Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Cosne
    Port dit port de Cosne Cosne-Cours-sur-Loire - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    municipal qui s'inquiète en 1842 des dommages que pourraient causer les assauts de la Loire sur la partie L'histoire du port de Cosne est étroitement liée aux Forges de La Chaussade fondées en 1735 par Pierre Babaud de La Chaussade (1706-1792) et rachetées par l'Etat en mars 1781. L'établissement est 4 août 1746 (signature illisible), il est précisé que la forge de Cosne « où se fabriquent les eaux de la Loire qui depuis quelques années ont enlevé plus de 150 toises de terrain du côté de la forges). On ne connaît pas la date exacte de la décision de faire construire un quai maçonné vis-à-vis de Cosne mais on sait que le roi a ordonné la construction d'un quai "quelques temps avant de faire butte artificielle de terre et pierres dite « tour Froide » et qu'en décembre 1781 les notables de la ville se félicitent qu'un quai le long de la Loire ait été construit avec les pierres de démolition de , l'entrepreneur Moreau travaille encore sur les quais. Le plan de 1785 mentionne quant à lui des "quai
    Référence documentaire :
    . (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, DD 8). (cf. illustration n° IVR24_20125800187NUCA). (géomètre). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 1). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, détail, 1836. (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 2 Encre et aquarelle sur papier, détail, 1836. (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 2 Encre et aquarelle sur papier, section A (annexe), 1834, détail. (archives municipales de Cosne (géomètre). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 1). (cf. illustration n (lithographe). (archives départementales de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20045800207NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800349NUCA). Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 50 perches et 22 pieds de roi chacune, détail. (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 50 toises, 1785, détail. (archives nationales, F 14 167 a
    Précision dénomination :
    port de rive
    Description :
    Situé rive droite, de part et d'autre du pont, le port de Cosne-Cours-sur-Loire est établi à la confluence de la rivière du Nohain et de la Loire. Le port est composé des éléments suivants, de l'amont vers l'aval : - une cale abreuvoir simple construite vers 1845 située à l'emplacement de l'ancien Port de la Madeleine ou Port aux Ancres (en amont du pont, vis à vis des Forges) - une plateforme recevant autrefois une grue - une grande cale abreuvoir en long à tablier haut située de part et d'autre tard) située à l'emplacement de l'ancien port de la Pêcherie (en aval du pont).
    Auteur :
    [propriétaire] Babaud de La Chaussade, Pierre
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Titre courant :
    Port dit port de Cosne
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    , port de la Madeleine et place du port de la Pêcherie). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire , non daté (probablement vers 1810). Détail sur les quais de Loire. (archives municipales de Cosne-Cours Extrait du cadastre napoléonien de 1834. (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire Plan d'alignement de 1836. Détail sur les quais en amont et en aval du pont. (archives municipales levé au mois de décembre 1786. Détail sur les quais. (archives nationales, F 14 167 a , non daté (probablement vers 1810). Détail sur le port aux Ancres ou de la Madeleine. (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 1). IVR24_20125800351NUCA . Détail sur le port aux Ancres. (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). IVR24_20125800349NUCA Plan d'alignement de 1836. Détail sur les forges royales et le port aux Ancres. (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 2). IVR24_20125800340NUCA
  • Port dit port refuge (ou gare) du Sanitas
    Port dit port refuge (ou gare) du Sanitas Cosne-Cours-sur-Loire - quai du Sanitas impasse du Sanitas - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    tiers de la dépense. Le 13 mars de l'année suivante, le conseil municipal vote une somme plus importante La réalisation des quais de Cosne à la fin du XVIIIe siècle a généré, à l'extrémité aval de ces procure sans doute un peu de sécurité car l'endroit est utilisé au cours du XIXe siècle pour le stationnement et la mise à l'abri des bateaux. Le plan de 1807 figure précisément le décrochement du perré en retour d'équerre qui termine le quai en aval et le plan de 1828 indique à cet endroit une "ancienne gare comblée" de sable apportés par les crues et d'immondices conduits par les habitants de la ville. Cette même année, l'ingénieur ordinaire estime d'ailleurs qu'il est nécessaire de curer cet emplacement sur 74 m de largeur, 100 m de longueur et 1,50 m de hauteur. Il précise que cet espace forme une gare naturelle mais qu'elle n'a jamais été considérée comme telle car il est impossible de s'en servir. Selon lui , la gare résulte en effet de la construction du quai de Cosne et le perré en retour d'équerre n'a pas
    Référence documentaire :
    (géomètre). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, 1 O 1). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, 75 x 58 cm. Par Boucaumont (ingénieur). (archives départementales de Encre sur calque, 31 x 21 cm. Par Sigault (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S ). (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800348NUCA). Encre sur papier, Ech. 0,005 m pm, 35 x 525 cm. Par Mutrécy-Maréchal (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, 3 O 171 Cosne). (cf. illustration n° IVR24_20125800524NUCA). Encre sur papier, Ech. 1/2000e, détail. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800203NUCA). Encre et aquarelle sur papier, sans Ech., 46 x 40 cm, détail. (centre d'exploitation de Saint-Satur , subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n
    Description :
    Située rive droite, en aval du port de Cosne, le port refuge (ou gare) a été comblé et n'existe
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    , non daté (probablement vers 1810). Détail sur les quais de Loire. (archives municipales de Cosne-Cours . Détail sur la cale abreuvoir simple située place Dauphine. (archives départementales de la Nièvre, 10 J , 26 mars 1828. (archives départementales de la Nièvre, S 11009). IVR24_20125800496NUCA avril 1894. (archives départementales de la Nièvre, S 6632). IVR24_20125800482NUCA Plan géométral des forges impériales de Cosne levé en mars 1807 par l'arpenteur Aré Guill Perrin Plan d'alignement levé en exécution de la loi du 16 septembre 1807 par Perrin géomètre à Nevers Croquis d'une ancienne gare placée en aval du quai de Cosne par l'ingénieur ordinaire Boucaumont Plan d'alignement du quai de Cosne dressé par l'ingénieur en chef Mutrécy-Maréchal le 10 mai 1845 . Détail sur la section située en aval du pont suspendu et comprenant la gare d'eau. (archives départementales de la Nièvre, 3 O 171 Cosne). IVR24_20125800524NUCA
1