigneur de Valmer en 1562 . Le 23 mai 1640, Thomas Bonneau, conseiller d’État et secrétaire du roi, en acquiert la propriété : il agrandit le château et le domaine en rachetant des parcelles avoisinantes. Il est à l’origine de la et aménage le grand canal et le parc. Un plan daté de 1695 présente le domaine de Valmer dont la jusqu’au début du 20ème siècle, est aujourd'hui conservée au Metropolitan Museum of art de New York. Le -Loire) sont installées sur la Haute terrasse et dans le parc au 19e siècle. Deux fabriques ornent le parc : le "vide-bouteille" est représenté dans le cadastre ancien (1816). Le "belvédère" du parc est entre la fin du 18e et le début du 19ème siècle. Le grand cèdre, situé au nord de l’ancien château Léda. Le renouveau des jardins est dû aux propriétaires actuels, qui entreprennent leur réhabilitation à partir des années 1970. Détruit en 1948 par un incendie, le château est suggéré par une structure
    Observation :
    Le domaine de Valmer possède le label « Jardin remarquable » depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture. Entre 2006 et 2015, les gourdes (Lagenaria) de la pergola ont obtenu la
    Référence documentaire :
    SAINT VENANT, Alix de, MATHIAS, Xavier. Le potager d'Alix de Saint Venant au château de Valmer
    Précisions sur la protection :
    Le chandelier-vase décoratif de jardin (vase-flambeau dit vase lorrain) est classé monument historique au titre des objets depuis le 14 mars 1997.
    Description :
    Les jardins et le parc de Valmer, respectivement de 5ha (dont 1ha de potager) et 60ha sont Sophora japonica 'Pendula', dont les branches atteignent le fond des douves, encadrent la vue et opèrent d'angelot agrémente le centre de ces deux parterres. La terrasse des Fontaines florentines permet d’accéder entre l’ancien château et le petit Valmer. Au nord, des allées bordées de pelouse et agrémentées de l'étagement des jardins en terrasse, les communs, la ferme, les vignes, le grand canal et la vallée de la allée reliant la terrasse des Fontaines florentines à l'escalier qui mène à la terrasse de Léda. Le , représente un putto tenant le vase de Lorraine qui donne son nom à la terrasse. Un escalier à double volée derrière un if. Des lauriers taillés en boule sont disposés le long de la terrasse à l’ouest. Deux fruitiers sont montés en espalier et contre-espalier contre les murs du potager. Le mur d'enceinte à l'ouest l’ancien verger dont le tracé géométrique s’organise en quatre parcelles fleuries autour d’une plate-bande
    Illustration :
    La terrasse des Fontaines florentines depuis le sud-est. IVR24_20173701135NUCA Terrasse des devants : le portail d'accès aux jardins. IVR24_20163702836NUCA Vue d'ensemble du potager depuis le sud-ouest. IVR24_20163703017NUCA Colonne provenant des jardins de Chanteloup dans le parc du château. IVR24_20163703023NUCA Le vide-bouteille. IVR24_20163703020NUCA Le Belvédère. IVR24_20163703022NUCA Le "grand canal" situé en dehors de l'enceinte du domaine. IVR24_20173700081NUCA
  • Ciboire des malades
    Ciboire des malades Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon d'association des orfèvres (intérieur du couvercle) ; poinçon de titre (sur le bord de la coupe) ; poinçon de garantie (sur le bord du pied) ; poinçon de maître (sous le pied et intérieur du
    États conservations :
    La croix surmontant le couvercle est cassée.
    Illustration :
    Détail du poinçon de fabricant sous le pied. IVR24_20113702532NUCA Détail du poinçon de grosse garantie de Paris 1819-1838 sur le bord du pied. IVR24_20113702533NUCA Détail du poinçon de 1er titre Paris 1819-1838 sur le bord de la coupe. IVR24_20113702534NUCA
  • Présentation de la commune de Chançay
    Présentation de la commune de Chançay Chançay
    Texte libre :
    15,04 km², soit une densité de 67 hab/km². Elle est traversée du nord au sud par la Brenne. Le cours d'eau a creusé le plateau sur une largeur importante (750 m à Valmer, 1 km à Vaumorin). Les coteaux . Le plateau est recouvert de limons bruns argilo-sableux, de cailloutis siliceux et de perrons. Des m (Le Moulin neuf) et 116 m (La Colinière). Les zones boisées sont importantes et occupent un quart cultivées sur les plateaux au nord (Plaine de La Colinière) et au sud de la commune (Plaine du Hallier). Le vin blanc (A.O.C. Vouvray) est produit sur les pentes du coteau, au nord et à l'ouest du bourg (La départementale 46 reliant Vouvray à Château-Renault. Le bourg, village rue, s'étire sur 1 500 mètres, le long de cette route située entre la Brenne et le coteau. L'accroissement de population à partir des années 1970 de la densification des habitations le long du coteau au nord du bourg, créant désormais une continuité de bâti entre le bourg et des lieux-dits autrefois à l'écart (Les Maisons Rouges, La Massoterie
    Illustration :
    Carte postale, début du 20e siècle. Vue du bourg depuis le coteau ouest. On aperçoit en arrière plan le château de Valmer avant sa destruction. (Mairie de Chançay). IVR24_20113700189NUC2AB Carte postale, fin du 19e siècle. Vue du bourg depuis le coteau ouest. (Archives départementales Carte postale, début du 20e siècle. La Brenne prise depuis le pont, route de Noizay. (Mairie de Carte postale, début du 20e siècle. Les jardins le long de la Brenne et l'arrière des maisons de La Brenne, le bourg et le coteau, depuis l'ancienne voie ferrée. IVR24_20113702475NUCA La Brenne, le bourg et le coteau, depuis l'ancienne voie ferrée. IVR24_20113702474NUCA Vue depuis le pont de Chançay. IVR24_20113702478NUCA Ancienne borne Michelin utilisée comme jardinière, sur le mail. IVR24_20113700193NUC2A Bas-relief, situé sur le pignon d'une grange rue des Écoles, représentant un tonnelier, daté de
  • Bénitier
    Bénitier Chançay
    Description :
    en marbre blanc. Le décor se compose de fleurs de tournesols et d'artichauts en fleurs sculptés Bénitier Art déco dont le socle octogonal et le pied sont en pierre alors que la vasque ovale est
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître (sur le bord de la coupe) : losange horizontal, A Cabaret, croix de Malte.
    Historique :
    Ciboire fabriqué par Cabaret, orfèvre à Paris, entre 1895 et 1924 : le poinçon A Cabaret avec croix
    Représentations :
    Feuilles d'eau sur le couvercle et sur le pied.
  • Bourg : monument aux morts (rue de l'Église)
    Bourg : monument aux morts (rue de l'Église) Chançay - rue de l'Église - en village
    Historique :
    Le monument aux morts a été réalisé en 1920 par Arthur Guéniot, sculpteur à Paris, pour un montant définitive des travaux a eu lieu le 9 juillet 1921 et l'inauguration le lendemain. Une palme en bronze sur
    Observation :
    Il existe quelques différences entre les noms mentionnés sur le monument aux morts et ceux figurant sur le tableau commémoratif conservé dans l'église. Le monument aux morts indique quatre noms de soldats décédés au cours de l'année 1914 contre cinq inscrits sur le tableau commémoratif. A l'inverse, le 1918 sur le tableau commémoratif de l'église (non mentionnés pour cause d'anticléricalisme ?).
    Description :
    Le monument aux morts se compose d'une statue représentant une femme debout, appuyée sur une stèle
    Illustration :
    Carte postale, début du 20e siècle. Photo prise le jour de l'inauguration, le 10 juillet 1921
  • Groupe sculpté : la Charité de saint Martin
    Groupe sculpté : la Charité de saint Martin Chançay
    Description :
    tunique bleue et brune et cheval blanc. Suite à une cassure le mendiant, séparé du reste de l’oeuvre fut
  • Calice et patène n°2
    Calice et patène n°2 Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sur la coupe, sur la fausse-coupe, sur la tige et sur le pied du calice, sous la patène) ; poinçon de maître (sur la coupe, sur la fausse-coupe et sur le pied du calice
    Historique :
    Calice et patène fabriqués à Paris après 1838. Le poinçon de maître semble être celui utilisé à
    Représentations :
    Calice : motifs végétaux sur le pied, le noeud et la fausse-coupe ; bandes perlées sur le pied
    Illustration :
    Détail du poinçon de fabricant sur le pied du calice. IVR24_20113702537NUCA
  • Fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux
    Fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux Chançay
    Inscriptions & marques :
    "Ipse Vos Baptizabit In Spiritu Sancto" (Lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint ; sur le panneau Père, du Fils et du Saint-Esprit ; sur le panneau intérieur du couvercle).
    Historique :
    Il n'y a pas de fonts baptismaux mentionnés dans l'état du mobilier de l'église dressé le 6 août 1816 par le conseil de fabrique. Les fonts baptismaux ont donc été installés après cette date. La
    Représentations :
    Croix de Malte peinte sur le devant des fonts.
    Description :
    Fonts baptismaux à cuve rectangulaire en pierre, recouverte d'un coffrage en bois peint imitant le
  • Ciboire n°1
    Ciboire n°1 Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sur le bord de la coupe et sur le pied) ; poinçon de maître (sur le bord de la coupe, sur le pied et sur le couvercle) : losange, lettres C et T séparées par une burette ; Montagny (sous saint Jean et le Christ) ; 4097 (face interne du bord du pied).
    Représentations :
    raisin. Médaillons : saint Jean, Vierge, Christ. Trois couples d'angelots sur le pied.
    Illustration :
    Détail du médaillon représentant le Christ avec la signature Montagny. IVR24_20113702530NUCA Détail du poinçon de fabricant et du poinçon de garantie sur le bord de la coupe
  • Calice et patène n°1
    Calice et patène n°1 Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de charge (sous le pied du calice) : E fleurdelisé ; Généralité de Tours 1677-1680. Poinçon de décharge (sous le pied et le bord de la coupe du calice) : Généralité de Tours 1677-1680. Poinçon de communauté (sous le pied du calice et la patène) : lettre L surmontant une tour ; Généralité de Tours 1677-1680. Poinçon de communauté (?) (sous le pied du calice et la patène) : couronne. Poinçon de communauté (?) (sur le bord du calice) : esperluette. Poinçon de maître (?) (sur le bord du calice) : mal
    Représentations :
    Calice : croix et bordure à feuilles d'acanthe sur le pied ; le noeud piriforme est orné de trois
    Description :
    . La coupe est vissée sur le pied. Le pied est cerné d'une bordure ajourée. La patène est également en
    Illustration :
    Détail des poinçons sous le pied du calice. IVR24_20113702535NUCA Détail des poinçons sur le bord de la coupe. IVR24_20113702536NUCA
  • Ostensoir
    Ostensoir Chançay
    Inscriptions & marques :
    "Offert à l'occasion du mariage Raoul Eugène Auvray, Renée Lefebvre 25 mai 1897" (sous le pied).
    Historique :
    Ostensoir offert à l'occasion du mariage de Raoul Eugène Auvray et de Renée Lefebvre, le 25 mai 1897. Raoul Eugène Auvray, dont la famille a été anoblie en 1809, portait le titre de baron. Renée
    Représentations :
    précieuses, en verre, incrustées sur le pied, le noeud, autour de la lunule et sur la croix.
1 2 3 4 Suivant