Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : manoir dit ancien presbytère (rue du Château)
    Bourg : manoir dit ancien presbytère (rue du Château) Francueil - Bourg - rue du Château - en village
    Historique :
    siècle qui a été beaucoup remanié. Les caves sont conservées ainsi qu'une partie de la charpente d'origine. La façade nord a été moins transformée que les trois autres et a conservé sa tour d'escalier en cantine pour les enfants de l'école communale. Ces destinations successives ont entraîné des modifications
    Référence documentaire :
    p. 100 MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Cinquième série, 1982. Chambray-lès-Tours : C.L.D
    Description :
    maçonnerie. Le corps de logis est couvert d'un toit à longs pans en tuile plate avec les égouts repris en
    Illustration :
    Plan, coupe et élévation indiquant les travaux à faire pour les réparations du presbytère. Par L . Guérin, agent-voyer. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, E dépôt). IVR24_20113702169NUCA -et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20113702159NUCA d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20113702156NUCA
  • Bourg : manoir dit ancien prieuré
    Bourg : manoir dit ancien prieuré Francueil - Bourg - en village - Cadastre : 1824 D 1036
    Historique :
    cette date, il comprenait quatre chambres à feu, une grange, une écurie, un cellier avec pressoir. Les ouvertures des façades nord et sud ont été largement remaniées mais on voit encore les moulures croisées
    Référence documentaire :
    MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Cinquième série, 1982. Chambray-lès-Tours : C.L.D, 1982.
  • Houldes : manoir dit château des Houldes
    Houldes : manoir dit château des Houldes Francueil - Les Ouldes - isolé - Cadastre : 2011 A 786
    Historique :
    d'escalier hors œuvre que l'on peut dater du 15e siècle, ainsi que les deux tours d'enceinte mentionnées Les Houdes, orthographié également les Oudes ou les Ouldes, constituait au 13e siècle un fief relevant de la châtellenie d'Amboise. Les titres de propriété des Ouldes ont été brûlés à Chenonceau en Chenonceau et ses terres pour 130000 livres, les Ouldes sont en ruines et les plantations de mûriers reçut les Ouldes en usufruit. La propriété, délabrée, revint ensuite à François René de Villeneuve qui manoir subsistent deux tours rondes isolées autrefois reliées par une courtine. Des restaurations ont été
    Référence documentaire :
    , Les Ouldes. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Cinquième série, 1982. Chambray-lès-Tours : C.L.D, 1982. Les Ouldes/Par Reillé, Karl. Dessin à l'aquarelle. Document recadré. Tiré de : REILLE, Karl. Deux cents châteaux et gentilhommières d'Indre-et-Loire. Tours, 1934.
    Description :
    percé de trois fenêtres dont les encadrements ont été refaits, surmonté d'un comble éclairé par trois
    Localisation :
    Francueil - Les Ouldes - isolé - Cadastre : 2011 A 786
    Appellations :
    Les Ouldes
    Illustration :
    , Tours). IVR24_20103700772NUCA
  • Cambalu : manoir
    Cambalu : manoir Francueil - Cambalu - en écart - Cadastre : 1824 B1 1185-1187 2010 ZB 307
    Historique :
    et les bâtiments de Cambalu semblent avoir appartenu au fief du Haut-Coulommiers, lui-même relevant ressembler les bâtiments à cette date. Il semble qu'il ne reste rien des constructions de cette époque, sinon
    Référence documentaire :
    p.81-83 MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Sixième série, 1984. Chambray-lès-Tours : C.L.D
    Représentations :
    Des têtes humaines et une tête de lion ornaient les lucarnes ; elles ont servi de modèle pour
    Description :
    pierre de taille de tuffeau et desservie par un escalier droit en maçonnerie. Les encadrements des baies de la façade sont ornés de bossages, restaurés. La porte est surmontée d'un fronton cintré. Les deux lucarnes encadrées de pilastres et sommées de frontons triangulaires ont été retaillées ; les pierres . La charpente est à pannes ; les entraits ont dû être remplacés. Sur la façade ouest du corps de logis , les chaînages ont été doublés à l'endroit où reposent les entraits de forte section de la charpente
    Illustration :
    Ancienne grange : façade sur cour et pignon Est. Les lucarnes ainsi que la fenêtre avec garde-corps
1