Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port du Vivier
    Port dit port du Vivier Cour-sur-Loire - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port du Vivier est le plus important des rares ports établis sur la rive droite de la Loire entre Blois et Beaugency. En 1744, l'ingénieur de Régemortes rédige un devis dans lequel il propose la travaux aient été réalisés. Les trois cales centrales du port figurent pour la première fois sur le cadastre napoléonien de 1810 mais ne correspondent à aucune campagne de travaux connue. La partie amont du port a probablement été reprise en 1844-1845 lors des travaux d'amélioration de la gare du Vivier par fait partie des 16 ports établis sur la Loire dans le département du Loir-et-Cher. Les marchandises transitant au port du Vivier consistaient essentiellement en bois et en vins provenant du vignoble de la
    Hydrographies :
    la Loire
    Description :
    Etabli sur la rive droite, en aval de la gare refuge du Vivier, le port s'étend sur environ un
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve
    Illustration :
    Cours de la Loire au XVIIIe siècle, détail. (archives nationales, CP F 14 100 66/3, pièce 3 Plan du cours de la Loire dans le Loir-et-Cher, 15 mars 1834. Détail. (archives nationales, F 14 Carte de la Loire dans la traversée du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail. (archives Carte de la Loire, non datée (entre 1844 et 1858). Détail. (archives départementales du Loiret Plan de la gare du Vivier, 8 janvier 1881, par l'ingénieur ordinaire Heude. (archives
  • Port dit port refuge du Vivier
    Port dit port refuge du Vivier Cour-sur-Loire - le Vivier - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le lit de la Tronne semble avoir été utilisé très tôt par la navigation : en 1516, un texte mentionne sur cette rivière un "port de Nuzaye" près du pont de Fleury (actuellement lieudit "la Nuzée" à loin du bourg de Suèvres, confirme cet usage. L'utilisation de l'embouchure de la Tronne comme refuge d'améliorer la gare depuis son embouchure jusqu'au lieu appelé "le grand port" par l'arrachage des arbres et état descriptif de la dépense est rédigé l'année suivante par l'ingénieur Cabaille qui propose de l'ingénieur Duffaud : il propose de créer une gare de 20 mètres de large entre le pont de Fleury et la Loire , moins ambitieux, est approuvé en 1842 et réalisé en 1844-1845 par l'Etat. Le lit de la Tronne est alors . Le 10 novembre 1845, un règlement de police est mis en place pour organiser le stationnent et la circulation des bateaux dans la gare : ceux-ci doivent notamment se ranger le long de la rive droite, sur deux files et suivant leur ordre d'arrivée. La rive gauche est réservée au halage. La gare a, semble-t-il
    Hydrographies :
    la) ; Tronne Loire
    Observation :
    Non repéré par la Diren.
    Référence documentaire :
    Carte postale ancienne. (musée de la Batellerie, Conflans-Sainte-Honorine). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Batellerie, Conflans-Sainte-Honorine). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Batellerie, Conflans-Sainte-Honorine). (cf. illustration n
    Description :
    Le port refuge du Vivier est situé rive droite, à l'embouchure de la rivière de la Tronne (à environ 9 kilomètres en amont de Blois). L'embouchure de la rivière a tendance à se déplacer vers l'aval
    Illustration :
    Cours de la Loire au XVIIIe siècle, détail. (archives nationales, CP F 14 100 66/3, pièce 3 Extrait de la carte de Trudaine, entre 1745 et 1780. (archives nationales, CP F 14 bis 8493 Plan du cours de la Loire dans le Loir-et-Cher, 15 mars 1834. Détail. (archives nationales, F 14 Plan de la gare du Vivier par l'ingénieur Delaitre, 13 août 1852. (archives départementales du Loir Plan de la gare du Vivier, 8 janvier 1881, par l'ingénieur ordinaire Heude. (archives Plan de la gare du Vivier par l'ingénieur ordinaire Humbert, 19 février 1886. (archives L'embouchure de la Tronne au début du XXe siècle. Carte postale ancienne. (musée de la Batellerie La rivière de la Tronne au Vivier au début du XXe siècle. Carte postale ancienne. (musée de la La rivière de la Tronne au Vivier au début du XXe siècle. Carte postale ancienne. (musée de la Embouchure de la Tronne, vers 1900. Carte postale ancienne. (archives départementales du Loir-et
1