Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chartres : monument au général Marceau, dit Colonne Marceau
    Chartres : monument au général Marceau, dit Colonne Marceau Chartres - place Marceau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions sur les quatre plaques de l'avant à dextre : "A MARCEAU/ LA VILLE DE CHARTRES/ PAR LES SOINS DE J.F. DELAISTRE/ PRÉFET/ D'EURE ET LOIR/ V. CHEVARD/ MAIRE/ Ier VENDÉMIAIRE AN X/ IIe ANNÉE/ DU CONSULAT/ DE BONAPARTE" ; "Il NAQUIT/ À CHARTRES / LE 1er MARS 1769/ SOLDAT/ À SEIZE ANS/ GÉNÉRAL/ À VINGT -QUATRE/ IL MOURUT/ À VINGT-SEPT" ; " ARMÉE/ DE L'OUEST/ VII FRIMAIRE AN II/ X NIVÔSE AN II/ ARMÉE/ DES ARDENNES/ XXV GERMINAL AN II/ ARMÉE/ DE SAMBRE ET MEUSE/ XV MESSIDOR AN II" ; "BLESSE MORTELLEMENT/ À
    Historique :
    Cet obélisque est une rare réalisation des projets de colonnes départementales dédiées aux morts la pose de la première pierre le 14 juillet 1800 (12 messidor an VIII), sur la place du Marché-Neuf rebaptisée place Marceau le jour de l'inauguration. Les devis et états des sommes payées par la Ville nous renseignent sur les différents auteurs de l'obélisque, appelée également "colonne" et "pyramide". On utilise les pierres de l'église Saint-Saturnin détruite située à proximité, dans laquelle Marceau avait été place elle-même a repris son ancien nom. Menacée de destruction pour être remplacé par la statue de Marceau à la fin des années 1840, la colonne est sauvée par le déplacement du projet de celui-ci place des l'obélisque légèrement déplacé pour la remettre dans l'axe de la rue de la Pie. A cette occasion, le piédestal
    Observation :
    homme dans l'espace public conservé dans la région Centre-Val de Loire, à l'origine une concrétisation rarissime de l'"architecture de papier" révolutionnaire. - Intérêt d'une forme d'hommage de transition entre l’œuvre purement décorative du XVIIIe siècle (trophées) et le destinataire de l'hommage qui n'est pas
    Référence documentaire :
    JACQUES, Annie. Les architectes de la liberté. Paris : Gallimard, 1988. place du Marché neuf de la commune de Chartres. Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série 4T22. Lettre du maire de Chartres (non datée ) indiquant l'enlèvement des deux plaques portant le nom de Napoléon et qualifiant les royalistes de "rebelles Archives départementales d'Eure-et-Loir. 1M/82 (Hommages publics). Ville de Chartres. Archives municipales de Chartres. Ma/8 (Monuments commémoratifs). Colonne Marceau. , figure emblématique du héros révolutionnaire. Chartres : musée de Chartres, 1996.
    Représentations :
    trophée de guerre Les pans coupés de l'obélisque portent chacun un trophée en chute (de l'avant à dextre : trophée d'armes, trophée rustique, trophée du commerce et de la marine, trophée de musique); le tout est couronné
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'obélisque, en pierre de Saint-Leu, repose sur un piédestal en pierre de Berchères, qui porte des plaques gravées sur chacune de ses faces.
    États conservations :
    La colonne a été démontée et déplacée de huit mètres, sur la même place, en 2015.
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Projet de grille d'entourage pour la pyramide Marceau, daté de 1876 et signé de Alfred Isidore Programme de la cérémonie d'anniversaire du 14 juillet, le 14 juillet 1800 à Chartres, avec pose de la première pierre de la colonne Marceau. (Archives départementales d'Eure-et-Loir État des sommes payées par la mairie pour l'érection de la pyramide Marceau, mentionnant les différents intervenants. (Archives Municipales de Chartres). IVR24_20122800115NUC4A Piébourg. (Archives municipales de Chartres). IVR24_20122800100NUC4A Détail des inscriptions sur le piédestal et des trophées de l'obélisque sur les faces avant et Détail de la plaque gravée du piédestal et du trophée rustique de la face senestre
1